Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Jeudi 16/07/2015 à 00:00
Curiosity trouve des traces d'une croûte continentale primitive sur Mars
Une équipe internationale comprenant cinq laboratoires français identifie des traces de croûte continentale ancienne sur Mars. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Geoscience.


Image prise par l'instrument MaHLI (Mars Hand Lens Imager) de Curiosity. Cet échantillon rocheux est dominé par de gros cristaux roses nacrés (des feldspaths), dans lesquels sont inclus des cristaux de quartz plus petits (en gris). Crédit: NASA/JPL-Caltech/MSSS

Jusqu'à présent, on voyait Mars comme une planète presque entièrement recouverte de roches basaltiques, des roches sombres qui sur Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...) forment le plancher océanique. Mais les parois du cratère Gale (La gale ou mal de Sainte-Marie est une affection contagieuse de la peau spécifique à l'homme, déterminée par la femelle d'un acarien microscopique (Sarcoptes scabiei) qui creuse dans l'épiderme des galeries...), où a atterri Curiosity, contiennent des fragments de roches très anciennes (environ 4 milliards d'années) et plus claires, dont la microsonde laser (Un laser est un appareil émettant de la lumière (rayonnement électromagnétique) amplifiée par émission stimulée. Le terme laser provient de l'acronyme...) ChemCam a livré la composition. Des scientifiques français (1) et américains ont analysé les images et les données chimiques de 22 de ces fragments rocheux. Verdict: il s'agit de roches légères, riches en feldspaths et parfois en quartz, similaires à la croûte continentale granitique rencontrée sur Terre. Plus précisément, ces reliques de croûte primitive martienne ressemblent beaucoup aux complexes TTG (Tonalite-Trondhjemite-Granodiorite), les roches prépondérantes dans la croûte terrestre à l'ère archéenne (il y a plus de 2,5 milliards d'années). Il s'agit de la première preuve de l'existence d'une croûte continentale sur Mars (2). Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Geoscience

Cette découverte a été possible du fait que le cratère de Gale, formé il y 3,61 milliards d'années dans des terrains plus anciens, constitue une véritable fenêtre sur les roches primitives de la planète rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.). Ses parois offrent en effet une coupe géologique naturelle sur 2 à 3 kilomètres d'épaisseur, alors que les spectromètres des sondes en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) n'analysent que la surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois...) sur quelques dizaines de micromètres (millionièmes de mètres).

Ces travaux ont notamment bénéficié du soutien financier de la NASA (La National Aeronautics and Space Administration (« Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace ») plus connue sous son...) (Mars Exploration (L'exploration est le fait de chercher avec l'intention de découvrir quelque chose d'inconnu.) Program) et du CNES.

Notes:

(1) Les laboratoires français impliqués sont:
- l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un...) de minéralogie, de physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la connaissance de la nature ;...) des matériaux et de cosmochimie (CNRS/UPMC/IRD/MNHN), à Paris (Paris est une ville française, capitale de la France et le chef-lieu de la région d’Île-de-France. Cette ville est construite sur une boucle de la...)
- l'Institut de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) en astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des objets de...) et planétologie (CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier), à Toulouse
- le laboratoire Géoressources (CNRS/Université de Lorraine/CREGU), à Nancy
- le Laboratoire de planétologie et géodynamique de Nantes (CNRS/Université de Nantes/Université d'Angers)
- l'Institut de planétologie et astrophysique de Grenoble (CNRS/UJF)

(2) Jusqu'à présent, on ne disposait que d'indices: des roches claires repérées par des sondes en orbite, mais sans information sur leur composition ou leur âge. Ou encore la météorite martienne Black Beauty, contenant des feldspaths âgés de plus de 4 milliards d'années.


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSU
 
Vendredi 24 Novembre 2017 à 00:00:12 - Energie - 0 commentaire
» Une start-up pour des batteries de plus en plus rapides
Jeudi 23 Novembre 2017 à 00:00:06 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Un bon odorat pour une bonne croissance