Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 15/04/2013 à 00:00
Des nanocables magnétiques pour les mémoires du futur
Des chercheurs espagnols du CSIC et de l'Université de Saragosse ont réussi à produire des nanocables magnétiques en trois dimensions qui ont démontré leur potentiel d'utilisation comme composant de base d'un nouveau type de mémoires informatiques. Les "Racetrack memory" proposés par des chercheurs d'IBM (International Business Machines Corporation (IBM) est une société multinationale américaine présente dans les domaines du matériel informatique, du logiciel et des services informatiques.) présenteraient l'avantage de stocker les données de manière non-volatile tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en présentant une forte rapidité le lecture/écriture. Les chercheurs ont ainsi démontré la possibilité offerte par leur méthode pour fabriquer ces composants.

Différents éléments sont à prendre en compte lorsque l'on compare différents dispositifs de mémoires électroniques. Le premier est la capacité de stockage: combien de bits d'information peuvent être stockés sur une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa mesure, sa...) donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.). Le second est l'efficacité de stockage dans le temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). Il existe des mémoires volatiles, qui perdent leur capacité si elles ne sont plus alimentées en énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.), et les mémoires non-volatiles qui, au contraire, maintiennent l'information stockée dans le temps. Ces deux types de mémoire (D'une manière générale, la mémoire est le stockage de l'information. C'est aussi le souvenir d'une information.) ont des consommations d'énergie bien différentes, les premières étant beaucoup plus gourmandes ! Enfin, un troisième élément concerne la rapidité de lecture et d'écriture de la mémoire.

Face à la variété actuelle des mémoires produites (DRAM, SRAM, MRAM, NVRAM, flash memory etc.) et qui en fonction de leurs propriétés assurent des fonctions diverses (disque dur, mémoire vive, stockage externe, etc.) les chercheurs sont en quête de la mémoire universelle. Celle-ci aurait tous les avantages recherchés et pourrait donc être utilisée pour tous les usages indifféremment. Elle présenterait une très forte densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de...) de stockage pour enregistrer les données de manière non-volatile, avec un faible coût énergétique et posséderait une vitesse (On distingue :) de lecture/écriture imbattable.

Stuart Parkin de la société IBM a proposé en 2008 un nouveau type de mémoire comme candidat potentiel: le racetrack memory. Ce dispositif utiliserait un courant électrique (Un courant électrique est un déplacement d'ensemble de porteurs de charge électrique (électrons).) polarisé en spin (Le spin est une propriété quantique intrinsèque associée à chaque particule, qui est caractéristique de la nature de la particule, au même titre que sa masse et sa charge électrique. Comme la...) afin de déplacer des domaines magnétiques sur un nanocable. Les domaines seraient séparés sur le câble, chacun stockant un bit d'information. En déplaçant les domaines sur le câble et en les faisant défiler sous des têtes de lecture/écriture, l'information peut être lue et enregistrée dans la mémoire.

Si le concept parait séduisant théoriquement, encore faut-il en assurer la réalisation pratique - démontrer la faisabilité de ces mémoires. En utilisant un microscope électronique à balayage et la technique de Focused Electron Beam Induced Deposition (FEBID) - Déposition induite par faisceau électronique - les chercheurs espagnols ont produit des nanocables magnétiques tridimensionnels en forme de spirale (En mathématiques, une spirale est une courbe qui commence en un point central puis s'en éloigne de plus en plus, en même temps qu'elle tourne autour.). En étudiant leur propriétés électroniques, ils ont identifiés comment générer et déplacer sur le câble les séparations pour créer les domaines magnétiques dans lesquels l'information est stockée.

"Jusqu'à présent, ces mémoires n'avaient pas pu être développées car nous ne disposions pas d'une technique efficace. Dans cette étude, nous mettons en avant le fait que la technique FEBID es peut être la meilleure candidate pour la fabrication de ces mémoires", rapporte José Maria de Teresa, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant...) à l'Instituto de Ciencia de Materiales de Aragón. Une étape a donc été franchie mais il en reste encore beaucoup avant de pouvoir assurer une fabrication de masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse...) de ces mémoires.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Espagne numéro 125 (12/04/2013) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /72846.htm