Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Jeudi 28/03/2013 à 12:00
Un médicament ralentit le vieillissement et la progression du cancer
Des chercheurs de l'Université de Montréal ont découvert un nouveau mécanisme moléculaire qui peut possiblement ralentir le processus du vieillissement tout comme la progression de certaines formes de cancer. Ces chercheurs expliquent dans la sortie électronique du 23 mars de la revue Aging Cell comment ils ont trouvé qu'un antidiabétique, soit la metformine, réduit la production des cytokines inflammatoires qui normalement activent le système immunitaire, mais qui, en cas de surproduction, peuvent mener à une inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) pathologique, une condition qui endommage les tissus dans le processus du vieillissement (La notion de vieillissement décrit une ou plusieurs modifications fonctionnelles diminuant progressivement l'aptitude d'un objet, d'une information ou d'un organisme à assurer ses fonctions.) et qui favorise la croissance d'une tumeur (Le terme tumeur (du latin tumere, enfler) désigne, en médecine, une augmentation de volume d'un tissu, clairement délimitée sans précision de cause.) cancéreuse.

« Les cellules sécrètent normalement ces cytokines inflammatoires lorsqu'elles doivent déclancher une réponse immunitaire à une infection, mais la production chronique de ces mêmes cytokines peut aussi causer le vieillissement cellulaire. De telles inflammations chroniques peuvent être induites, par exemple par le fait de fumer (Fumer est une pratique consistant à brûler une substance pour en inhaler la fumée par la bouche ou le nez.). Les cellules vieillissantes sont particulièrement aptes à produire et à libérer des cytokines, affirme Dr Gerardo Ferbeyre, auteur principal et professeur de biochimie à l'Université de Montréal. Nous étions surpris lorsque nous avons constaté que la metformine pourrait servir à prévenir la production de cytokines inflammatoires chez les cellules vieillissantes », ajoute-t-il.

Travaillant en collaboration avec Dr Michael Pollack, du Centre du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle...) Segal de l'Hôpital général juif et de l'Université McGill, le professeur Ferbeyre et son équipe ont découvert que la metformine empêche la synthèse des cytokines au niveau même de la régulation de leurs gènes. « Les gènes qui produisent les cytokines sont normaux, mais dans le cas des cellules traitées à la metformine, une protéine qui peut habituellement aller les activer, appelée NF-kB, ne peut plus les atteindre dans le noyau cellulaire. Nous avons aussi découvert que la metformine n'exerce pas ses effets pas par la voie que l'on suppose habituellement servir à apporter ses effets antidiabétiques, ajoute-t-il. « Nous soupçonnions que la metformine pourrait agir de différentes manières et par différentes voies pour produire ses effets en matière de vieillissement et de cancer. Nos recherches pointent maintenant vers un seul mécanisme », ont fait remarquer les auteurs principaux de l'étude, Mme Olga Moiseeva et M. Xavier Deschênes-Simard. Le professeur Ferbeyre souligne qu' « il s'agit d'une importante constatation, qui aura une incidence sur notre façon de comprendre comment l'organisme se défend contre la menace d'un cancer et comment un médicament sécuritaire et très courant peut aider à traiter certains cancers, et peut-être même ralentir le processus du vieillissement. Il résulte que déterminer les cibles précises de la metformine augmenterait nos chances de bénéficier de ses effets positifs, ajoute-t-il. C'est ce que nous chercherons à comprendre ensuite.»

Remarques

La recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les...) appuyant l'étude intitulée Metformin inhibits the senescence-associated secretory phenotype by interfering with IKK/NF-kB activation (La metformine inhibe le phénotype de sécrétion associé à la sénescence en intervenant dans l'activation de la protéine IKK/NF-kB) a été financée par « Cancer de la Prostate (La prostate est une large glande de l'appareil génital masculin. Sa fonction principale est de sécréter et de stocker le liquide séminal, l'un des constituants du sperme.) Canada » et les Instituts de recherche en santé du Canada (MOP-82887).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Montréal