Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Partenaires
Organismes
 CEA
 ESA
Sites Web
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Michel le Samedi 28/09/2013 à 00:00
Aphasie et bilinguisme: utiliser une langue pour en réapprendre une autre
Le bilinguisme est de plus en plus fréquent et recherché en cette ère de mondialisation. Mais est-ce que cet avantage se transforme en inconvénient lorsqu'une personne devient aphasique?

Une série de recommandations issues de la recherche permettront d'utiliser le bilinguisme comme un levier dans le traitement de l'aphasie plutôt qu'un obstacle, croit Ana Inés Ansaldo, chercheuse au Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne...) de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel...) universitaire de gériatrie de Montréal (Montréal est à la fois région administrative et métropole du Québec[2]. Cette grande agglomération canadienne constitue un centre majeur du commerce, de...) (IUGM) et professeure à l'École d'orthophonie et d'audiologie de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission...) de Montréal.

Cette revue critique de la littérature tenue par Ana Inés Ansaldo et Ladan Ghazi Saidi, étudiante au doctorat (Le doctorat (du latin doctorem, de doctum, supin de docere, enseigner) est généralement le grade universitaire le plus élevé. Le titulaire de ce grade est le docteur. Selon...), a permis d'établir trois pistes d'intervention afin de favoriser les effets translinguistiques de la thérapie (Une thérapie est un ensemble de mesures appliquées par un thérapeute à une personne souffrant d'un problème de santé, dans le but de l'aider...) du langage (transferts naturels de l'apprentissage (L’apprentissage est l'acquisition de savoir-faire, c'est-à-dire le processus d’acquisition de pratiques, de connaissances, compétences, d'attitudes ou...) d'une langue à l'autre).

Pour l'orthophoniste, il importe de bien analyser le degré (Le mot degré a plusieurs significations, il est notamment employé dans les domaines suivants :) de maîtrise (La maîtrise est un grade ou un diplôme universitaire correspondant au grade ou titre de « maître ». Il existe dans...) de chacune des langues avant et après l'apparition de l'aphasie afin de choisir de travailler celle qui est davantage susceptible de donner des résultats. En général, les études ont montré qu'entraîner la langue la plus faible (avant ou après l'apparition de l'aphasie) donne de meilleurs résultats sur l'autre langue que l'inverse (En mathématiques, l'inverse d'un élément x d'un ensemble muni d'une loi de composition interne · notée multiplicativement, est un élément y tel que x·y = y·x =...). Les similarités entre les deux langues (syntaxiques, phonologiques, lexicales, sémantiques...) ont aussi une influence positive sur les possibilités de transferts linguistiques.

De plus, travailler les mots apparentés facilite les transferts. Par exemple, stimuler le mot " table " en français facilitera la récupération du mot " table " en anglais, car ils ont le même sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution progressive allant du ralentissement du...) et des sonorités semblables en français et en anglais. Au contraire, les faux-amis, soient les mots qui ont la même sonorité mais pas le même sens dans les deux langues, peuvent entraîner de la confusion.

Enfin, les thérapies sémantiques (reliées au sens des mots) favorisent les transferts linguistiques. En effet, travailler sur les attributs sémantiques d'un mot permet de " réveiller " l'autre langue de façon naturelle. Par exemple, si pour le mot " chien " on associe les idées " animal domestique ", " quatre pattes " et " Fido ", la version anglaise du mot risque de revenir naturellement, soit " dog ". Mais en travaillant uniquement le son " chien ", on ne stimulera pas l'autre langue.

" Auparavant, on demandait aux patients de refouler ou d'étouffer une des deux langues. Aujourd'hui, on comprend mieux comment utiliser les deux langues, l'une pouvant supporter l'autre. C'est une approche plus complexe, mais qui donne de meilleurs résultats et qui respecte la nature des personnes bilingues. Bientôt, elles risquent de constituer la majorité de notre clientèle, alors on doit s'y intéresser! ", conclut Ana Inés Ansaldo, elle-même quadrilingue.

Référence:

Ansaldo AI, Saidi LG."Aphasia therapy in the age of globalisation: Cross-linguistic therapy effects in bilingual aphasia", Behavioural Neurology Journal, 9 septembre 2013.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Montréal