Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Vendredi 08/01/2016 à 12:00
Pour un suivi de la biodiversité agricole européenne
Impossible de protéger toute la biodiversité… Néanmoins, les terres cultivées, qui occupent plus d’1 million de km de l’Union européenne, hébergent des écosystèmes et des espèces de grande valeur qu’il est important de préserver. Mais comment surveiller cette biodiversité agricole à l’échelle européenne, et surtout à quel prix ? Une équipe européenne à laquelle a participé Ilse R. Geijzendorffer de l’Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical...) Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale (IMBE, CNRS (Le Centre national de la recherche scientifique, plus connu sous son sigle CNRS, est le plus grand organisme de recherche scientifique public...) / Aix (AIX est le système d'exploitation de type UNIX d'IBM. AIX est l'acronyme de Advanced Interactive eXecutive, mais seul l'acronyme est utilisé.) Marseille / Avignon Université / IRD), propose aujourd’hui un programme de suivi concret et chiffré dans le Journal of Applied Ecology.


Eucera sur trèfle incarnat- ©: J.P. Sarthou, Université de Toulouse, INP-ENSAT, INRA, UMR 1248 AGIR

Pour préserver la biodiversité, il existe les parcs naturels. Mais d’autres milieux, comme les terres agricoles, offrent une grande variété d’organismes vivants et d’écosystèmes qu’il serait bon de protéger. Car les pressions existent, comme l’explique Ilse R. Geijzendorffer, écologue à l’Institut Méditerranéen de Biodiversité et d’Ecologie marine et continentale de Aix-Marseille: « Par exemple, si une exploitation intensifie sa production laitière sous la pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) du marché en laissant ses vaches à l’étable plutôt que dans les champs, ou si une mesure politique interdit l’utilisation d’un produit pesticide (Un produit phytosanitaire est une substance émise dans une culture pour lutter contre des organismes nuisibles. C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides, les herbicides, les parasiticides. Ils...), la biodiversité sur les terrains agricoles s’en trouvera modifiée ». Ainsi, pour évaluer l’impact, négatif ou positif, des différentes méthodes de production et de certaines mesures politiques sur la biodiversité agricole, la seule solution est de mettre en place un suivi.

Les chercheurs des projets « Indicateurs de biodiversité dans les systèmes d’agriculture biologique (L’agriculture biologique est basée sur la gestion rationnelle de la fraction du sol, dans le respect des cycles biologiques et de l'environnement, tenant compte des connaissances en écologie pour...) et à faible niveau d’intrants » (BioBio) et « Construire le réseau d’observation (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le...) de la biodiversité européen » (EU BON) ont donc commencé par identifier un bouquet d’indicateurs susceptibles de révéler l’état de santé des parcelles. Au total ( Total est la qualité de ce qui est complet, sans exception. D'un point de vue comptable, un total est le résultat d'une addition, c'est-à-dire une somme. Exemple :...), 23 indicateurs ont été retenus, appartenant à 4 catégories (génétique, espèce, habitat et gestion agricole) ; pour la catégorie « espèce », on trouve par exemple les plantes à fleurs, les vers de terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes. C'est la plus grande et la plus massive des quatre planètes...), les abeilles et les araignées. « Ces indicateurs sont d’autant plus pertinents qu’ils ont été choisis avec l’ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) des acteurs du secteur agricole », souligne Ilse R. Geijzendorffer.

Une fois la méthodologie définie, encore fallait-il que le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le...) soit acceptable d’un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) budgétaire. Ce qui est le cas ! Les différents scénarios de ce programme de suivi consommeraient entre 0,01% et 0,74% du budget (Un budget est un document comptable prévisionnel distinguant les recettes et les dépenses.) total de la PAC et entre 0,04% et 2,48% du budget de la PAC alloué aux objectifs environnementaux. « Aujourd’hui, nous faisons des recommandations concrètes et accessibles financièrement. Nous devons désormais convaincre, au niveau national et européen, que ce suivi est indispensable si l’on veut réellement préserver la biodiversité agricole », conclu Ilse R. Geijzendorffe.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INEE