Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Mardi 05/02/2013 à 00:00
Stockage du CO2 dans l'océan: de nouvelles données
L'océan est le principal réservoir qui modère l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère, facteur principal du réchauffement climatique. La compréhension des mécanismes à l'origine du stockage du CO2 dans l'océan est donc essentielle pour mieux prévoir l'évolution du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la météorologie qui désigne...). La revue Nature Geoscience publie cette semaine les résultats des travaux menés par une équipe de chercheurs franco-espagnole (CNRS, Ifremer (1) et Instituto de Investigaciones Marinas, CSIC (2)). Ceux-ci ont mis en évidence le lien entre le ralentissement (Le signal de ralentissement (de type SNCF) annonce une aiguille (ou plusieurs) en position déviée qui ne peut être franchie à la vitesse normale de la ligne.) du "tapis roulant" océanique, qui transporte en surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu...) les eaux chaudes vers les hautes latitudes et en profondeur les eaux froides vers le sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.), et la réduction de l'absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui fait une transition entre deux niveaux d'énergie électronique. Le photon est...) du carbone (Le carbone est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole C, de numéro atomique 6 et de masse atomique 12,0107.) anthropique dans l'Atlantique nord (Le nord est un point cardinal, opposé au sud.) entre 1997 et 2006.


Première station hydrographique du projet OVIDE au large du Groenland (Le Groenland (prononcez /gʁɔɛn.lɑ̃d/, écrit Groënland dans la graphie française d'avant 1850, Grønland en danois (« terre verte »), Kalaallit Nunaat en...), le 18 juin 2002.
(c) Ifremer / Ovide

Le tapis roulant océanique: le maillon manquant

Aujourd'hui, environ un quart du CO2 émis par l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...) est absorbé par l'océan (Océans stylisé Ωcéans est un documentaire français réalisé par Jacques Perrin et Jacques Cluzaud dont le tournage a commencé en 2004 et...), et l'Atlantique Nord constitue un des principaux réservoirs de CO2 anthropique. Le puits océanique de carbone s'explique par l'augmentation de la teneur en CO2 dans l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :) (due aux activités humaines) qui favorise ainsi la dissolution du CO2 dans l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.). De plus, le tapis roulant océanique contribue à enfouir le CO2 anthropique en profondeur dans l'Atlantique Nord.

L'absorption du CO2 atmosphérique a diminué rapidement entre 1990 et 2006 dans la zone subpolaire de l'Atlantique nord. De nombreux travaux l'ont déjà montré: des modèles numériques et des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) ont ainsi mis en évidence l'influence des forçages atmosphériques sur cette diminution.

Cette réduction a aussi coïncidé avec un ralentissement du "tapis roulant" océanique, appelé circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.) atlantique méridienne par les scientifiques. L'équipe franco-espagnole de chercheurs s'est intéressée à ce facteur, et, grâce à des observations en mer (Le terme de mer recouvre plusieurs réalités.), a pu prouver que le ralentissement du tapis roulant océanique réduit la capacité naturelle de l'Atlantique subpolaire à piéger le CO2 atmosphérique dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence...).

Le ralentissement du tapis roulant océanique observé au début des années 2000 fait partie d'une variabilité dont les cycles durent de une à plusieurs dizaines d'années. Cet élément peut être considéré comme le "maillon manquant" dans la compréhension du ralentissement du stockage du CO2 atmosphérique. Il faudra à l'avenir le prendre davantage en compte dans les modèles de prévisions du changement climatique.


Notes:

(1) Laboratoire de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique...) des océans (Unité mixte de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension...) Ifremer/ CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) / IRD / UBO).

(2) CSIC: Consejo Superior de Investigaciones Cientificas, agence d'état espagnole.


Référence:

"Atlantic Ocean CO2 uptake reduced by weakening of the meridional overturning circulation" by Fiz F. Pérez, Herlé Mercier, Marcos Vázquez Rodríguez, Pascale Lherminier, Anton Vélo, Paula C. Pardo, Gabriel Rosón and Aida F. Ríos, Nature Geoscience, online 13 Jan., 2013


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS