Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Lundi 31/12/2012 à 12:00
Vidéo: Le rover Curiosity, sous contrôle américain... Et toulousain !
Après un séjour en Californie pour superviser les 1ers tours de roue de Curiosity à la surface de Mars, les scientifiques français du CNES et du CNRS en charge des instruments ChemCam et SAM ont rejoint la France et le centre de contrôle du FIMOC.

Le FIMOC, aux commandes des instruments ChemCam et SAM

A la suite de l'atterrissage (L’atterrissage désigne, au sens étymologique, le fait de rejoindre la terre ferme. Le terme recouvre cependant des notions différentes suivant qu'il est employé...) de Curiosity sur Mars, nous avons vécu 90 jours aux Etats-Unis et travaillé aux horaires martiens (1 jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons...) martien (Martien est un nom générique qui désigne plusieurs types de créatures imaginaires censées vivre sur mars. Selon la version la...) dure 24h... et 40 min)", raconte Eric Lorigny, ingénieur (« Le métier de base de l'ingénieur consiste à résoudre des problèmes de nature technologique, concrets et souvent complexes, liés à la conception, à la réalisation et à la mise en œuvre de produits, de systèmes ou de services. Cette...) au CNES et responsable du FIMOC (1), le centre de contrôle (Un centre de contrôle, dans le domaine de l'astronautique, est une salle d'où sont coordonnées les actions qui concourent à l'accomplissement d'une mission...) des instruments français de Curiosity.


Le rover Curiosity se promène sur Mars depuis le 6 août 2012. Crédits: Ill. NASA/JPL-Caltech.

Pendant cette période, toutes les équipes de Curiosity sont réunies au Jet Propulsion Laboratory (Le Jet Propulsion Laboratory (JPL), basé à Pasadena aux États-Unis, est une joint-venture entre la NASA et le Caltech qui est chargé de la construction et de la supervision des vols...), en Californie, pour s'assurer de la bonne santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité.) du robot (Un robot est un dispositif mécatronique (alliant mécanique, électronique et informatique) accomplissant automatiquement soit des tâches...). "On a beaucoup appris car les Américains ont un savoir-faire unique en matière (La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. Ses trois états les plus communs sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux. La matière occupe de...) de pilotage de rover", témoigne Olivier Gasnault, planétologue à l'IRAP (2) et responsable des opérations scientifiques de l'instrument ChemCam.


Centre d'opérations des instruments français, FIMOC, au centre spatial de Toulouse. Crédits: CNES.
Aujourd'hui, les scientifiques français sont rentrés chez eux. Certains ont repris leurs quartiers à Toulouse, au FIMOC, d'où ils opèrent les instruments ChemCam et SAM (3), et se sont mis à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure...)... californienne. La journée de travail commence à 17h, et les manœuvres du rover sont décidées au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent...) le jour en coordination avec leurs homologues américains.

De temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) à autre, les équipes de SAM investissent le FIMOC pour programmer le mini-laboratoire et récolter de précieux échantillons de roches. Mais pour l'heure, toute l'attention est focalisée sur le laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme anglo-américain « light...) de ChemCam. Une vingtaine de scientifiques et 6 ingénieurs du CNES et du CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) sont mobilisés une semaine sur 2 pour piloter l'instrument.
Aujourd'hui, les scientifiques français sont rentrés chez eux. Certains ont repris leurs quartiers à Toulouse, au FIMOC, d'où ils opèrent les instruments ChemCam et SAM, et se sont mis à l'heure... californienne. La journée de travail commence à 17h, et les manœuvres du rover sont décidées au jour le jour en coordination avec leurs homologues américains.


Premiers résultats de la mission MSL

20 scientifiques et 6 ingénieurs pour opérer ChemCam

"Les commandes et la réception des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) se font au quotidien. C'est un peu comme si on était assis sur le rover et qu'on faisait de la géologie de terrain", s'enthousiasme Olivier Gasnault. Des photos de la planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante pour que sa gravité la maintienne en équilibre hydrostatique,...) rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) devant les yeux, les géologues, sédimentologistes, et géochimistes de l'équipe sélectionnent, avec soin, les roches à analyser.

"Il faut se familiariser avec les échelles et la diversité des terrains – il y a des zones pelées, de gros galets, des dunes de sable (Le sable, ou arène, est une roche sédimentaire meuble, constituée de petites particules provenant de la désagrégation d'autres roches dont la dimension est comprise...), des roches volcaniques alvéolées... – pour, au final, trouver LA roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de minéraux, comportant...) qui nous intéresse", relate Olivier Gasnault. Grâce au laser de ChemCam, il est ensuite possible de connaître, à distance, sa composition.

Une fois la roche identifiée, les ingénieurs, qui connaissent l'instrument ChemCam sur le bout des doigts, évaluent la faisabilité de la manœuvre et programment le laser en s'aidant d'images 3D. "La pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) est forte, souligne Eric Lorigny. Si on se trompe dans nos calculs, non seulement on rate (La rate (en grec ancien σπλήν (splēn), en latin lien, d'où les adjectifs splénique et liénal) est un organe fragile, profond, situé dans...) les mesures mais on peut aussi paralyser les autres instruments du mât (Le mât est un espar vertical (mis à part le beaupré) servant à soutenir les voiles sur un bateau à voiles. De manière générale, c'est un pylône vertical.)...".


Tir laser de l'instrument ChemCam, situé dans la "tête" du rover Curiosity.
Crédits: Ill. NASA/JPL-Caltech.

"Je me souviens encore avec émotion des 1ers trous que j'ai faits sur Mars, poursuit l'ingénieur. J'en ai fait un poster !". Il faut dire qu'il s'agit parfois de viser de minuscules cailloux, pas plus gros qu'une mouche (Mouche est un nom vernaculaire ambigu en français. Le terme mouche (/muʃ/) provient du mot italien musca, qui désigne de nos jours principalement un genre (Musca) comprenant la mouche domestique. Il désigne d'une...), à des distances de 4 ou 5 m ! Mais les équipes sont entraînées et, la chance aidant parfois, Curiosity révélera sans doute certains secrets de la planète rouge.

Notes:

(1) French Instrument Mars Operation Centre ou Centre d'opérations pour la mission Mars Science Laboratory (Le Mars Science Laboratory est un robot de la NASA qui doit être envoyé sur Mars en 2009.).
(2) Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) en astrophysique (L’astrophysique est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des objets de...) et planétologie (La planétologie est la science de l'étude des planètes. La discipline recouvre de nombreuses branches de la science ; son domaine d'étude s'étend des grains microscopiques jusqu'aux planètes...) (CNRS-Université de Toulouse).
(3) ChemCam fabriqué par l'Irap et SAM fabriqué par le Laboratoire atmosphères, milieux, observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très grande...) spatiales (Latmos) et le Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques (Lisa).


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNES