Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 28/12/2012 à 00:00
Une mystérieuse substance liée à la somnolence extrême
Des chercheurs ont découvert une substance dans le cerveau de personnes ayant une affection rare appelée hypersomnie ou somnolence extrême qui pourrait permettre d'expliquer pourquoi certains individus ne peuvent rester alertes et éveillés.

La somnolence diurne extrême diffère du simple fait de se sentir léthargique après une courte la nuit. Les patients ont sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution...) en permanence malgré des heures (L'heure est une unité de mesure  :) de sommeil normales ou même prolongées jusqu'à 75 heures par semaine. De fortes doses de médicaments favorisant l'éveil ne semblent pas efficaces non plus. En fait, certains patients disent que si les amphétamines les rendent « physiquement éveillés », ils ont néanmoins l'impression de rester dans un brouillard (Le brouillard est le phénomène météorologique constitué d’un amas de fines gouttelettes ou de fins cristaux de glace, accompagné de fines particules hygroscopiques...), pris dans un voile de somnolence.

La cause de l'hypersomnie demeure inconnue. David Rye et ses collègues ont découvert une mystérieuse substance dans le liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) céphalo-rachidien d'un petit groupe de patients diagnostiqués avec une hypersomnie primaire. La substance s'avère être une petite molécule, probablement un peptide, qui mime l'action pharmacologique des sédatifs et des somnifères.

La substance agit en stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l'activité du système nerveux sympathique facilitant ou améliorant certaines fonctions de l'organisme. Parmi les stimulants fréquemment consommés, on...) les effets d'un neurotransmetteur (Les neurotransmetteurs, ou neuromédiateurs, sont des composés chimiques libérées par les neurones (et parfois par les cellules gliales) agissant sur d'autres neurones,...) inhibiteur du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la...), le GABA ou acide (Un acide est un composé chimique généralement défini par ses réactions avec un autre type de composé chimique complémentaire, les bases.) gamma-amino-butyrique. Normalement, le GABA réduit l'activité du cerveau « surexcité » en inhibant les neurones, la surexcitation pouvant déclencher des crises d'épilepsie, de l'irritabilité ou de l'insomnie (L'insomnie est un terme créé au XVIe siècle sur la base du latin insomnia (du latin somniculus, « état de celui qui dort ») et signifie stricto sensu la privation de sommeil. Dans l'acception...). L'action du GABA peut néanmoins être bloquée par un produit appelé le flumazénil qui est utilisé pour accélérer la fin de l'anesthésie chez des patients qui ne se réveillent pas assez vite après une opération ou qui ont fait une overdose de médicaments tels que le valium.

Les auteurs ont choisi de donner du flumazénil à des patients somnolents avec l'objectif de contrecarrer l'effet du GABA et donc la somnolence. Cette tactique a marché pour sept des 32 patients. Une patiente a pu reprendre son travail de juriste après quelques années de traitement au flumazénil. Ce résultat suggère que dans certains cas la somnolence peut être due à une augmentation de la fonction inhibitrice d'un neurotransmetteur et qu'elle peut alors être traitée en bloquant cette activité.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: AAAS & EurekAlert