Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Vendredi 27/06/2014 à 00:00
Nanotechnologies: un papier filtre pour retenir les virus
Des chercheurs du centre de nanotechnologies et de matériaux fonctionnels de l'Université d'Uppsala ont développé un filtre papier capable de retenir les particules virales. Ce dispositif, dont l'efficacité rivalise avec les processus de filtrage industriel, est composé à 100% de nanofibres de cellulose naturelle.

Les virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme extracellulaire ou intracellulaire. Sous la...) sont des entités de très petite taille (entre 10 et 400nm) capables de perturber l'intégralité de la machinerie moléculaire d'une cellule vivante. C'est cette perturbation de l'activité normale de la cellule qui cause les manifestations symptomatiques d'une infection virale pathologique. Les virus représentent un sujet d'étude très actuel en raison de leur pathogénicité et de leur capacité à transformer des cellules normales en cellules cancéreuses (exemple du lien carcinome hépatocellulaire /VHC). Outre la transmission des virus par contamination entre organismes vivants, un autre type de transmission via des produits de biotechnologie (L’OCDE définit les biotechnologies comme "l’application de la science et de la technologie aux organismes vivants à d’autres matériaux vivants ou non vivants, pour la...) tels des vaccins ou des protéines recombinantes peut se produire. Il est donc d'une importance capitale (Une capitale (du latin caput, capitis, tête) est une ville où siègent les pouvoirs, ou une ville ayant une prééminence dans un domaine social, culturel, économique ou sportif,...) pour les industriels de maîtriser les risques de contamination virale lors des étapes de bioproduction. Cette maîtrise est un sujet majeur de préoccupation pour les laboratoires de biotechnologie.


Coupe schématique du virus de l'immunodéficience humaine (VIH)

Il existe actuellement des filtres à virus qui reposent surtout sur des interactions électrostatiques "virus-matériau", sensibles au pH et à la concentration saline. D'autres, fabriqués à partir de polymères synthétiques, s'appuient sur une exclusion des virus par la taille, mais contiennent des solvants jugés dangereux pour l'Homme (Un homme est un individu de sexe masculin adulte de l'espèce appelée Homme moderne (Homo sapiens) ou plus simplement « Homme ». Par distinction,...) et l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie...). C'est dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut les mots qui l'entourent. Le concept de contexte issu...) que se positionne l'innovation développée par l'Université d'Uppsala: un filtre (Un filtre est un système servant à séparer des éléments dans un flux.) qui permet d'effectuer une exclusion des virus par la taille, et composé à 100% de cellulose naturelle.

La fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) de cellulose a été choisie en raison de sa facilité d'utilisation, de son faible coût, et de son inertie (L'inertie d'un corps découle de la nécessité d'exercer une force sur celui-ci pour modifier sa vitesse (vectorielle). Ainsi, un corps immobile ou en mouvement rectiligne...) biologique, autant de critères qui en ont fait une candidate idéale pour une utilisation industrielle. La cellulose est également connue pour être hydrophile et résistante à des environnements hostiles (température et pH). Elle peut donc être utilisée dans des autoclaves ou dans d'autres processus de stérilisation souvent traumatisants pour certains polymères synthétiques. La logique (La logique (du grec logikê, dérivé de logos (λόγος), terme inventé par Xénocrate signifiant à...) de fonctionnement du filtre est ensuite très simple: il s'agit d'obtenir le maillage entre les fibres le plus fin possible afin de pouvoir retenir les particules virales... Simple mais efficace.

Anecdote historique, c'est le chimiste (Un chimiste est un scientifique qui étudie la chimie, c'est-à-dire la science de la matière à l'échelle moléculaire ou atomique ("supra-atomique"). Le mot chimiste est dérivé d'alchimiste mais prend un...) suédois Jöns Jacob Berzelius (1779-1848) de l'Université d'Uppsala qui a été le premier à utiliser un papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente...) filtre pour séparer le précipité du reste de la solution lors d'analyses chimiques. D'une certaine façon, ce filtre à virus moderne est donc une version actualisée de la création de Berzelius au XIXe siècle.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: BE Suède numéro 45 (23/06/2014) - Ambassade de France en Suède / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/76257.htm
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages