Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
 A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | +
Étiquette-énergie
Exemple d'étiquette-énergie
Exemple d'étiquette-énergie

À la suite de différentes directives européennes (92/75/CEE, 94/2/CE, 95/12/CE, 96/89/CE, 2003/66/CE ...), la plupart des appareils électroménagers, les ampoules électriques et les voitures (Une automobile, ou voiture, est un véhicule terrestre se propulsant lui-même à l'aide d'un moteur. Ce véhicule est conçu pour le transport terrestre de personnes ou de marchandises, elle est équipée en...) (pas dans tous les pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste...) pour l'instant) doivent avoir une étiquette-énergie (À la suite de différentes directives européennes (92/75/CEE, 94/2/CE, 95/12/CE, 96/89/CE, 2003/66/CE ...), la plupart des appareils électroménagers, les ampoules électriques et les voitures (pas dans tous les pays...) (ou étiquetteÉnergie).

L'efficacité énergétique (En physique et ingénierie mécanique, l'efficacité énergétique (ou efficacité thermodynamique) est un nombre sans dimension, qui est le rapport entre ce qui...) de l'appareil est évaluée en termes de classes d'efficacité énergétique notées de A++ à G. La classe A++ étant celle au rendement optimum, G la moins efficace. Les étiquettes fournissent également d'autres informations utiles au client (Le mot client a plusieurs acceptations :), l'aidant dans son choix entre différents modèles. En 2007 toutes les catégories d'appareil ne comportent pas encore les classes A+ et A++.

Appareils électroménagers

L'Étiquette

Les étiquettes-énergie comprennent au moins quatre parties :

  • Les références de l'appareil : dans cette partie, figure les références précises de l'appareil, du modèle et du fabricant.
  • La classe énergétique : un code couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) associé à une lettre (de A++ à G) qui donne une idée de la consommation d'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) d'un appareil électroménager (Le terme électroménager caractérise tous les appareils et outils utilisant l'électricité et, destinés à assurer des besoins domestiques, par opposition aux outils et machines industriels. Ces appareils peuvent être répartis...).
  • Consommation, efficacité, capacité, etc : cette partie regroupe divers informations suivant le type d'appareil.
  • Le bruit : le bruit (Dans son sens courant, le mot de bruit se rapproche de la signification principale du mot son. C'est-à-dire vibration de l'air pouvant donner lieu à la création d'une sensation...) émis par l'appareil est inscrit en décibels.

Réfrigérateurs, congélateurs et appareils combinés

Voici l'échelle des indices d’efficacité énergétique, cet indice est calculé pour chaque appareil à partir de sa consommation et du volume (Le volume, en sciences physiques ou mathématiques, est une grandeur qui mesure l'extension d'un objet ou d'une partie de l'espace.) des compartiments, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en prenant en compte le type d'appareil. Cet indice n'est donc pas exprimé en kWh.

A++ A+ A B C D E F G
<30 <42 <55 <75 <90 <100 <110 <125 >125

De plus on retrouve sur l'étiquette :

  • la consommation d’énergie en kWh/an,
  • la capacité de denrées fraîches en litres pour les réfrigérateurs et appareils combinés,
  • la capacité de denrées congelées en litres pour les congélateurs et appareils combinés.

Pour cette catégorie (et cette catégorie seulement), il existe également un label Energy+, pour les appareils encore plus économes que les appareils de catégorie A (catégories A+ et A++).

Lave-linge, sèche-linge et appareils combinés

Pour le lavage l'échelle d’efficacité énergétique est calculée pour une lessive (Originellement, la lessive (du latin lixiva : « eau pour la lessive ») désignait l'eau de lavage ou l'action de laver du linge, puis le linge lui-même : on fait la lessive dans une...) sur le cycle " blanc " à 60°C et ramenée à 1 kg de linge. L'unité est donc kWh/kg de linge.

A B C D E F G
<0,19 <0,23 <0,27 <0,31 <0,35 <0,39 >0,39

Pour le séchage l'échelle d’efficacité énergétique est calculée pour le séchage sur le cycle " blanc sec " et ramenée 1 kg de linge. L'unité est donc kWh/kg de linge.

