Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Publication le Vendredi 10/01/2014 à 00:00
Chronobiologie: les rythmes biologiques de l’organisme
La chronobiologie se définit comme étant l’étude scientifique des rythmes biologiques de l’organisme et aussi l’étude des éventuelles conséquences du dysfonctionnement de ce rythme qui régit la majorité du fonctionnement biologique et comportemental de notre organisme. 24 heures (L'heure est une unité de mesure  :), telle est la durée du cycle de fonctionnement de notre organisme. Quand il y a un déséquilibre, nous sommes sujets à des troubles de sommeil (Le sommeil est un état naturel récurrent de perte de conscience (mais sans perte de la réception sensitive) du monde extérieur, accompagnée d'une diminution progressive du tonus musculaire, survenant à...) ainsi qu’à des perturbations physiologiques. Pour rappel, le rythme circadien régule le système de veille-sommeil, la température corporelle, la tension (La tension est une force d'extension.) artérielle et la production hormonale.


Chronobiologie: les rythmes biologiques de l’organisme
Illustration: Wikimedia Commons/Lamiot


Tous les êtres humains ont leur propre horloge interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...), mais c’est le positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un...) qui différencie les unes des autres. Chez les humains, elle se localise au niveau du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de nombreuses fonctions du corps, dont la motricité...), notamment dans l’hypothalamus. L’horloge interne est subdivisée en deux noyaux suprachiasmatiques bien distincts qui contiennent chacun 10000 neurones avec une activité électrique. Cette dernière oscillant sur 23h30 à 24h30 est contrôlée par l’expression cyclique d’une quinzaine de gènes « horloge ». Cela a été prouvé lors d’une étude conduite sur des volontaires plongés dans le noir pendant plusieurs jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits,...) et sans repère temporel. Les scientifiques ont pu déduire que l’horloge interne est resynchronisée en permanence sur un cycle de 24 heures. Plusieurs synchroniseurs sont en jeu, en premier lieu la lumière, l’activité physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens...) et la température extérieure.
Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS