Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mercredi 09/01/2013 à 00:00
17 milliards de planètes similaires à la Terre dans notre galaxie ?
Notre galaxie possède-t-elle d’autres planètes de type terrestre ? Une question à laquelle tentent de répondre un bon nombre d’astronomes, avec des observations de plus en plus précises des étoiles de notre galaxie, et des résultats de plus en plus prometteurs. Mais pour l’instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.), l’écrasante majorité des exoplanètes découvertes sont des géantes, ou au mieux des super-Terre (Une super-Terre est une planète extrasolaire plus massive que la Terre, mais théoriquement moins massive qu'une géante gazeuse. Le terme de super-Terre est déterminé uniquement par la masse de la planète, et...) (environ 2 fois la taille de la Terre).


Vue d'artiste (Est communément appelée artiste toute personne exerçant l'un des métiers ou activités suivantes :) de la planète OGLE-2005-BLG-390Lb, première exoplanète tellurique découverte.
Illustration ESO.

En attendant de détecter de véritables planètes similaires à la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la...), les statistiques (La statistique est à la fois une science formelle, une méthode et une technique. Elle comprend la collecte, l'analyse, l'interprétation de données ainsi que la...) permettent d’entrevoir la population de ce type de planètes dans notre galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.). A l’aide du télescope spatial américain Kepler, une nouvelle estimation a été réalisée par une équipe américaine du California Institute of Technology, et il en résulte que notre Voie Lactée pourrait contenir pas moins de 17 milliards de planètes de taille terrestre. Selon l’étude, une étoile sur 6 pourrait abriter une planète de type terrestre.

Planète de type terrestre ne veut pas dire planète habitable pour l’homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...). Pour être habitable, la planète doit entre autres posséder une atmosphère respirable et se situer dans la zone d’habitabilité de son étoile, permettant de garantir un climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue...) tempéré et la présence d’eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.). Néanmoins, avec 17 milliards de planètes, il est raisonnable de penser que le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de planètes habitables est loin d’être négligeable. La question n’est plus de savoir s'il existe une planète sœur à la Terre, mais quand nous découvrirons la première, et certains scientifiques espèrent que cela ait lieu pour cette année 2013. A ce moment, la question deviendra: pouvons-nous découvrir une preuve de vie (La vie est le nom donné :) sur une exoplanète ?

Le télescope spatial Kepler détecte une exoplanète lorsque celle-ci passe devant son étoile, l’éclipsant temporairement. Il est alors possible d’estimer sa taille, sa masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de...) et son orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.). La découverte de ces exoplanètes potentielles doit ensuite être confirmée par d’autres observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de...) pour être validée. Pour l’instant, les capacités du télescope permettent de détecter des planètes ayant, pour les meilleures candidates, une taille de près de deux fois la taille de la Terre. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme....), plus de 3000 exoplanètes potentielles ont pu être détectées par Kepler depuis le début de sa mission en 2009. C’est en extrapolant des résultats produits par Kepler que les scientifiques sont parvenus à l’estimation de 17 milliards de planètes similaires à la Terre dans notre galaxie.
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
 
Lundi 11 Décembre 2017 à 00:00:02 - Autres sujets - 0 commentaire
» Archéologie: Opération Wampum
Vendredi 8 Décembre 2017 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Diabète de type 2, tout commence dans le foie