Des appareils A+ sont apparus dans cette catégorie (lave-linge, sèche-linge à échangeur de température)

A B C D E F G
<0,55 <0,64 <0,73 <0,82 <0,91 <1,00 >1,00

De plus on retrouve sur l'étiquette :

  • la consommation d’énergie en kWh/cycle,
  • l'efficacité de lavage classée de A à G,
  • l'efficacité d’essorage classée de A à G,
  • la vitesse (On distingue :) d'essorage en trs/mn,
  • la capacité du tambour en kg,
  • la consommation d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) en litre (Le litre (du grec λίτρα lítra, ancienne mesure de capacité – une livre de douze onces – égale au...),
  • le type de séchage (condensation ou évacuation) pour les sèches-linge et appareils combinés,
  • le bruit pour le lavage en dB(A),

Lave-vaisselle

L’efficacité énergétique est calculée pour 12 couverts, c'est donc sa consommation pour laver ces 12 couverts. Cet indice est donc exprimé en kWh pour 12 couverts.

A B C D E F G
<1,06 <1,25 <1,45 <1,65 <1,85 <2,05 >2,05

De plus on retrouve sur l'étiquette :

  • la consommation d’énergie en kWh/cycle,
  • l'efficacité de lavage classé de A à G,
  • l'efficacité de séchage classé de A à G,
  • le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de couverts,
  • la consommation d’eau en l/cycle.

Fours

On retrouve sur l'étiquette :

  • l'efficacité classé de A à G,
  • la consommation d’énergie (four conventionnel) en kWh,
  • la consommation d’énergie (four à air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de...) pulsé) en kWh,
  • le volume de l’appareil en litre,
  • le type (petit/moyen/grand)

Appareils de production d'eau chaude et appareils de stockage d'eau chaude

Climatiseurs

Ampoules électriques

Sur chaque étiquette on trouve :

  • la catégorie d’efficacité énergétique (de A à G),
  • le flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie, matière, ...) évoluant dans un sens commun. Plus précisément le terme est employé dans...) lumineux de la lampe en lumen (émission lumineuse),
  • la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) électrique absorbée par la lampe en watt (consommation d’électricité),
  • Durée de vie (La vie est le nom donné :) moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la...) en heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences...).

Les classes énergétiques des ampoules sont définies par l'annexe IV de la Directive 98/11/CE[1].

Voitures

Pour! les voitures ce n'est plus l’efficacité énergétique qui est indiquée dans l'échelle mais le niveau de rejet de CO2 exprimé en grammes par km parcouru. L'objectif est d'orienter prioritairement les consommateurs vers les voitures les moins émettrices et de supprimer progressivement, faute de demande, les véhicules les plus émetteurs.

A B C D E F G
<100 <120 <140 <160 <200 <250 >250

Dès le 1er juiller 2006, les voitures dont les émissions de CO2 seront supérieures à 200 g/km exigeront le versement d'une taxe de 2 € par gramme (Le gramme est une unité de masse du Système international (l'unité de base est le kilogramme) et du système CGS. L'abréviation du gramme est g.) jusqu'à 250 g/km. Au-delà, le tarif passera à 4 € par gramme de CO2.

Les autres informations répertoriées sur l'étiquette-énergie sont suivant les pays :

  • la marque,
  • le modèle,
  • la version,
  • l'énergie,
  • le type de transmission,
  • le poids (Le poids est la force de pesanteur, d'origine gravitationnelle et inertielle, exercée par la Terre sur un corps massique en raison uniquement du...),
  • les différentes consommations de carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.),
    • la consommation mixte,
    • la consommation urbaine,
    • la consommation extra-urbaine,
  • le CO2 rejeté en g/km.
Source: Wikipédia publiée sous licence CC-BY-SA 3.0.

Vous pouvez soumettre une modification à cette définition sur cette page. La liste des auteurs de cet article est disponible ici.