Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mercredi 19/09/2012 à 00:00
Des petits trous pour améliorer l'aérodynamisme des avions
Dans le cadre du projet "Laminar Aircraft Research" (LamAiR) débuté en 2009 pour une durée de trois ans, des chercheurs du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR) à Brunswick (Basse-Saxe) et Stuttgart (Bade-Wurtemberg) ont développé une solution permettant d'obtenir un écoulement uniforme sur la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière...) d'un avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un...).


Airbus A320 sur le tarmac (Le tarmac (apocope de "tarmacadam") est la partie de l'aéroport réservée au trafic et au stationnement des avions. Elle comporte les parkings et les voies de circulation, ou taxiways, mais pas la...) de l'aérodrome (Un aérodrome est une surface (sur terre ou sur l'eau) destinée à être utilisée (en totalité ou en partie) pour l'arrivée, le départ des aéronefs et pour leurs évolutions. Port-Aviation,...) du Bourget

En effet, la différence de vitesse (On distingue :) entre la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave). Ces...) d'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les cabines des avions et autres...) environnante et celle de l'avion provoque l'apparition d'une couche limite (La couche limite est une zone d'interface entre un corps et le fluide environnant lors d'un mouvement relatif entre les deux. On y observe les effets...) épaisse de quelques millimètres sur la surface de l'avion. Ce phénomène crée une traînée qui s'oppose au mouvement de l'aéronef (Un aéronef est un appareil capable d'évoluer au sein de l'atmosphère terrestre. On distingue deux catégories d'aéronefs : l'aérostat et l'aérodyne. ...) et augmente sa consommation en carburant (Un carburant est un combustible qui alimente un moteur thermique. Celui-ci transforme l'énergie chimique du carburant en énergie mécanique.). Les chercheurs ont donc conçu un système permettant d'aspirer une partie de l'écoulement turbulent (Le HMS Turbulent (n° de coque : S 87) est un bâtiment de la classe Trafalgar de sept sous-marins nucléaires d'attaque de la Royal Navy.) et, ainsi, de réduire la résistance à l'avancement.

Pour cela, ils ont réalisé un revêtement percé de trous microscopiques, d'un diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère.) maximal de 50 micromètres, destiné à recouvrir l'empennage de l'appareil. Pour l'empennage d'un airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) A320, d'une surface de 7,5 m2, 30 millions de trous seraient nécessaires. Une pompe (Une pompe est un dispositif permettant d'aspirer et de refouler un fluide.) de 14 kg et d'une puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) de 15 kW placée sous l'empennage permet d'aspirer l'air à travers les trous ; puis, à l'intérieur de l'empennage, 19 compartiments en plastique renforcé de fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) (PRFC) recueillent l'air aspiré. Le but des chercheurs est d'obtenir un écoulement uniforme sur 40% de la surface de l'empennage, réduisant la résistance à l'avancement de l'aéronef de 1,76%. Les chercheurs estiment que la résistance à l'avancement serait réduite de 15% si l'entière surface de l'avion était recouverte de ce dispositif.

Un projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours...) prévu pour 2013 vise à tester le dispositif d'aspiration de la couche limite turbulente sur une partie de l'empennage de l'avion de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) Airbus A320 ATRA du DLR.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Allemagne numéro 582 (14/09/2012) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /70977.htm
Illustration: JYB pour Techno-Science.net