Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 28/09/2012 à 00:00
Ison: une comète plus lumineuse que la pleine Lune visible en 2013 ?
Aurons-nous droit à la comète du millénaire l'année prochaine ? Deux astronomes russe et biélorusse, Artyom Novichonok et Vitali Nevski, viennent de découvrir une nouvelle comète qui promet de devenir l'une des plus brillantes jamais observées dans l'histoire de l'humanité. Visible dans l'hémisphère nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.), son éclat pourrait dépasser celui de la pleine Lune (La pleine Lune est la phase lunaire durant laquelle la Lune apparaît la plus brillante depuis la Terre, de par le fait que nous voyons, lors de cette phase, presque toute la surface lunaire éclairée...) et elle pourrait même être observée en plein jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à...).


Le noyau de la Comète de Halley tel qu'observé par la sonde (Une sonde spatiale est un vaisseau non habité envoyé par l'Homme pour explorer de plus près des objets du système solaire et, pour certaines, l'espace qui est...) Giotto de l'ESA en 1986

La comète, baptisée Ison, se situe pour le moment loin dans notre système solaire (Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le Soleil et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système...), après Jupiter. Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) il s'agit d'un corps discret, qui n'a pas commencé son 'dégazage' car encore trop éloigné du Soleil (Le Soleil (Sol en latin, Helios ou Ήλιος en grec) est l'étoile centrale du système solaire. Dans la classification astronomique,...). Cependant, son orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) va l'approcher très près de notre étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.), environ 2 millions de kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) soit un centième de la distance qui sépare la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) du Soleil. Ajouté à cela qu'il pourrait s'agir d'une comète jeune ne s'étant encore jamais approchée du Soleil, donc possédant beaucoup de glace (La glace est de l'eau à l'état solide.) friable, elle pourrait vaporiser énormément de matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de...) et offrir un spectacle unique.

D'après les calculs des astronomes, la comète Ison sera visible du mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) de novembre 2013 au mois de janvier 2014, avec son apogée (Un apogée (du grec apogeios : loin de la terre ; apo : loin + gê : Terre), dans les domaines de l'astronomie et de l'astronautique, est le point extrême...) lumineuse le 29 novembre. Un risque non négligeable demeure toutefois que la comète ne parvienne pas à survivre à son approche du Soleil. Selon le scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.) de la Nasa (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son abréviation NASA, est l'agence gouvernementale...) et spécialiste des comètes Karl Battams, "Provenant du nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’atmosphère. L’aspect d'un...) d'Oort, cela pourrait bien être sa première rencontre avec le Soleil. Si c'est le cas, elle regorge sûrement de glaces intactes très volatiles et pourrait bien n'avoir jamais fait face à de véritables contraintes thermiques ou gravitationnelles. Elle pourrait donc très bien exploser et s'évaporer des semaines, voire des mois, avant de frôler le Soleil."

A contrario, si la comète Ison est suffisamment stable, la quantité de matière (La quantité de matière est une grandeur de comptage d'entités chimiques ou physiques élémentaires. L'unité qui lui correspond est la mole.) qu'elle pourrait vaporiser à son approche du Soleil promet de lui fournir une queue d'une dimension (Dans le sens commun, la notion de dimension renvoie à la taille ; les dimensions d'une pièce sont sa longueur, sa largeur et sa profondeur/son...) et d'un éclat unique. Elle pourrait bien ressembler à la Grande Comète de 1680, l'une des plus brillantes du dernier millénaire (Un millénaire est une période de mille années, c'est-à-dire de dix siècles.).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: ESA