Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Mardi 05/03/2013 à 12:00
Rémission supposée du virus du sida chez un bébé
Un nouveau-né atteint du virus de la maladie du sida (VIH) et traité immédiatement après la naissance a vu la présence du virus devenir tellement faible que son cas est présenté comme une guérison fonctionnelle. L'enfant avait été contaminé à la naissance par le virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la forme intracellulaire...) de sida transmis par sa mère séropositive qui n'avait pas été traitée.


Coupe schématique du virus du sida (VIH)

En réalité le virus n'a pas totalement disparu de l'organisme mais sa présence est tellement faible que le système immunitaire peut le contrôler sans traitements antirétroviraux. L'enfant, qui après avoir été traité a interrompu son traitement pendant 10 mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.), a conservé un bon état fonctionnel, le virus ne s'étant pas développé durant ce temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Selon les spécialistes ce cas est intéressant pour comprendre le concept de réservoir, des cellules enferment le virus qui demeure latent et ne se développe pas dans l'organisme. Il serait intéressant de pouvoir stimuler le système immunitaire de manière à ce qu'il contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) et bloque le virus sans avoir besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes...) d'administrer des antirétroviraux. On sait en effet que l'organisme de certaines personnes parvient à bloquer naturellement le développement du VIH. Pour l'instant (L'instant désigne le plus petit élément constitutif du temps. L'instant n'est pas intervalle de temps. Il ne peut donc être considéré comme une durée.) il n'a pas pu être établi si cet enfant fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) d'une rémission ou s'il faisait partie des cas connus comme pouvant naturellement bloquer le développement du virus.

Jusqu'à présent un seul cas de guérison (La guérison est un processus biologique par lequel les cellules du corps se régénèrent pour réduire l'espace d'une région endommagée par la nécrose....) a été constaté dans le monde (Le mot monde peut désigner :), celui d'un américain ayant été guéri après une greffe de moelle osseuse (La moelle osseuse est tissu situé au centre des os. Il y en a deux formes: la moelle jaune (tissu adipeux) qui prend le nom de moelle grise en vieillissant et la moelle rouge qui est responsable de...), faite pour traiter une leucémie (La leucémie (du grec leukos, blanc, et haima, sang), ou leucose, est un cancer des cellules de la moelle osseuse (les cellules de la moelle produisent...), et dont le donneur présentait une mutation génétique (La génétique (du grec genno γεννώ = donner naissance) est la science qui étudie l'hérédité et les gènes.) empêchant le virus de pénétrer les cellules (voir notre article: http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=8538).

Le VIH et le sida

Le VIH (virus de l'immunodéficience humaine) est un rétrovirus qui infecte l'homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction, l'homme...). Il est à l'origine du sida (syndrome d'immunodéficience acquise). Ceci se caractérise par un affaiblissement du système immunitaire du sujet contaminé, ce qui rend l'organisme vulnérable à de nombreuses infections opportunistes.

Le VIH peut être transmis par différents fluides corporels tels que le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formé de populations cellulaires libres, dont le plasma est la substance fondamentale et est présent chez la plupart des animaux. Un humain adulte...), les sécrétions vaginales, le sperme (Le sperme est un fluide organique animal expulsé du corps lors de l'éjaculation contenant les spermatozoïdes. Sécrétés par les organes sexuels mâles, les...), le liquide (La phase liquide est un état de la matière. Sous cette forme, la matière est facilement déformable mais difficilement compressible.) pré-éjaculatoire ou encore le lait maternel (Cet article décrit le lait maternel humain.). Le sida est actuellement identifié comme une pandémie responsable de la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des...) de quelques 25 millions d'hommes et de femmes entre 1981 (première identification de la maladie) et janvier 2006. On suppose qu'un taux d'environ 1 % des personnes âgées de 15 à 49 ans vit avec le VIH.

Il existe à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y...) actuelle des traitements antirétroviraux permettant de lutter contre le VIH et retarder l'apparition de la maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.), réduisant par conséquent la mortalité et la morbidité. Cependant il n'existe actuellement pas de vaccin ni de traitement définitif. Le moyen le plus efficace pour contrer la propagation du sida reste la prévention (La prévention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures à prendre pour éviter qu'une situation (sociale, environnementale, économique..) ne se dégrade, ou...), qui passe entre autres par des rapports sexuels protégés et la connaissance de son statut sérologique, ceci afin d'éviter la contamination d'autres personnes.

Pour plus d'information sur le VIH et le sida voir le dossier "Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH): de sa découverte à son éradication" http://www.techno-science.net/?onglet=a ... article=40 .

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Illustration: Wikipédia