Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Samedi 27/12/2014 à 00:00
Découvertes sur le comportement d’Homo erectus il y a 540 000 ans
De nouvelles découvertes sur le comportement d’Homo erectus il y a 540 000 ans


Moule d’eau douce appartenant au genre Pseudodon gravée d’un zig-zag, découverte à Trinil, Java dans des couches archéologique datées à environ 540 000 ans. © Wim Lustenhouwer

En 1891, le premier Homo (Homo est le genre qui réunit l'Homme moderne et les espèces apparentées. Le genre apparaît entre environ 2,5 et 2 Ma. Toutes les espèces sont éteintes sauf Homo sapiens ; les dernières...) erectus était découvert sur l'île de Java en Indonésie. En 2014, en réétudiant le matériel rapporté à l’époque, une équipe internationale, composée notamment de chercheurs du laboratoire De la préhistoire à l'actuel: culture (La définition que donne l'UNESCO de la culture est la suivante [1] :), environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement...) et anthropologie (PACEA - CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public français (EPST).) / Université de Bordeaux / Ministère de la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite avec beaucoup de précision et de...) et de la Communication), révèle la technique astucieuse qui permettait à nos lointains cousins de se nourrir de moules d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce. De plus, la découverte d'un motif géométrique gravé sur un coquillage interroge les scientifiques sur les comportements culturels d'Homo erectus.

A la fin du 19e siècle, lorsque le paléontologue Eugène Dubois est rentré de son expédition à Trinil au bord du fleuve (En hydrographie francophone, un fleuve est un cours d'eau qui se jette dans la mer ou dans l'océan – ou, exceptionnellement, dans un désert, comme pour l'Okavango....) Solo (île de Java, Indonésie), il n'a pas seulement rapporté aux Pays-Bas les ossements du premier Homo erectus, mais aussi une riche collection de restes fossiles dont des coquilles de moules d'eau douce appartenant en majorité au genre Pseudodon. La nouvelle étude révèle que sur les 166 fossiles de mollusques, près d’un tiers présente un ou deux trous situés en face des ancrages du muscle (Les muscles sont une forme contractile des tissus des animaux. Ils forment l'un des quatre types majeurs de tissus, les autres étant le tissu épithélial,...) adducteur (Un muscle adducteur est un muscle qui tend à rapprocher entre eux deux éléments squelettiques.) antérieur qui maintient les deux valves du coquillage fermées. Pratiquées avec un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la...) pointu (Le pointu est une famille de barques de pêche traditionnelles de Méditerranée.), ces perforations produisaient l’ouverture immédiate du mollusque et l'accès à la chair de l'animal (Un animal (du latin animus, esprit, ou principe vital) est, selon la classification classique, un être vivant hétérotrophe, c’est-à-dire qu’il se nourrit de...) sans avoir besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les besoins primaires, les...) de casser les coquilles. « Les Homo erectus de Java avaient inventé une technique astucieuse pour ouvrir ces grands bivalves et les consommer avec peu d’effort. Cela suppose un haut niveau de dextérité et une connaissance de l'anatomie (L'anatomie (provenant du nom grec ἀνατομία anatomia, provenant du verbe...) interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une...) du mollusque » souligne Francesco d'Errico, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de...) au laboratoire PACEA (CNRS / Université de Bordeaux / Ministère de la Culture et de la Communication) et co-auteur de ces travaux.


Valve de Pseudodon présentant une perforation à l’emplacement de l’insertion du muscle adducteur. © Henk Caspers)

L'équipe a également pu identifier dans la collection rapportée une valve aux bords retouchés et émoussés qui aurait servi d'outil, peut-être pour couper ou racler. La nouvelle datation effectuée sur les sédiments contenus dans les coquillages a révélé que les couches archéologiques fouillées par le paléontologue néerlandais au 19e siècle dataient de 540 000 ans, soit environ 400 000 ans plus récentes que l’âge admis jusqu’à présent. Même ainsi rajeuni, le coquillage aux bords retouchés et émoussés deviendrait le plus ancien outil connu en cette matière.


zig-zag sur la moule d'eau douce découverte à Trinil. © Wim Lustenhouwer

Plus surprenant, les chercheurs ont également constaté la présence d’un motif géométrique en zigzag gravé sur la face externe d'une coquille. « Le fait que certains traits du zigzag manquent ou sont à peine visibles suggère que le motif a été réalisé lorsque le coquillage était encore frais et recouvert d'une fine couche de matière organique (La chimie organique est une branche de la chimie concernant la description et l'étude d'une grande classe de molécules à base de carbone : les composés organiques.) de couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) marron appelée périostracum. Seuls les passages de la pointe exercés avec plus de force (Le mot force peut désigner un pouvoir mécanique sur les choses, et aussi, métaphoriquement, un pouvoir de la volonté ou encore une vertu morale « cardinale » équivalent au courage...) ont traversé le périostracum et marqué la couche blanche d'aragonite. Cela écarte l'hypothèse d'une réalisation postérieure, par exemple par l'un des fouilleurs d'Eugène Dubois » précise le chercheur, lauréat 2014 de la Médaille d'argent (L’argent ou argent métal est un élément chimique de symbole Ag — du latin Argentum — et de numéro atomique 47.) du CNRS.

Cette gravure constituerait la plus ancienne représentation abstraite du genre Homo, les précédentes étant datées autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5 genres...) de 100 000 ans (incisions sur des morceaux d'ocre en Afrique (D’une superficie de 30 221 532 km2 en incluant les îles, l’Afrique est un continent couvrant 6 % de la surface terrestre et 20,3 % de...) du Sud (Le sud est un point cardinal, opposé au nord.) découvertes à Klasies River et à Blombos (1), pierres gravées de Qafzeh au Proche-Orient).

« Même si elle reste énigmatique, la gravure de Trinil démontre que des comportements non-utilitaires et peut-être symboliques faisaient partie du bagage culturel d'Homo erectus en Asie (L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Il est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale...). Ces coquillages étaient pour eux une source de nourriture, mais pouvaient aussi être transformés dans des objets décorés et dans des outils. Cela change notre vision de leurs cultures, de leur cognition et les rapproche indéniablement de nous », conclut Francesco d'Errico.


Notes
(1) d’Errico, F., Renata Garcia Moreno-Mazel, R., Rifkin, R., 2012. Technological, elemental and colorimetric


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source et illustrations: CNRS/INEE