Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Michel le Lundi 15/10/2012 à 12:00
La météorite martienne de Tissint
La météorite martienne de Tissint: une image préservée des interactions entre intérieur, surface et atmosphère de Mars.

En juillet 2011 a été observée dans le désert sud marocain la chute d'une météorite (1). Trois mois auront été nécessaires pour découvrir les premiers fragments et trois autres pour leur attribuer une origine martienne. Un consortium international a étudié cet évènement tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) à fait exceptionnel, puisque la dernière chute martienne connue date de 1962. Une caractérisation complète de cette roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de...) a permis au consortium de mettre en évidence des interactions entre une roche formée en profondeur, la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique,...) et l'atmosphère de la planète Mars.


© C. Smith, National History Museum, Londres

Ce consortium, dirigé par Hasnaa Chennaoui-Aoudjehane, de l'Université Hassan II à Casablanca (Casablanca (????? ??????? addar al-baïda en arabe classique - dar beïda en marocain dialectal - littéralement « maison...) et professeur associé à l'UPMC regroupe une majorité de chercheurs français dont trois géologues, Albert Jambon de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) des sciences de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par...) de Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la Seine, au centre du bassin...) (UPMC/CNRS), Violaine Sautter et Brigitte Zanda du Laboratoire de Minéralogie et Cosmochimie du Muséum (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS).

La plupart des météorites trouvées ont préalablement séjourné un certain temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à la surface de la Terre et donc subi les attaques du temps. La découverte d'une météorite fraîchement tombée, dont l'origine est de surcroît martienne, constitue un événement exceptionnel justifiant la mobilisation des meilleurs spécialistes mondiaux de la discipline. La météorite de Tissint est une shergottite picritique, c'est-à-dire une roche magmatique riche en olivine. Elle ressemble à la trouvaille antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle...) EETA79001, connue pour être riche en gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme...) issus de l'atmosphère de Mars, comparables à ceux analysés par les sondes Viking en 1976-1977.

Tissint est particulièrement riche en verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium (silice SiO2) et de fondants, le...) noir formé par la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire...) de la roche sous l'effet d'un choc (Dès que deux entitées interagissent de manière violente, on dit qu'il y a choc, que ce soit de civilisation ou de particules de hautes énergies.) intense lors d'un impact. Ce verre contient à la fois des bulles de gaz, aujourd'hui ouvertes, attestant du piégeage de gaz atmosphérique martien (Martien est un nom générique qui désigne plusieurs types de créatures imaginaires censées vivre sur mars. Selon la version la plus répandue, les martiens, également nommés...), et les marques des interactions entre l'intérieur, la surface et l'atmosphère martienne. La présence de traces (TRACES (TRAde Control and Expert System) est un réseau vétérinaire sanitaire de certification et de notification basé sur internet sous la responsabilité de la...) de soufre (Le soufre est un élément chimique de la famille des chalcogènes, de symbole S et de numéro atomique 16.) et de fluor (Le fluor est un élément chimique de symbole F et de numéro atomique 9. Il s'agit du premier élément de la famille des halogènes, de masse atomique 19.) irrégulièrement réparties dans ce verre suggère une altération aqueuse à partir du sol martien par l'intermédiaire de fissures préexistantes avant qu'un choc ne soit venu les figer dans le verre pour l'éternité.


Note:

(1) La météorite de Tissint est une météorite martienne tombée à Tissint au Maroc dans la province de Tata le 18 juillet 2011 (Wikipedia)


Référence:

Tissint Martian Meteorite: A Fresh Look at the Interior, Surface and Atmosphere of Mars. H.Chennaoui Aoudjehane, G. Avice, J-A. Barrat, O. Boudouma, G. Chen, M.J.M. Duke, I.A.Franchi, J. Gattacecca, M.M Grady, R.C. Greenwood, C.D.K. Herd, R. Hewins, A. Jambon, B.Marty, P. Rochette, C.L Smith, V. Sautter, A. Verchovsky, P. Weber, B. Zanda. Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large....), 12 octobre 2012.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS
 
Mercredi 17 Janvier 2018 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» La sismologie cellulaire est née