Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Samedi 05/01/2013 à 12:00
Le chocolat est meilleur dans une tasse orange
Décidément, nos perceptions nous jouent des tours. En 2009, une étude démontrait que la couleur de l'éclairage ambiant modifiait le goût du vin. En 2012 une autre étude nous a appris que la forme d'un verre influe sur la quantité absorbée (un verre (Le verre, dans le langage courant, désigne un matériau ou un alliage dur, fragile (cassant) et transparent au rayonnement visible. Le plus souvent, le verre est constitué d’oxyde de silicium (silice SiO2) et de...) droit permettrait de moins boire). Enfin toujours en 2012, une troisième nous apprenait que la couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) des assiettes avait le pouvoir d'influencer la taille des portions mangées. Voici qu'une nouvelle étude affirme que la couleur du contenant influence le goût (Pour la faculté de juger les belles choses, voir Goût (esthétique)) du contenu !

Des chercheurs de l'école polytechnique de Valence (Espagne) et de l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au moment où les...) d'Oxford (Grande-Bretagne) viennent en effet de publier dans la revue Journal of Sensory Studies leur étude démontrant que la perception gustative d'un aliment se modifiait avec la couleur du contenant. D'après les tests effectués, le gout du chocolat chaud serait meilleur lorsqu'il est servi dans une tasse orange.

L'expérience consistait à servir un même chocolat chaud à 57 volontaires. Seule différence: le chocolat a été servi dans des tasses de couleurs différentes: blanches, crèmes, oranges ou rouges. Les sujets ont ensuite été interrogés sur le plaisir et les sensations ressenties lors de la dégustation, et le chocolat paraissait systématiquement meilleur lorsqu'il avait été servi dans un récipient de couleur crème ou orange. La perception gustative d'un même produit, et donc le plaisir à le consommer pourrait ainsi différer en fonction de la couleur de son contenant. Les chercheurs précisent toutefois qu'il n'existe pas de règle fixe dictant qu'une certaine couleur améliore le parfum (Un parfum est une odeur ou plus souvent une composition odorante plus ou moins persistante naturellement émise par une plante, un animal, un champignon, un environnement. Dans la nature, les parfums sont souvent des messages...): cela dépend du type d'aliment.

Cette seule étude paraît insuffisante pour arriver à une telle conclusion, mais ce n'est toutefois pas la première à démontrer ce fait. Dans de précédentes études, des chercheurs avaient déjà remarqué qu'une mousse à la fraise paraissait systématiquement plus savoureuse et plus sucrée lorsqu'elle est servie dans une assiette blanche que dans une assiette noire. De même, une boisson paraîtrait plus sucrée lorsqu'elle est servie dans un contenant rose ou plus rafraîchissante dans un récipient vert (Le vert est une couleur complémentaire correspondant à la lumière qui a une longueur d'onde comprise entre 490 et 570 nm. L'œil humain possède un récepteur, appelé...) ou bleu (Bleu (de l'ancien haut-allemand « blao » = brillant) est une des trois couleurs primaires. Sa longueur d'onde est comprise approximativement entre 446 et 520...) (couleurs froides). Un emballage jaune (Il existe (au minimum) cinq définitions du jaune qui désignent à peu près la même couleur :) améliore quant à lui la perception de la saveur du citron (Le citron est un agrume, fruit du citronnier. Le citronnier (Citrus limon) est un arbuste de 5 à 10 m de haut, à feuilles persistantes.) dans les sodas.

Pour comprendre ce phénomène, il suffit de s'intéresser au fonctionnement cérébral: en mars dernier, des chercheurs ont démontré que la seule vision d'un plat appétissant permettait d'activer des aires (Aires (en espagnol, les airs) est une compagnie aérienne intérieure de Colombie.) cérébrales qui préparent déjà à apprécier sa dégustation. La vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) crée ainsi des attentes en termes de goût et de valeurs nutritionnelles, préparant à accepter ou au contraire à rejeter le plat en question.

Auteur de l'article: Cédric DEPOND
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS