Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Lundi 23/09/2013 à 00:00
Et si c'était la fin de la sensation de douleur ?
Les travaux menés par Enrico Leipold, de l'Université clinique d'Iena (Thuringe), pourrait soulager un grand nombre de personnes en souffrance. L'origine de cette possibilité est l'étude d'une mutation génétique décelée sur une petite fille de quatre ans.

En effet, le point (Graphie) de départ de ces recherches fut le cas exceptionnel d'une enfant qui était insensible à la douleur (La douleur est la sensation ressentie par un organisme dont le système nerveux détecte un stimulus nociceptif. Habituellement, elle correspond...), et présentant une modification du gène SCN11A. Cette mutation génétique entraîne une hyperactivité des canaux Na+ au niveau de la membrane neuronale. Les cellules concernées, situées dans la moelle épinière, sont impliquées dans la transmission des signaux de douleur au cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité volontaire, et...). Les recherches ont alors porté sur la modification de gènes de souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi comme...), afin d'observer avec précision les changements de fonctionnement des cellules nerveuse correspondantes à la suite de cette mutation. "De fait, la cellule nerveuse surchargée ne peut pas se régénérer et sa fonction est paralysée" explique Enrico Leipold.

Ses résultats, obtenus en coopération avec des collègues allemands et internationaux sont publiés dans la revue Nature Genetics. Ceux-ci sont toutefois surprenants, car de précédentes expériences ont montré qu'une telle suractivité des canaux Na+ conduit invariablement à une augmentation de la perception de la douleur chez le patient (Dans le domaine de la médecine, le terme patient désigne couramment une personne recevant une attention médicale ou à qui est prodigué un soin.). La recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) d'autres cas du même type a mené les scientifiques à l'étude de cas d'un garçon suédois touché par la même mutation, et dont la modification génétique a eu lieu spontanément sans antécédent familial.

Les chercheurs espèrent utiliser ces résultats afin de faciliter le développement de médicaments anti-douleur, notamment en jouant sur le mécanisme de ce canal Na+. En ce qui concerne l'utilisation de ces recherches à des fins de traitement plus lourds contre la douleur, les résultats pourraient aussi être prometteurs, mais selon le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur...), "cela ne pourra être appliqué qu'à des cas particuliers".

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Allemagne numéro 627 (19/09/2013) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /73978.htm