Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 25/11/2013 à 00:00
La plus grande centrale photovoltaïque flottante mondiale
Quelques 4 500 panneaux solaires flottent dans le réservoir du parc industriel d'Okegawa Tobu (Préfecture de Saitama, Japon), recouvrant environ 12 400m² des 30.000m² du réservoir. Mise en fonctionnement en Juin 2013, la centrale d'une puissance de 1,2 MWc, a une capacité de production d'électricité prévue d'environ 1,25 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut un...) de kWh par an, ce qui correspond à la consommation électrique d'environ 400 familles. De plus, à la demande de la ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent être à moins de 200 m chacune, par...), des batteries ont été mises en place pour pouvoir fournir de l'énergie en cas d'urgence.

Installer des panneaux solaires sur des lacs ou des réservoirs possède de nombreux avantages: pour les propriétaires, ils représentent une nouvelle source de revenus ; pour les exploitants, ils permettent de diminuer les coûts grâce à un loyer bon marché et à une maintenance réduite par rapport aux centrales terrestres. De plus, bien que les panneaux utilisés (composés de silicium (Le silicium est un élément chimique de la famille des cristallogènes, de symbole Si et de numéro atomique 14.) cristallin) voient leur capacité de production affectée par l'augmentation de la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !), le fait de flotter sur l'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) permet d'éviter cette augmentation et de plus facilement stabiliser la quantité d'énergie produite par rapport à une installation terrestre, grâce au refroidissement apporté par l'eau.


La centrale solaire flottante d'Okegawa Tobu.
Image West Holdings Corp.

Les panneaux flottent sur l'eau grâce à des flotteurs en plastiques, assimilables à des radeaux. Pour stabiliser les panneaux, les radeaux sont connectés entre eux à raison de vingt panneaux par rangée. Ces ensembles sont ancrés à chaque coin pour empêcher tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) mouvement dû au vent (Le vent est le mouvement d’une atmosphère, masse de gaz située à la surface d'une planète. Les vents les plus violents connus ont lieu sur Neptune et sur Saturne. Il est...) ou à des fluctuations du niveau d'eau. L'entreprise française Ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) et Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la...) International a participé à la conception des panneaux flottants. En effet, la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) de flottaison des panneaux est plus avancée en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...) qu'aux Etats-Unis ou au Japon.

Etant donné le coût élevé de l'installation, le problème actuel est de savoir comment absorber cette augmentation et sécuriser la rentabilité en même temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.). La West Holdings Group, constructeur et exploitant de la centrale, affirme que les coûts seront réduits pour les prochaines centrales car celle-ci était la première de grande envergure (L'envergure est la distance entre les extrémités des ailes. Le terme est valable pour définir un oiseau, un chiroptère, un avion (ou planeur).). De plus, les systèmes de flottaisons devraient également voir leur coût diminuer avec leur utilisation plus répandue. Le temps d'installation, plus long que pour une centrale terrestre, devrait aussi baisser progressivement. Le dernier point (Graphie) incertain reste la maintenance. Selon le groupe, après un an d'observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude...) les coûts et procédures pourront être définis. West Holdings a également prévu de surveiller l'impact de l'installation sur la faune et la flore (La flore est l'ensemble des espèces végétales présentes dans un espace géographique ou un écosystème déterminé (par opposition à la faune). Le terme...) du réservoir.

Le réservoir, appartenant à la ville d'Okegawa et initialement construit pour éviter les inondations des rivières locales, coûtait beaucoup à la ville en maintenance et n'était que très peu utilisé. De nombreux réservoirs de ce genre existent dans la région de Saitama. La ville devrait désormais gagner environ 1,859 millions de yens (13 977 euros) par an pour les vingt prochaines années.

Voir pour plus d'information (en anglais) voir http://techon.nikkeibp.co.jp/english/NE ... 17/316700/

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Japon numéro 670 (22/11/2013) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/ ... /74417.htm