Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Vendredi 26/10/2012 à 12:00
L'ancêtre bipède de l'Homme passait du temps dans les arbres

Australopithecus afarensis Lucy
Une étude des os de l'épaule de Australopithecus afarensis suggère que ce premier ancêtre de l'Homme, bien que bipède, était aussi un grimpeur très actif.

Apparemment, grimper aux arbres est resté important pour ce groupe d'hominines qui inclut la fameuse Lucy, même si ses représentants se tenaient droit. David Green et Zeresenay Alemseged ont étudié les homoplates de DIK1-1, squelette (Le squelette est une charpente animale rigide servant de support pour les muscles. Il est à la base de l'evolution des vertébrés. Celui ci leur a fourni un avantage sélectif conséquent suite au...) partiel (Le mot partiel peut être employé comme :) d'un A. afarensis juvénile découvert en Éthiopie, et ils ont trouvé que ces os avaient plusieurs traits communs avec ceux des grands singes actuels.

Plus précisément, la cavité pour l'articulation de l'épaule pointe vers le haut, signe d'un grimpeur actif, chez DIK-1-1 et les grands singes alors que chez l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme prépubère est appelé un garçon, tandis que...) elle est orientée vers le côté. Les chercheurs notent aussi que la cavité de l'épaule chez l'adulte Lucy était aussi orientée vers le haut, ce qui suggère que, comme pour les grands singes, les os de l'épaule d'A. afarensis étaient faits pour qu'il monte dans les arbres durant toute sa vie (La vie est le nom donné :).L'Homme, par contre, naît avec une cavité plutôt orientée vers le bas puis qui se déplace progressivement vers le côté avec l'âge.

Ces résultats indiquent que l'utilisation des membres supérieurs au-dessus de la tête pour grimper et se balancer dans les arbres est restée un élément important de la stratégie de survie de A. afarensis. Ils discréditent aussi l'idée que les cavités articulaires de l'épaule tournées vers le haut reflétaient seulement sa petite taille. Un article Perspective de Susan Larson explique plus en détail ces nouvelles données.

Références:

« Australopithecus afarensis Scapular Ontogeny and Function, and the Role of Climbing in Human Evolution » par D.J. Green de l'Université Midwestern à Downers Grove, IL ; Z. Alemseged de l'Academie des sciences de Californie à San Francisco, CA; Science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que...) du 26 octobre 2012, article 15.

« Did Australopiths Climb Trees? » par S. Larson de l'Université de Stony Brook à Stony Brook, NY; Science du 26 octobre 2012, article 5.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Science, AAAS & EurekAlert