Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Dimanche 11/11/2012 à 00:00
Rétro 1933: Recettes de la Vie Pratique (XXXVIII)
La news rétro de ce dimanche nous propose une astuce pratique du siècle dernier.

Avertissement: Cette news rétro retranscrit des connaissances scientifiques, techniques ou autres de 1933, et contient donc volontairement les arguments, incertitudes ou erreurs d'époque.

Comment on fait des étriers pour monter aux arbres

Pour monter aux arbres, on peut construire soi-même deux étriers qui donnent toute garantie à condition d'utiliser des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) solides et de s'en servir avec précaution. Procurez-vous deux cordes de 2 centimètres au moins de diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère.), et de 1 m. 80 à 2 mètres de longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en...).

A l'une des extrémités, fixez un crochet solide en forme d'S, crochet en acier (L’acier est un alliage métallique utilisé dans les domaines de la construction métallique (voir aussi l’article sur la théorie du...), de 1 cm de diamètre, et obtenu à chaud chez un forgeron. A l'autre extrémité, confectionnez un étrier en passant la corde dans une solide planchette de 18 cm de longueur, sur 6 de largeur (La largeur d’un objet représente sa dimension perpendiculaire à sa longueur, soit la mesure la plus étroite de sa face. En géométrie plane, la...) et 3 d'épaisseur. L'extrémité libre de la corde est réunie au-dessus de la planchette et solidement ficelée au moyen des spires jointives d'une cordelette solide.


Pour monter à un arbre (Un arbre est une plante terrestre capable de se développer par elle-même en hauteur, en général au delà de sept mètres. Les arbres acquièrent une...), faire une boucle autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit...) du tronc (Un tronc peut être :) et accrocher le crochet sur la corde après un tour complet; poser un pied sur l'étrier, ce qui tend la corde tandis que le frottement (Les frottements sont des interactions qui s'opposent à la persistance d'un mouvement relatif entre deux systèmes en contact.) l'empêche de glisser le long du tronc; s'appuyer sur ce premier montage pour fixer le deuxième plus haut, et monter de proche en proche en déplaçant alternativement le montage du bas pour le placer à la partie supérieure. Avec un peu de pratique on arrive à grimper rapidement.

La plus grosse difficulté vient des arbres de fort diamètre. Si l'arbre a en effet un diamètre tel qu'on ne puisse pas l'entourer complètement (Le complètement ou complètement automatique, ou encore par anglicisme complétion ou autocomplétion, est une fonctionnalité informatique permettant à...) avec les bras pour se fixer, il ne faut pas prétendre à faire chevaucher les boucles à chaque pas; mais monter successivement les deux pieds en laissant toujours le même en-dessous de l'autre et en faisant glisser de bas en haut les boucles, légèrement distendues.

C'est cette dernière manoeuvre faite naturellement en sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du...) inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel...) qu'il faut mieux adopter pour la descente: ne pas décrocher le crochet de la corde, mais simplement faire glisser le long du tronc, en desserrant naturellement celles sur lesquelles on ne s'appuie pas.

Généralement le grimpeur est muni d'une ceinture où s'attache une corde suffisamment longue pour que, à la hauteur (La hauteur a plusieurs significations suivant le domaine abordé.) voulue, il puisse la dérouler et s'en servir pour amener à lui les matériaux ou les outils dont il pourrait avoir besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les...). C'est une précaution indispensable s'il s'agit de placer un support pour agrès, d'établir un appui pour construire un toit (Le toit est la structure couvrant la partie supérieure d'un édifice, permettant principalement de protéger son intérieur contre les intempéries et l'humidité.), etc.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: Almanach Hachette 1933