Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Samedi 23/01/2016 à 00:00
Détecter et mesurer les rejets d'autres gaz que le gaz carbonique

Illustration: Techno-science.net
Un nouveau réseau d'observation pour détecter et mesurer les rejets d'autres gaz que le CO2

Des scientifiques financés par l'UE ont mis en place un réseau d'observation sophistiqué qui permet de mesurer avec exactitude les rejets d'autres gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume propre : un...) que le CO2. Il contribuera notablement aux efforts de l'UE pour atteindre les objectifs de ses politiques relatives à l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme...) et au climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps donnée. Il se distingue de la...).

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) INGOS, financé par l'UE et impliquant des institutions de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique désigne également le cadre...) de 14 pays (Pays vient du latin pagus qui désignait une subdivision territoriale et tribale d'étendue restreinte (de l'ordre de quelques centaines de km²), subdivision de la civitas gallo-romaine. Comme la civitas qui subsiste le plus souvent sous...), a présenté des conclusions suite auxquelles des scientifiques ont renforcé la capacité de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent...) à observer les rejets d'autres gaz à effet de serre (L'effet de serre est un processus naturel qui, pour une absorption donnée d'énergie électromagnétique, provenant du Soleil (dans le cas des corps du système solaire) ou d'autres...) que le gaz carbonique (CO2).

On dispose aujourd'hui de méthodes bien établies pour enregistrer les rejets industriels du CO2, mais il s'est avéré bien plus difficile de mesurer la contribution des rejets d'autres gaz potentiellement nuisibles, comme le protoxyde (Le protoxyde d'une substance chimique est le composé le moins oxygéné parmi tous ceux qui peuvent être formés en se combinant avec l'oxygène.) d'azote (L'azote est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole N et de numéro atomique 7. Dans le langage courant, l'azote désigne le gaz...) et le méthane (Le méthane est un hydrocarbure de formule brute CH4. C'est le plus simple composé de la famille des alcanes. C'est un gaz que l'on trouve à l'état naturel et qui est produit par des organismes vivants. Il est principalement...).

Jusqu'ici, il était tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) au plus possible effectuer des calculs savants pour estimer la quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière de dénommer la...) de ces gaz, car leurs origines sont très variées (sites de décharge, production d'aliments, etc.).

Un nouveau système d'observation de l'atmosphère (Le mot atmosphère peut avoir plusieurs significations :)

Le projet INGOS s'est attaqué à ce problème en créant en Europe des stations d'observation de l'atmosphère, afin de collecter et d'associer des mesures de ces gaz, et de les comparer avec d'autres données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un...).

Ce projet d'infrastructure travaille à standardiser les mesures, à transformer en super-sites les sites actuels d'observation, à favoriser le renforcement de capacité dans les nouveaux États membres de l'UE, et à préparer l'intégration avec d'autres réseaux déjà en place ou en cours (comme ICOS, l'équivalent d'INGOS pour le gaz carbonique).

Ce système sophistiqué d'observation génère des données pour faciliter la détection de "points chauds" des rejets, apportant une compréhension bien plus complète de la façon don't ces gaz influencent l'écosystème et contribuent aux rejets mondiaux de gaz à effet de serre (Une serre est une structure généralement close destinée à la production agricole. Elle vise à soustraire aux éléments climatiques les cultures produites pour...).

Les stations d'observation ont aussi été conçues pour détecter d'autres gaz potentiellement à effet de serre, même en très faible quantité. INGOS a déjà identifié plusieurs de ces gaz, jusqu'ici ignorés ou récemment introduits sur le marché (pour remplacer des gaz industriels classiques). Le réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on...) d'observation est en effet extrêmement sensible, et peut détecter des concentrations très faibles.

Le cas particulier de la détection du méthane

Le méthane retient bien plus la chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) que le CO2, sa contribution relative au réchauffement planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les astres...) est donc plus importante. La concentration du méthane dans l'atmosphère s'est avérée très variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques,...), avec des années de forte croissance suivies d'années de stabilisation, puis de nouveau de croissance.

Le méthane est produit naturellement par des bactéries (Les bactéries (Bacteria) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisées par une absence de noyau et d'organites. La plupart des bactéries possèdent une paroi cellulaire glucidique, le peptidoglycane. Les bactéries mesurent...) dans les zones humides et par le bétail, mais les activités humaines en rejettent actuellement davantage que les sources naturelles. Le projet INGOS a fait appel à sa grande tour de mesure de Cabauw aux Pays-Bas, afin de conduire la toute première mesure détaillée du méthane, avec une résolution temporelle élevée. Ceci a permis à l'équipe de déterminer si le méthane provenait de l'action des bactéries ou de l'usage (L’usage est l'action de se servir de quelque chose.) des combustibles fossiles.

L'impact futur du projet

La réussite du projet devrait soutenir des décisions politiques informées relatives au réchauffement planétaire, ainsi que les protocoles internationaux de réduction des gaz à effet de serre autres que le CO2, et les stratégies de recherche. La réduction des rejets de ces gaz devrait avoir un meilleur rapport résultat/coût que les mesures de réduction des rejets de CO2.

Le système d'observation réalisé par INGOS permettra de vérifier indépendamment les réductions déclarées des rejets, contribuant ainsi aux politiques européennes relatives à l'environnement et à la compétitivité, et renforçant la confiance du public envers les mesures prises pour contrôler le réchauffement planétaire.

Pour plus d'informations voir: projet INGOS

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Europa