Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Jeudi 23/08/2012 à 12:00
Fonte des glaces record de l'Arctique cet été
D'après Mark Serreze de l'Université du Colorado, la calotte glaciaire de l'Arctique pourrait atteindre son niveau le plus bas dans les prochaines semaines. Le précédent record de fonte des glaces date de 2007 et on atteint actuellement ce niveau, cependant la période de fonte des glaces n'est pas terminée et c'est pourquoi on s'attend à atteindre un niveau record cette année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.).

Cette déclaration est à mettre en relation avec les études menées par l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) du Colorado sur la fonte des glaces. Une étude a ainsi été réalisée en utilisant les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de la Nasa (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale responsable du programme spatial des...) pour calculer la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la valeur d’une collection ou un groupe de...) de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) terrestre qui fond et vient contribuer à l'élévation du niveau des mers (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.). En analysant les mesures satellitaires de la NASA/German Aerospace Center Gravity Recovery and Climate Experiment (GRACE), les chercheurs ont mesuré la perte de glace dans toute la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure,...) terrestre entre 2003 et 2010, avec un accent particulier sur les glaciers et les calottes glaciaires du Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois...) et de l'Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est...).

La masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à...) totale de glace perdue par le Groenland, l'Antarctique, les glaciers de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre...) et des calottes au cours de la période de l'étude était d'environ 4300 milliards de tonnes, ajoutant environ 12 mm au niveau des mers.

D'après John Wahr professeur de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) qui a participé à l'étude GRACE "La Terre perd une énorme quantité de glace dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...) chaque année, et ces résultats nous aideront à répondre à des questions importantes en termes de montée des eaux et à comprendre comment les régions froides de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en...) font face au changement global. A souligner que l'étude GRACE révèle un résultat inattendu: la perte de glace estimée des chaînes de montagnes élevées d'Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres...) comme l'Himalaya, le Pamir et le Tien Shan n'était que d'environ 4 milliards de tonnes par an alors que des études précédentes basées sur des données au sol faisaient état d'estimations bien supérieures.
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS