Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Samedi 19/04/2014 à 12:00
Des « superfemelles » XY chez la souris naine africaine
Elles se reproduisent plus souvent, ont des portées plus grandes et font partie des très rares femelles de mammifères à posséder un chromosome sexuel Y, typique des individus mâles... Mais quel est le secret de ces souris de l'espèce Mus minutoides ? Une curiosité qui, bien loin de les handicaper, leur confère un véritable avantage évolutif, comme vient de le montrer l'équipe composée de chercheurs de l'institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) des Sciences de l'évolution de Montpellier - ISEM (CNRS/Univ. Montpellier 2/IRD) et du Centre d'Ecologie Fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent d'autres en argument. Aujourd'hui, le terme a été...) et Evolutive - CEFE (CNRS/Univ. Montpellier 1,2 et 3/ Montpellier SUPAGRO/EPHE/Cirad).

En apparence, absolument rien ne distingue une souris naine femelle (En biologie, femelle (du latin « femella », petite femme, jeune femme) est le sexe de l'organisme qui produit des ovules, dans le cadre d'une reproduction...) portant les chromosomes XY
d'une souris XX...
(© Frédéric Veyrunes)

Chez les mammifères le déterminisme du sexe (Le mot sexe désigne souvent l'appareil reproducteur, ou l’acte sexuel et la sexualité dans un sens plus global, mais se réfère aussi aux différences physiques distinguant les hommes et...) se caractérise par une paire (On dit qu'un ensemble E est une paire lorsqu'il est formé de deux éléments distincts a et b, et il s'écrit alors :) de chromosomes sexuels XY pour les mâles (le chromosome (Le chromosome (du grec khroma, couleur et soma, corps, élément) est l'élément porteur de l'information génétique. Les chromosomes contiennent les gènes et permettent leur distribution égale dans les deux...) Y étant transmis par leur père), et une paire de chromosomes XX pour les femelles. Une poignée d'espèces déroge cependant à cette règle. C'est le cas de la souris naine d'Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de la surface des terres émergées. Avec une population de...) Mus minutoides, comme l'a montré dès 2010 Frédéric Veyrunes, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de...) CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier. Chez ce petit rongeur, il existe en effet un troisième chromosome sexuel, un X mutant (noté X*), dont la particularité est d'inhiber le chromosome mâle Y. Conséquence, si les mâles possèdent tous la formule XY, les femelles présentent trois génotypes différents: XX, X*X et X*Y ! « La question était alors de savoir si ces différences de génotypes influaient sur la performance reproductive des souris », raconte le biologiste (Sur les autres projets Wikimédia :). Porter un chromosome mâle Y et produire régulièrement des embryons YY non viables devait constituer un handicap (On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience qui provoque une incapacité, permanente...) reproducteur pour ces femelles...

Pour le savoir, les chercheurs ont déterminé le génotype de plusieurs centaines de souris femelles issues de l'unique élevage au monde (Le mot monde peut désigner :) de cette espèce puis ont observé, deux années durant, les individus des trois groupes décrits: âge de la première reproduction, intervalles entre deux portées, nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de petits par portée... Les résultats obtenus ont fait l'effet d'une petite bombe: « non seulement les femelles XY ne sont pas moins fécondes que les deux génotypes XX et X*X, mais elles les supplantent sur bien des plans ! » s'étonne encore Paul Saunders, premier auteur de l'étude et étudiant en thèse dans l'équipe de Frédéric Veyrunes. Elles ovulent davantage et sont mâtures sexuellement 20 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres...) avant les autres, ce qui leur permet d'avoir une portée supplémentaire au cours de leur courte vie (La vie est le nom donné :) (un à deux ans maximum en moyenne pour l'espèce). Enfin, elles donnent naissance en moyenne à un petit de plus par portée. Des superfemelles, en résumé ! « Cela explique pourquoi cette curiosité génétique a été conservée depuis son apparition chez cette espèce, il y a un million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui précède un million un (1 000 001). Il vaut...) d'années », concluent les chercheurs.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INEE