Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Jeudi 08/05/2014 à 00:00
Création artificielle de bactéries magnétiques
Des chercheurs de l'Université de Grenade ont développé pour la première fois des bactéries magnétiques qui, une fois inclues dans les aliments et ingérées, aident à diagnostiquer des maladies digestives comme le cancer de l'estomac (L’estomac (en grec ancien στόμαχος) est la portion du tube digestif en forme de poche,...).

Les chercheurs ont incorporé des particules magnétiques à des bactéries (probiotiques) qui se trouvent dans de nombreux aliments. Le comportement de ces « probiotiques magnétiques » ressemble à celui de bactéries magnétiques qui existent dans la nature mais qui sont très difficiles à obtenir en grande quantité et n'ont jamais été utilisées chez des humains.

Des chercheurs de l'Université de Grenade sont arrivés à créer pour la première fois des bactéries magnétiques artificielles qui pourraient être inclues dans des aliments et aider, une fois ingérées, à diagnostiquer des maladies du système digestif comme le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle...) de l'estomac. C'est la première fois dans le monde (Le mot monde peut désigner :) qu'un aliment est employé comme médicament naturel et aide à diagnostiquer une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.).

Les chercheurs, membres du groupe de Bionanoparticules Métalliques (Bionanomet) du département de Chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.) Inorganique et de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) de Biotechnologie (L’OCDE définit les biotechnologies comme "l’application de la science et de la technologie aux organismes vivants à d’autres matériaux vivants ou non vivants, pour la production de savoir,...) de l'Université de Grenade, ont développé ce travail avec la collaboration de l'entreprise BIOSEARCH SA. Les résultats de cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) ont été publiés dans le dernier numéro de la revue Advanced Functional Materials.

Pour dessiner ces bactéries magnétiques artificielles, les scientifiques se sont inspirés de bactéries existant dans la nature (magnétobactéries), qui produisent de façon naturelle dans leur intérieur de petits aimants qui leur servent (Servent est la contraction du mot serveur et client.) fondamentalement de système d'orientation (Au sens littéral, l'orientation désigne ou matérialise la direction de l'Orient (lever du soleil à l'équinoxe) et des points cardinaux (nord de la boussole) ;), c'est-à-dire, de boussole (Une boussole est un instrument de navigation constitué d’une aiguille magnétisée qui s’aligne sur le champ magnétique de la Terre. Elle indique ainsi le nord magnétique,...) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le "Diplôme...).

Applications biomédicales

Ces bactéries magnétiques artificielles pourraient s'employer dans des applications biomédicales pour obtenir des images de résonance magnétique et pouvoir diagnostiquer, ou pour chauffer des cellules malignes moyennant hyperthermie (L'hyperthermie est l'élévation locale ou générale de la température du corps, au-dessus de la valeur normale normale (37 à 37,5 °C...) magnétique et ainsi soigner des maladies comme le cancer.

Cette nouvelle technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :), qui a été brevetée par l'entreprise BIOSEARCH SA, se trouve en phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) expérimentale et permettrait l'utilisation de ces bactéries probiotiques, utilisées habituellement dans l'alimentation, pour le diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers,...) et le traitement de tumeurs ainsi que comme complément alimentaire en fer (Le fer est un élément chimique, de symbole Fe et de numéro atomique 26. C'est le métal de transition et le matériau ferromagnétique le plus courant dans la vie quotidienne, sous forme pure ou d'alliages. Le fer pur...).

Ce projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) a été développé dans le contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le...) d'un projet subventionné par l'Agence d'Innovation et de Développement d'Andalousie (IDEA) de la Junte Andalouse (L’andalouse est un lépidoptère appartenant à la famille des Lasiocampidae, vivant dans la péninsule Ibérique.), et a été couronné par un brevet sur cette nouveauté technologie et ses applications et une première publication dans une des revues à plus fort impact dans le domaine de matériaux appliqués.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Grenade