Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 09/05/2014 à 00:00
Un outil fabriqué en ADN pourrait littéralement éclairer le cancer
Des bioingénieurs de l'Université de Rome Tor Vergata et de l'Université de Montréal ont conçu un outil à base d'ADN capable de détecter des variations chimiques caractéristiques des cellules cancéreuses et qui pourrait un jour servir à cibler des médicaments dans les cellules tumorales.

Ce nanodétecteur mesure les variations de pH - c'est-à-dire l'acidité (bas pH) ou l'alcalinité (haut pH) - à l'échelle nanométrique. Un grand nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de biomolécules, comme les enzymes et les protéines, sont étroitement régulées par de légers changements de pH. Ces changements induisent à leur tour des fonctions biologiques comme la catalyse (La catalyse est l'action d'une substance appelée catalyseur sur une transformation chimique dans le but de modifier sa vitesse de réaction. Le catalyseur, qui est en...) enzymatique, l'assemblage des protéines, les fonctions membranaires et la mort (La mort est l'état définitif d'un organisme biologique qui cesse de vivre (même si on a pu parler de la mort dans un sens cosmique plus général, incluant par exemple la mort des étoiles). Chez les organismes...) cellulaire. Il y a également un lien étroit entre le cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que la...) et le pH.

Les cellules cancéreuses ont généralement un pH inférieur à celui des cellules saines. « Dans les organismes vivants, ces légers changements de pH apparaissent généralement sur de petites surfaces mesurant quelques centaines de nanomètres, explique le Pr Francesco Ricci, auteur principal. Des détecteurs ou des nanomachines capables de mesurer des changements de pH à cette échelle seraient très utiles pour plusieurs applications dans les domaines de l'imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit à la main, soit par impression...) in vivo, du diagnostic (Le diagnostic (du grec δι?γνωση, diágnosi, à partir de δια-, dia-, „par, à travers,...) clinique et de l'administration des médicaments. »

« L'ADN est le matériau idéal pour concevoir des détecteurs ou des machines fonctionnant à l'échelle nanométrique, ajoute le Pr Vallée-Bélisle, auteur principal. En utilisant une séquence d'ADN spécifique formant (Dans l'intonation, les changements de fréquence fondamentale sont perçus comme des variations de hauteur : plus la fréquence est élevée, plus la hauteur perçue...) une triple hélice sensible au pH, nous avons conçu un nanodétecteur polyvalent qui peut être "programmé" pour émettre une fluorescence (La fluorescence est une émission lumineuse provoquée par diverses formes d'excitation autres que la chaleur. (on parle parfois de...) à un pH bien précis. » La fluorescence est une émission de radiations dans le spectre de la lumière visible causée par un échange d'énergie. « Cette capacité que nous avons de "programmer" le détecteur est une fonction clé pour les applications cliniques. Nous pouvons ainsi concevoir un nanodétecteur qui émet une fluorescence seulement quand le pH atteint une valeur donnée - une valeur caractéristique d'une certaine maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.), par exemple », explique le premier auteur, Andrea Idili.

À l'avenir, cette nanotechnologie (Les nanosciences et nanotechnologies (NST) peuvent être définies a minima comme l'ensemble des études et des procédés de fabrication et de manipulation de structures, de dispositifs et de...) nouvellement brevetée pourrait trouver des applications dans le développement de plateformes d'administration de médicaments capables de libérer les agents chimiques thérapeutiques uniquement à proximité des cellules tumorales.

Remarques

Ces travaux de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...) ont bénéficié du soutien du Conseil européen de la recherche et du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Andrea Idili et Francesco Ricci, du Département de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou...) de l'Université de Rome Tor Vergata et Alexis Vallée-Bélisle, du Département de chimie et du Département de biochimie de l'Université de Montréal, ont publié un article intitulé « Programmable pH triggered DNA nanoswitches » dans le Journal of the American Chemical Society.

Andrea Idili, Alexis Vallée-Bélisle et Francesco Ricci ont développé un nanodétecteur à base d'ADN capable de mesurer les variations de pH à l'échelle nanométrique. Ce nanodétecteur pourrait se révéler très utile pour la conception de nanomachines pour l'imagerie in vivo et l'administration ciblée de médicaments dans les cellules cancéreuses. Le nanodétecteur mesure moins de 10 nm et est conçu pour se déployer à un pH spécifique. (Source : Marco Tripodi).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Montréal
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages