Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Publication le Samedi 18/05/2013 à 12:00
Une poche d'eau de la période précambrienne pourrait abriter la vie
Des chercheurs britanniques et canadiens ont découvert une poche d’eau dans les profondeurs de la mine de Timmins de l’Ontario, au Canada. D'après un communiqué de l’Université de Manchester, ces scientifiques datent cette eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) d’au moins 1,5 milliard (Un milliard (1 000 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf millions neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent...) d’années, soit de la période précambrienne. La possibilité qu’elle ait le même âge que les roches dans lesquelles elle a été retenue, soit 2,7 milliards d’années, n’est pas à écarter. Cet intervalle de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) est compris entre 4,5 milliards et 540 millions d'années au cours desquelles la formation de la terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) a eu lieu.


Une eau d’au moins 1,5 milliard d’années pourrait renseigner
sur l'origine de la vie (Cet article est consacré aux origines de la vie d'un point de vue scientifique. Les aspects mythiques et religieux sont traités dans l'article Cosmogonie. La précédente...), de son développement
Illustration: Université de Manchester

Grâce à cette découverte, les scientifiques seront en mesure de lever une partie du voile « sur l'origine de la vie (La vie est le nom donné :), de son développement, et de la survie dans des milieux extrêmes ou d'autres planètes ». En effet, se trouvant isolée à 2,4 km sous terre, cette eau contient de l’hydrogène, du méthane dissous ainsi que des isotopes d’hélium, du néon, de l’argon et du xénon. Ce sont à proprement parler des éléments propices au développement des organismes microscopiques, même isolés des rayons et de l’énergie solaires. Selon les scientifiques, il y aurait des probabilités que l’on puisse faire la découverte d’une telle poche d’eau sur Mars. Ce qui pourrait constituer une preuve de vie sur la planète rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.).

Pour plus d'information voir "Reservoir deep under Ontario holds billion-year-old water" http://www.nature.com/news/reservoir-de ... er-1.12995
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS