Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Publication le Mercredi 06/03/2013 à 12:00
Des rats communiquent par "télépathie" à des milliers de kilomètres
Comment un rongeur qui se trouve au Brésil arrive-t-il à communiquer avec son alter ego américain, et qui plus est, se trouve à des milliers de kilomètres de lui ? Par "télépathie"... Des chercheurs en neuroscience de la Grande-Bretagne, des Etats-Unis et du Brésil y sont parvenus, avec l'aide de la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :). En effet, ils ont fait l'expérience sur deux rats qui arrivent à communiquer sans que ceux-ci ne soient en contact. L'étude a été publiée la revue britannique Nature Scientific Reports .

Dans le cadre de cette étude scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.), des chercheurs ont montré qu'il est possible de transmettre des informations en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel entre deux cerveaux connectés. Et pourtant, des kilomètres (Le mètre (symbole m, du grec metron, mesure) est l'unité de base de longueur du Système international. Il est défini comme la distance parcourue par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 seconde.) les séparent, l'un étant aux Etats-Unis et l'autre au Brésil. En effet, les deux rats réussissent à communiquer grâce aux électrodes implantées dans leur cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont...). Les chercheurs arrivent à transférer via Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide Web, en...) l'activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) du cerveau du rat codeur (qui envoie l'information) dans le cerveau du rat décodeur (qui la reçoit).

L'expérience que les chercheurs ont effectuée a consisté en la résolution d'une énigme. Le rat codeur doit activer un interrupteur (Un interrupteur (dérivé de rupture) est un dispositif ou organe, physique ou virtuel, permettant d'interrompre ou d'autoriser le passage d'un flux. Il ne faut pas confondre l'interrupteur qui permet d'éteindre ou d'allumer un appareil...) parmi deux au choix, au moment où une lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde...) s'allume au-dessus de celui-ci. Quand il réussit, le rat reçoit une récompense. Situé à distance, le rat décodeur se trouve face au même équipement, sauf qu'il n'y a pas la lumière indiquant sur quel bouton appuyer. Il lui est donc impossible de connaître la réponse... mais cette dernière lui est transmise directement dans son cerveau par le rat codeur. Le taux de réussite est de 70%.

Un résultat qui pourrait ouvrir une porte sur le traitement des personnes souffrant de paralysie (La paralysie ou plégie est une perte de motricité par diminution ou perte de la contractilité d'un ou de plusieurs muscles, due à des...), mais aussi celles atteintes du syndrome (Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu'un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans...) d'enfermement. Une grande première mondiale !

Néanmoins, le chemin est encore long, puisque l'expérience sur l'être humain ne semblerait pas aussi facile à mener que pour celle faite sur les rats de laboratoire, notamment pour des raisons éthiques. L'implantation (Le mot implantation peut avoir plusieurs significations :) d'électrodes exigerait des interventions chirurgicales. Par ailleurs les signaux cérébraux envoyés pourraient ne contenir que des informations brutes, ce qui empêcherait d'avoir des pensées abstraites.

Référence:

"A Brain-to-Brain Interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque élément a besoin de connaître de...) for Real-Time Sharing of Sensorimotor Information" ; Miguel Pais-Vieira, Mikhail Lebedev, Carolina Kunicki, Jing Wang et Miguel A. L. Nicolelis ; Nature Scientific Reports 3, 28 février 2013, Article number:1319doi:10.1038/srep01319.

Pour plus d'information voir cette étude http://www.nature.com/srep/2013/130228/ ... 01319.html
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS