Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Samedi 09/02/2013 à 00:00
Un modèle de cortex cérébral humain à partir de cellules souches

Neurones corticaux à partir de cellules souches
Illustration: extrait de la publication
Beaucoup de maladies neurologiques et psychiatriques comme l'épilepsie, l'autisme, l'Alzheimer trouvent leur origine dans le cortex cérébral. Des recherches sont donc nécessaires afin d'étudier les neurones. La difficulté réside dans le fait que les études sur les animaux ne sont pas très intéressantes car le cortex cérébral humain est très différent de celui de l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de substances organiques. On réserve aujourd'hui le...).

Pierre Vanderhaeghen et Ira Espuny-Camacho (IRIBHM, Faculté de Médecine) en collaboration avec l'équipe de Serge Schiffmann (Faculté de Médecine (La médecine (du latin medicus, « qui guérit ») est la science et la pratique (l'art) étudiant l'organisation du corps humain (anatomie), son fonctionnement normal...) ULB) et des collègues de l'INSERM/Université de Poitiers et de l'Universiteit Antwerpen, apportent une solution. Ils ont produit des neurones corticaux à partir de cellules souches pluripotentes (cellules fabriquées en laboratoire, depuis des cellules humaines adultes). Ensuite ces cellules souches ont été transplantées avec succès chez la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme animal de compagnie ou de laboratoire, mais aussi de nombreuses...).

Ainsi, les chercheurs ont réussi à réaliser un modèle expérimental de cortex cérébral humain. Ce modèle va permettre d'étudier de nombreuses maladies neurologiques. Cela était difficile à mettre en œuvre auparavant car étudier sur du cortex humain natif n'était pas envisageable pour des questions tant éthiques que techniques...

Les chercheurs démontrent également par cette expérience qu'il est possible de produire des neurones de cortex à partir de cellules de peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.), ces cellules ayant été reprogrammées en cellules pluripotentes.

Pour plus d'information voir la publication (en anglais): http://download.cell.com/neuron/pdf/PII ... diate=true

Référence:

"Pyramidal Neurons Derived from Human Pluripotent Stem Cells Integrate Efficiently into Mouse Brain Circuits In Vivo (In vivo (en latin : « au sein du vivant ») est une expression latine qualifiant des recherches ou des examens pratiqués sur un organisme vivant, par...)", Ira Espuny-Camacho, Kimmo A. Michelsen, David Gall, Daniele Linaro, Anja Hasche, Jérôme Bonnefont, Camilia Bali (Bali est une île d'Indonésie située entre les îles de Java et de Lombok. Elle fait partie des Petites îles de la Sonde. Sa superficie est de...), David Orduz, Angéline Bilheu, Adèle Herpoel, Nelle Lambert, Nicolas Gaspard, Sophie Péron, Serge N. Schiffmann, Michele Giugliano, Afsaneh Gaillard, Pierre Vanderhaeghen, Neuron, 6 février 2013.
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS