Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Jeudi 28/06/2012 à 12:00
Fibromyalgie et consommation de marijuana
Les médecins incitent à la prudence; l'automédication pourrait avoir un lien avec les problèmes de santé mentale

10 pour cent des personnes atteintes de fibromyalgie consomment de la marijuana obtenue de manière illicite. Certaines personnes atteintes de fibromyalgie (La fibromyalgie est le terme pour désigner un syndrome connu depuis longtemps sous le nom de syndrome polyalgique idiopathique diffus (SPID), ou FMS en anglais (pour Fibromyalgia Syndrome). Le mot...) (FM) - trouble médical caractérisé par des douleurs chroniques diffuses dans tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le corps - se procurent de la marijuana dans la rue (La rue est un espace de circulation dans la ville qui dessert les logements et les lieux d'activité économique. Elle met en relation et structure les différents...), afin de soulager leur douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond à un signal d'alarme de l'organisme pour signifier une remise en cause de son...). Une nouvelle étude publiée dans la revue Arthritis Care & Research, dirigée par la Dre Mary-Ann Fitzcharles, rhumatologue au Centre universitaire de santé McGill (CUSM), révèle que 13 pour cent des personnes atteintes de fibromyalgie consomment des cannabinoïdes pour soulager les symptômes suivants: douleurs diffuses, fatigue et insomnie (L'insomnie est un terme créé au XVIe siècle sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, « état de celui qui dort ») et signifie stricto sensu la privation de sommeil. Dans l'acception commune...) et que 10 pour cent des personnes atteintes de fibromyalgie se procurent du cannabis de manière illicite pour ces raisons. Ces personnes ont tendance à avoir des problèmes de santé mentale et prennent souvent des médicaments d'ordonnance en plus, ce qui peut entraîner des interactions médicamenteuses dangereuses.


Position des 18 points que reconnait l'American College of Rheumatology depuis 1990 comme critères pour la fibromyalgie.
Illustration: NIAMS
« La fibromyalgie affecte jusqu'à trois pour cent de la population et est plus répandue chez les femmes, explique la Dre Fitzcharles, qui enseigne aussi à la Faculté de médecine de l'Université McGill. Malheureusement, les résultats des traitements pharmacologiques sont modestes pour ce qui est de soulager la douleur, ce qui incite certains patients à se soigner eux-mêmes et à avoir recours à des traitements non traditionnels, comme la marijuana. »

La Dre Fitzcharles et ses collègues ont évalué la consommation de cannabinoïdes chez 457 patients atteints de fibromyalgie, traités à l'unité de gestion de la douleur Alan Edwards du CUSM. Ils ont conclu que 13 pour cent de ces patients consommaient des cannabinoïdes, ce qui peut inclure des préparations pharmacologiques légales aidant à soulager la douleur, la fatigue et l'insomnie. Ils ont également conclu que 10 pour cent des patients atteints de fibromyalgie se procuraient du cannabis de manière illicite. Les hommes avaient une plus grande propension que les femmes à consommer de la marijuana, et les consommateurs de marijuana étaient plus susceptibles de démontrer des signes d'instabilité mentale et d'afficher un besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) de consommer régulièrement des cannabinoïdes. En outre, le taux de chômage était de 77 pour cent chez les consommateurs de marijuana, ce qui, de l'avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace...) des chercheurs, peut être attribuable à la maîtrise inefficace de la douleur ou à un trouble fonctionnel (Les troubles fonctionnels sont des maladies qui n'ont pas de support lésionels. On parle de phénomène de conversion c’est-à-dire de traduction sur le plan somatique d'une...) plus grave.

Il y a eu peu de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) dans le domaine de la prévention de la fibromyalgie. Nous savons cependant que l'autogestion active de la santé, ce qui comprend un programme d'exercice physique (L'exercice physique est une activité physique pratiquée en principe régulièrement par un être humain pour entretenir sa santé, sa condition physique. En...) et la poursuite des activités professionnelles (les patients qui travaillent obtiennent de meilleurs résultats, probablement parce qu'ils ne se concentrent pas sur leur douleur), peut contribuer à l'obtention de meilleurs résultats chez les patients atteints de fibromyalgie.

« Bien qu'il soit possible que l'automédication au moyen de cannabinoïdes entraîne un certain soulagement de la douleur chez les patients atteints de fibromyalgie, nous tenons à effectuer une mise en garde à l'égard de la consommation générale de drogues illicites jusqu'à ce que les risques de problèmes de santé et de problèmes psychosociaux qui y sont associés soient confirmés, ajoute la Dre Fitzcharles. Les médecins devraient également être attentifs aux problèmes de santé mentale que risquent de présenter les patients qui consomment des drogues illicites à des fins médicales; enfin, ils doivent être conscients du fait que certains consommateurs de cannabis peuvent aussi utiliser de façon malhonnête un diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par,...) de fibromyalgie pour justifier l'automédication avec des drogues illicites. »

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université McGill