Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Isabelle le Mercredi 24/12/2014 à 12:00
Une visualisation en 3D de l'Internet des objets
La startup finlandaise CyberLightning a utilisé la technologie FIWARE, un système de services en ligne dédié aux développeurs, pour créer une plateforme logicielle appelée CyberVille. Cet outil de visualisation 3D permet de contrôler les réseaux de l'Internet des objets (L'Internet des objets représente l'extension d'Internet à des choses et à des lieux dans le monde réel. Alors qu'Internet ne se prolonge...) et de distribution d'électricité ainsi que les infrastructures de ville (Une ville est une unité urbaine (un « établissement humain » pour l'ONU) étendue et fortement peuplée (dont les habitations doivent...) intelligente.

FIWARE est l'élément central du partenariat public-privé de l'Internet (Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et le World Wide...) du futur qui aide des centaines de développeurs et leur société à mettre en œuvre des idées innovantes. «Grâce à notre implication dans FIWARE et en y développant des applications et des composants de base avec la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) FIWARE, nous sommes reconnus aujourd'hui comme la principale entreprise industrielle de l'Internet en Finlande», explique Ville Mickelsson, P.D.G. de CyberLightning, une entreprise dérivée de l'université d'Oulu. «Le financement de l'UE nous a permis de constituer une équipe pour travailler sur le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration...) et ces personnes sont restées avec nous pour faire avancer l'entreprise.»

CyberLightning est une société qui va aujourd'hui de l'avant avec ses nouvelles techniques de visualisation en 3D reliant l'Internet des objets industriel, créant au passage 14 emplois temps-plein.

Visualiser l'Internet des objets industriels

La plateforme CyberVille® est basée sur la technologie FIWARE et a été lancée en mai 2014. Elle associe la collecte des données et le traitement des méga-données avec la modélisation 3D dans un puissant système capable de surveiller et de contrôler des réseaux industriels de l'Internet des objets (IdO). Ceci comprend les réseaux électriques intelligents (Smart Grids) et l'infrastructure de ville intelligente (Smart City).

L'outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus...) de visualisation résultant s'appuie sur des ensembles de données SIG (systèmes d'informations géographiques) ainsi que sur des données en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel provenant de capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure, une intensité, la...) IoD, pour proposer aux entreprises et aux organisations un outil stratégique. Cela permet à cette société de proposer à ses clients de contrôler les réseaux de capteurs et de machines via une simple interface (Une interface est une zone, réelle ou virtuelle qui sépare deux éléments. L’interface désigne ainsi ce que chaque...) tactile sur n'importe quel appareil mobile.

Le composant central de CyberVille est le moteur (Un moteur (du latin mōtor : « celui qui remue ») est un dispositif qui déplace de la matière en apportant de la puissance. Il effectue ce travail à partir d'une énergie...) CyberVille™ Mind, qui collecte et constitue les méga-données, puis prépare la représentation en 3D pour l'interface utilisateur (Cyberville™ UI), qui s'affiche sur n'importe quel navigateur de tablette ou de smartphone.

Des applications dans les secteurs de l'énergie et de la propriété

Pour démontrer les applications possibles dans le domaine de l'énergie, CyberLightning a bâti un modèle 3D d'un parc (Un Parc est un terrain naturel enclos,[1] formé de bois ou de prairies, dans lequel ont été tracées des allées et chemins destinés à la chasse, à la promenade ou à...) éolien en fonctionnement, avec des ensembles de données indiquant l'état de chaque éolienne ainsi que des points de contrôle du système. Sur une tablette, l'affichage (L' affichage désigne l'application d'une surface de papier script dans un lieu public(et non du foyer)sur un support destiné à son émission, externe ou interne, ce qui en...) est si richement détaillé qu'il permet d'observer la vitesse (On distingue :) de rotation des pales.

En matière d'application pour une ville intelligente comme par exemple la gestion de sites, les données SIG sont fusionnées avec des modèles CAO (conception assistée par ordinateur) d'un immeuble et de ses réseaux internes intelligents, comme l'éclairage, le contrôle de l'air (L'air est le mélange de gaz constituant l'atmosphère de la Terre. Il est inodore et incolore. Du fait de la diminution de la pression de l'air avec l'altitude, il est nécessaire de pressuriser les...) conditionné, les capteurs de présence et la sécurité. À l'échelle d'une ville, la visualisation de l'éclairage public intelligent ou la gestion des transports (Le transport, du latin trans, au-delà, et portare, porter, est le fait de porter quelque chose, ou quelqu'un, d'un lieu à un autre.) publics à partir de données en temps réel, sera très avantageux pour le fonctionnement, la maintenance et le service clientèle.

Deux importants clients de CyberLightning sont la compagnie finlandaise d'électricité Fortum et le cabinet immobilier Senate Properties. Tous deux utilisent déjà CyberVille l'un pour développer son interface de réseau électrique d'Internet des objets et l'autre pour l'immobilier.

CyberLightning propose également ses services aux fabricants d'équipements industriels, aux intégrateurs de système et à d'autres entreprises du secteur de l'énergie.

«Aujourd'hui, les salles de contrôle et de fonctionnement des réseau de systèmes d'infrastructure grouillent d'écrans. Il n'est guère facile pour le personnel et les responsables d'avoir une vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) d'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme...)», ajoute M. Mickelsson.

«Et la complexité de ces réseaux augmentera de manière exponentielle (La fonction exponentielle est l'une des applications les plus importantes en analyse, ou plus généralement en mathématiques et dans ses...) avec l'Internet des objets. Avec CyberVille, nous présentons la première solution réduisant les difficultés de gestion des systèmes d'un environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine....) de réseaux extrêmement complexe.»

CYBERLIGHTNING a reçu 1 million (Un million (1 000 000) est l'entier naturel qui suit neuf cent quatre-vingt-dix-neuf mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf (999 999) et qui...) d'euros de FIWARE, d'avril 2013 à septembre 2014. La troisième phase (Le mot phase peut avoir plusieurs significations, il employé dans plusieurs domaines et principalement en physique :) de financement FIWARE a été lancée en septembre 2014 avec un budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) dépassant les 100 millions d'euros, dont 80 sont dédiés aux PME et aux entrepreneurs.

Pour plus d'information voir: projet FIWARE

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source et illustration: Europa
 
Mercredi 17 Janvier 2018 à 00:00:04 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Cumul d'activités pour l'exosome