Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par jyb le Lundi 26/11/2012 à 12:00
Airbus: photos du premier prototype d'Airbus A350 XWB
La toute première structure d'Airbus A350 XWB assemblée vient de faire ses premiers tours de roues. Il s'agit d'une étape très importante dans l'avancement du programme du gros porteur "nouvelle génération" de l'avionneur européen.


L'Airbus A350 XWB: première structure assemblée au roulage à Toulouse

Cette toute première structure ne devrait pas survivre à la campagne (La campagne, aussi appelée milieu rural désigne l'ensemble des espaces cultivés habités, elle s'oppose aux concepts de ville, d'agglomération ou de milieu urbain. La campagne est caractérisée par une...) d'essais et pour cause ; elle est destinée aux tests statiques de résistance structurelle. Ces tests se terminent par la rupture de la structure. Comme pour ses prédécesseurs, le premier Airbus (Airbus est un constructeur aéronautique européen et également un acteur majeur dans la construction aéronautique mondiale. Filiale à 100 % du groupe industriel EADS, il...) A350 (L'Airbus A350 est le nom d'un futur avion long-courrier et moyen porteur de l'avionneur européen Airbus.) XWB assemblé est donc voué... à la destruction. Il s'agit en réalité de passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) la structure de l'avion (Un avion, selon la définition officielle de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), est un aéronef plus lourd que l'air, entraîné par un organe moteur...) à la "torture" en simulant des contraintes nettement supérieures à ce que l'avion est sensé subir en service normal. De cette manière, les ingénieurs s'assurent que l'A350 XWB ne connaîtra pas de défaillance structurelle au cours de sa longue carrière.

L'un des tests les plus impressionnants est le test de facteur de charge (La charge utile (payload en anglais ; la charge payante) représente ce qui est effectivement transporté par un moyen de transport donné, et qui donne lieu à un paiement ou un bénéfice non pécuniaire pour être transporté.). Le laboratoire applique sur l'aile et le fuselage (Le fuselage désigne l'enveloppe d'un avion qui reçoit généralement la charge transportée, ainsi que l'équipage. Le fuselage d'un avion supporte la voilure, l'empennage (pour la stabilité).) des pressions de plus en plus importantes. Dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), l'aile résiste, se tord afin de bien répartir la force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage...) de torsion (La torsion est la déformation subie par un corps soumis à l'action de deux couples opposés agissant dans des plans parallèles.) sur toute sa surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement...). Dans une ultime épreuve, les ingénieurs font progresser la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) jusqu'à la rupture de l'aile. Les normes aéronautiques indiquent que la pression maximale doit correspondre à 150% de ce que l'avion est amené à subir au pire en service commercial (Un commercial (une commerciale) est une personne dont le métier est lié à la vente.).

Le Boeing 777 (Le Boeing 777 est un avion long-courrier bi-réacteur construit par la société Boeing (États-Unis) et dont le premier vol a eu lieu le 12 juin 1994. United Airlines fut la première compagnie...) s'était particulièrement bien comporté avec un excellent 154% au moment de la rupture. L'Airbus A380 (L'Airbus A380 est un avion civil quadriréacteur long-courrier construit par Airbus en Allemagne, Espagne, France et Royaume-Uni et assemblé à Toulouse.) avait connu une défaillance à 147%, l'avionneur a alors diminué la spécification de charge maximale afin que le seuil de rupture soit ramené à 150%. Par la suite, les exemplaires construits ont été légèrement renforcés. Le Boeing 787 (Le Boeing 787, également connu à la fois par son surnom Dreamliner et par son nom de code « 7E7 », est un futur avion long-courrier...) a eu moins de chance puisqu'un test de structure avait montré une défaillance à 120%, obligeant l'avionneur américain à remanier la structure de liaison aile-fuselage de son avion. Pour l'Airbus A350 XWB, nous connaîtrons la réponse dans quelques mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) !


La même cellule d'Airbus A350 XWB, lors de son positionnement dans le hangar où se dérouleront les essais de structure


La cellule de l'Airbus A350 XWB alignée dans le hangar de tests


Nous ne résistons pas à l'envie de vous montrer ces autres images d'arrivée et d'assemblage de la chaine Airbus A350 XWB:


Airbus A350 XWB: Fuselage central


Airbus A350 XWB: Fuselage arrière


Cellule d'Airbus A350 XWB sur son lieu d'assemblage - Illustration: Airbus


Pour finir, ces photos de la première dérive destinée au premier prototype volant et réceptionné à Toulouse. Airbus a par la même occasion organisé une "petite" cérémonie: celle de l'inauguration officielle de la ligne d'assemblage.


La toute première dérive d'un Airbus A350 XWB sur le tarmac, à Toulouse


La première dérive d'A350 XWB lors de la cérémonie d'inauguration de la ligne d'assemblage

Pour plus d'information voir aussi "Lancement industriel du futur Airbus: l'A350 XWB" http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=3471
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS