Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Jeudi 25/06/2015 à 00:00
La mélatonine réduit l'accumulation de graisse dans le foie
Une équipe multidisciplinaire formée par des scientifiques de l'Université de Grenade, de l'Hôpital Universitaire La Paz de Madrid et de l'Université de Texas (États-Unis) a fait un pas important dans la lutte contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH), une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) étroitement liée à l'obésité et au diabète.

Ce travail, réalisé avec des rats, a été publié dans la prestigieuse revue Journal of Pineal Research, et confirme que l'administration pharmacologique de mélatonine combat l'obésité et le diabète.

Des scientifiques de l'Université de Grenade, de l'Hôpital Universitaire La Paz de Madrid (Madrid est la capitale de l'Espagne. Ville la plus vaste et la plus peuplée du pays, c'est le chef-lieu de la Communauté autonome de Madrid qui appartient à la province de...) et de l'Université de Texas (États-Unis) ont fait un pas important dans la lutte contre la stéatohépatite non alcoolique (NASH), une maladie étroitement liée à l'obésité et au diabète (diabésité).

Dans une étude réalisée avec des rats, publiée dans la prestigieuse revue Journal of Pineal Research, les chercheurs ont démontré que l'administration de mélatonine (une hormone (Une hormone est un messager chimique véhiculé par le système circulatoire qui agit à distance de son site de production par fixation sur des récepteurs spécifiques.) naturelle que secrète le corps humain (Le corps humain est la structure physique d'une personne.), mais qui peut également être synthétisée artificiellement) pendant six semaines contribue à réduire l'accumulation de graisse (La graisse est un corps gras se présentant à l'état solide à température ordinaire. Le terme s'oppose aux huiles qui se présentent...) dans le foie (Le foie est un organe abdominal impair et asymétrique, logé chez l'homme dans l'hypocondre droit, la loge sous-phrénique droite, la partie supérieure du creux épigastrique puis...) non alcoolique. Après le succès de l'étude chez des rats, la démarche suivante sera de réaliser des essais cliniques pour vérifier son effectivité chez les humains.

Les scientifiques ont ainsi vérifié que l'administration de mélatonine (10 mg/kg/jour) réduit l'accumulation de graisse (stéatose) dans le foie de rats obèses. La stéatose hépatique constitue la première étape de la maladie du foie non alcoolique, où le dysfonctionnement mitochondrial joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) un rôle critique dans le développement et la pathogenèse de la stéatose, étroitement liée à l'obésité et au diabète. Étant donné que la prévalence de ces deux pathologies ne cesse d'augmenter, le foie gras non alcoolique est devenu un problème de santé qui affecte des millions de personnes dans le monde (Le mot monde peut désigner :) entier.

Cette nouvelle découverte s'associe également à une amélioration de l'inflammation (Une inflammation est une réaction de défense immunitaire stéréotypée du corps à une agression : infection, brûlure, allergie…) hépatique qui se manifeste par une diminution des transaminases en sérum (ALT), de l'histopathologie du foie et de la fonction mitochondriale chez des rats obèses traités à la mélatonine. Ces résultats sont en ligne avec ceux préalablement obtenus par ces chercheurs ces quatre dernières années, ce qui démontre que l'administration pharmacologique de mélatonine combat l'obésité et le diabète chez les rats Zucker.

L'étude a été réalisée par une équipe multidisciplinaire de chercheurs dirigés par le Département de Pharmacologie et l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le...) de Neurosciences (Les neurosciences correspondent à l'ensemble de toutes les disciplines biologiques et médicales qui étudient tous les aspects, tant normaux que pathologiques, des neurones...) de l'Université de Grenade, et par le professeur Ahmad Agil. Ont également collaboré le docteur G. Fernández Vázquez, du Service d'Endocrinologie et de Nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être vivant transforme des aliments pour assurer son fonctionnement. La nutrition est également une science...) de l'Hôpital Universitaire La Paz de Madrid, et le professeur R. Reiter, du Département de Biologie (La biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des...) Structurelle de l'Université de Texas à San Antonio (États-Unis).

Cette étude a été financée par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) SAF 2013-45752-R du Ministère de l'Économie et de la Compétitivité espagnol, et par le groupe CTS-109 de la Junte andalouse (L’andalouse est un lépidoptère appartenant à la famille des Lasiocampidae, vivant dans la péninsule Ibérique.).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Grenade