Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Samedi 09/02/2013 à 12:00
BNF: accords de numérisation d'ouvrages anciens et de vinyles

Disque vinyle 33 tours
Le président de la BNF revient sur le tapis en défendant les accords de numérisation entre l'Etat et les entités privées d'œuvres appartenant au domaine public.

Notez que le mois dernier, trois entreprises prestataires ont accepté de faire la numérisation (La numérisation est le procédé permettant la construction d'une représentation discrète d'un objet du monde réel.) et la diffusion (Dans le langage courant, le terme diffusion fait référence à une notion de « distribution », de « mise à disposition » (diffusion...) de 70.000 livres anciens et de 200.000 vinyles de la collection de la bibliothèque nationale française (BNF). Cette première démarche a entraîné une vague (Une vague est un mouvement oscillatoire de la surface d'un océan, d'une mer ou d'un lac. Les vagues sont générées par le vent et ont une amplitude crête-à-crête allant de quelques centimètres à 34 m (112 pieds), la plus...) de critiques. Tel est le cas de Philippe Aigrain qui était contre le droit d'exploitation commerciale exclusive de 10 ans accordé aux entreprises privées chargées de la numérisation.

Afin de faire cesser les critiques, Bruno Racine, président de la BNF, a affirmé que la numérisation des 200.000 œuvres concernées se déroulera en 7 ans. Mais il reconnaît la durée de l'exclusivité accordée de 10 ans. Il a également ajouté que cette démultiplication permettrait à des collections inconnues et inaccessibles d'être diffusées à travers des centaines de plateformes. Avec l'éditeur américain ProQuest, la BNF pourra numériser en 6 ans 70.000 anciens ouvrages, dont 3.500 disponibles de suite sur Gallica et les autres le seront dans 10 ans.

Ainsi, les 1.500 lecteurs quotidiens de la BNF pourront avoir accès à cette collection numérisée. En ce qui concerne l'argument selon lequel cela constitue une privatisation du domaine public ou l'expropriation du bien commun, le président de la BNF a souligné que les œuvres seront toujours accessibles à la BNF, sous forme numérisée et qu'elles appartiennent toujours au domaine public.

Pour plus d'information sur les accords de numérisation de livres anciens et de vinyles voir http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/anx_actu_bi ... n_bnf.html
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS