Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Jeudi 28/11/2013 à 12:00
Éric Deneault lève le voile sur un mystère des cellules souches
En «forçant» les cellules souches à se reproduire, Éric Deneault a peut-être trouvé la clé d'un mystère limitant les succès de la greffe de moelle osseuse.

«Nous savons que les cellules souches provenant du sang de cordons ombilicaux peuvent permettre aux personnes atteintes de leucémie de survivre. Mais encore trop souvent, le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de cellules souches qu'on peut greffer est trop faible, conduisant à un échec de l'intervention. Notre découverte permet de croire qu'on peut multiplier le nombre de cellules souches en manipulant leurs gènes», explique le chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de...) qui mène actuellement un postdoctorat à l'Hôpital pour enfants malades de Toronto.

Rappelons que les cellules souches sont ces premières formes de vie (La vie est le nom donné :) qui apparaissent peu après la fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d'un corps de l'état solide vers l'état liquide. Pour un corps pur, c’est-à-dire pour une...) des gamètes. Elles ont le potentiel de se spécialiser dans n'importe quelle partie de l'organisme, devenant un os, une cellule sanguine ou de la peau (La peau est un organe composé de plusieurs couches de tissus. Elle joue, entre autres, le rôle d'enveloppe protectrice du corps.). Elles sont de plus en plus utilisées en oncologie afin de reprogrammer en quelque sorte les cellules cancéreuses pour qu'elles deviennent des cellules saines.

En publiant les résultats de ses travaux dans la revue Cell en 2009, le jeune homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par...) a attiré l'attention sur 24 gènes (sur quelque 700 au départ) qui semblaient jouer un rôle dans la réplication cellulaire. «La culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de...) in vitro (In vitro (en latin : « dans le verre ») signifie un test en tube, ou, plus généralement, en dehors de l'organisme vivant ou de la cellule. Un exemple est la fécondation in vitro (FIV). À...) de cellules souches s'avère très difficile, indique-t-il en entrevue téléphonique. Le fait de mieux comprendre la façon dont elles se reproduisent nous permet d'obtenir davantage de succès en matière de traitement du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la survie de ce dernier est menacée....)

Il semblerait que l'existence d'un type de cellules accompagnant les cellules souches, appelées «nourricières», vient orienter le développement cellulaire de ces minuscules unités polyvalentes. L'expérimentation a permis de cibler neuf gènes qui «remanient littéralement le destin des cellules nourricières et les transforment en système de soutien à l'autorenouvèlement des cellules souches». Cinq autres gènes seraient actifs dans la métamorphose des cellules souches en cellules osseuses. Le doctorant (Un doctorant est un chercheur débutant s'engageant, sous la supervision d'un directeur de thèse, dans un projet de recherche sur une durée variable selon...) a également mis au jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) des différences dans l'activité cellulaire de la souris (Le terme souris est un nom vernaculaire ambigu qui peut désigner, pour les francophones, avant tout l’espèce commune Mus musculus, connue aussi...) et de l'être humain.

Pour Guy Sauvageau, le directeur de thèse d'Éric Deneault, le travail de l'étudiant est de «qualité exceptionnelle», comme il l'écrit dans la lettre de recommandation (Les industries ne fonctionnent pas correctement sans normes garantissant l'interopérabilité, des organismes crées pour, promulguent des recommandations, qui si elles sont suivies deviennent des normes ou des...) qu'il a adressée au doyen de la Faculté des études supérieures et postdoctorales de l'Université de Montréal pour la sélection des meilleures thèses. Dès son arrivée au laboratoire de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...) en immunologie (L'immunologie est la branche de la biologie qui s'occupe de l'étude du système immunitaire. Apparu très tôt dans l'échelle de l'évolution, ce système a évolué...) et en cancérologie (IRIC), en 2005, l'étudiant a «maitrisé les notions et techniques de base nécessaires à son projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande...) de recherche et a accompli plus au cours des 18 premiers mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.) dans le laboratoire que la plupart des étudiants dans leur formation doctorale entière».

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Montréal - Mathieu-Robert Sauvé
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages