Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mercredi 17/12/2014 à 00:00
Retarder la coupure du cordon ombilical est bon pour le développement

(Photo: Thinkstock)
Retarder la coupure du cordon ombilical produit une augmentation de la capacité antioxydante des nouveau-nés à terme et une modération des effets inflammatoires dans le cas des accouchements induits. C'est ce qui s'ensuit d'une étude réalisée par des scientifiques de l'Université de Grenade et de l'Hôpital Clinique San Cecilio de Grenade, publiée par la revue Pediatrics.

Une étude réalisée par des scientifiques de l'Université de Grenade (départements de Physiologie et d'Obstétrique) et l'Hôpital Clinique San Cecilio de Grenade a démontré que retarder de deux minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale,...) la coupure du cordon ombilical (Chez les mammifères placentaires, le cordon ombilical est l'organe qui joint le placenta de la mère enceinte au fœtus ou à l'embryon. C'est dans ce cordon que circulent les vaisseaux sanguins (2 artères et 1...) produit un meilleur développement du nouveau-né pendant ses premiers jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant...) de vie (La vie est le nom donné :).

Ce travail multidisciplinaire, publié dans la prestigieuse revue Pediatrics, révèle que le moment de la coupure du cordon ombilical (aussi appelé clampage du cordon) influe sur la résistance au stress (Le stress (« contrainte » en anglais), ou syndrome général d'adaptation, est l'ensemble des réponses d'un organisme soumis à des contraintes environnementales. Dans le...) oxydant des nouveau-nés.

Dans cette recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances...), les scientifiques ont travaillé sur un échantillonnage de 64 femmes saines enceintes ayant accouché à l'Hôpital Clinique San Cecilio de Grenade et toutes eu une grossesse (La grossesse est le processus physiologique au cours duquel la progéniture vivante d'une femme se développe dans son corps, depuis la conception jusqu'à ce qu'elle puisse survivre hors du corps de la mère. Une femme en...) normale et un accouchement (L'accouchement (également appelé travail, naissance ou parturition) est l'aboutissement de la grossesse, la sortie d'un enfant de l'utérus de sa mère. L'âge d'une personne est défini par rapport...) spontané vaginal. La coupure du cordon ombilical a été effectuée, chez la moitié des nouveau-nés, dix secondes après la naissance alors que cette opération s'est faite chez l'autre moitié deux minutes après.

Effet bénéfique

Les résultats obtenus suggèrent un effet bénéfique de la coupure tardive du cordon ombilical vu qu'il s'est produit une augmentation de la capacité antioxydante des nouveau-nés à terme et une modération des effets inflammatoires dans le cas des accouchements induits.

Tel que l'explique l'auteur principal de cette étude, le professeur Julio José Ochoa Herrera, de l'Université de Grenade, la coupure du cordon ombilical est une des interventions les plus pratiquées chez les humains, et dont on connaît la pratique depuis des siècles. Cependant, le moment de la coupure ou clampage du cordon ombilical est un sujet controversé qui présente des différences aussi bien pour la mère que pour le nouveau-né.

La recherche dirigée par l'Université de Grenade compare pour la première fois l'influence du moment de la coupure du cordon ombilical dans le stress oxydant et l'effet inflammatoire produit lors de l'accouchement aussi bien pour la mère que pour le nouveau-né. « Notre étude démontre que la coupure tardive du cordon ombilical produit un effet bénéfique pour la capacité oxydative et réduit l'effet inflammatoire induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en...) lors de l'accouchement, ce qui pourrait améliorer le développement postnatal du nouveau-né pendant ses premiers jours de vie », conclut Ochoa.

Les auteurs de cet article chercheurs à l'Université de Grenade son Julio José Ochoa Herrera, professeur de Physiologie (Groupe CTS-627: Physiologie et Biochimie du stress oxydatif) ; Jesús Florido Navío, professeur d'Obstétrique et de Gynécologie (Groupe CTS-515: Aspects avancés des soins cliniques de la femme): Javier Díaz Castro, professeur de Physiologie (Groupe AGR-206: Alimentation, Nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son...) et absorption).

Référence bibliographique:

The Timing of Cord Clamping and Oxidative Stress in Term Newborns

Javier Díaz-Castro, Jesús Florido, Naroa Kajarabille, María Garrido-Sánchez, Carmen Padilla, Catalina de Paco, Luis Navarrete and Julio J. Ochoa. Pediatrics 2014;134;257; DOI: 10.1542/peds.2013-3798


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Grenade
 
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance
Mardi 21 Novembre 2017 à 12:00:21 - Physique - 0 commentaire
» Photosynthèse: de l’huile dans les rouages