Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Redbran le Jeudi 25/02/2016 à 12:00
Le sondage ATLASGAL de la Voie Lactée est achevé
La publication de cette magnifique image de la Voie Lactée marque l'achèvement du vaste sondage de notre Galaxie (ATLASGAL) au moyen du télescope APEX. Depuis le Chili, APEX a pour la toute première fois cartographié l'ensemble du plan galactique visible depuis l'hémisphère sud (L'hémisphère sud ou hémisphère austral est la moitié du globe terrestre qui s'étend entre l'équateur et le pôle Sud. En astronomie, ce...) à des longueurs d'onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de...) millimétriques – situées entre l'infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des...) et le domaine radio – et à une résolution supérieure à celle des sondages récemment effectués depuis l'espace. Véritable précurseur, le télescope (Un télescope, (du grec tele signifiant « loin » et skopein signifiant « regarder, voir »), est un instrument d'optique permettant d'augmenter la luminosité...) APEX de 12 mètres permet aux astronomes d'étudier l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) froid (Le froid est la sensation contraire du chaud, associé aux températures basses.): le gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de...) ainsi que la poussière portés à quelques dizaines de degrés seulement au-dessus du zéro (Le chiffre zéro (de l’italien zero, dérivé de l’arabe sifr, d’abord transcrit zefiro en italien) est un symbole marquant une...) absolu.


Le côté austral du plan de la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie...) obtenu à partir du sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique d'analyse d'une population...) ATLASGAL. Illustration: ESO
APEX, le télescope de sondage de l'Atacama (Atacama Pathfinder EXperiment telescope), opère à quelque 5100 mètres d'altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la répartition de la vie sur terre.), sur le plateau Chajnantor au Chili, dans la région de l'Atacama. Le sondage ATLASGAL a bénéficié des remarquables potentialités de ce télescope, notamment de sa capacité à offrir une vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) détaillée de la distribution de gaz froid le long du plan de notre Galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.), la Voie Lactée [1]. Sur cette nouvelle image figure la plupart des régions de formation d'étoiles situées dans la partie australe de la Voie Lactée [2].

Les nouvelles cartes ATLASGAL couvrent une zone du ciel (Le ciel est l'atmosphère de la Terre telle qu'elle est vue depuis le sol de la planète.) longue de 140 degrés et large de 3 degrés. Elles sont quatre fois plus étendues que la toute première publication d'ATLASGAL [3]. En outre, les nouvelles cartes sont de meilleure qualité, certaines régions ayant fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par...) de nouvelles observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et d’étude appropriés. Le plaisir procuré explique la très...) afin de garantir des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de même qualité sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un tout », comme...) de la zone sondée.

Le sondage ATLASGAL a d'ores (ORES, l'Opérateur des Réseaux Gaz & Électricité est le l'opérateur des réseaux de distribution d'électricité et de gaz...) et déjà donné lieu à la publication de quelque 70 articles scientifiques, consacrant ainsi le programme APEX dont le succès devrait perdurer, l'ensemble des produits de données réduites étant désormais accessible à toute la communauté astronomique [4].

Au cœur d'APEX figurent ses détecteurs, tel LABOCA (the LArge BOlometer Camera) utilisé dans le cadre du sondage ATLASGAL. LABOCA mesure le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) incident en enregistrant la faible hausse de température (La température est une grandeur physique mesurée à l'aide d'un thermomètre et étudiée en thermométrie. Dans la vie courante,...) qu'il occasionne sur ces détecteurs. Il peut ainsi détecter l'émission en provenance des bandes de poussière sombre et froide qui obscurcissent la lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière...) stellaire (Stellaria est un genre de plantes herbacées annuelles ou vivaces, les stellaires, de la famille des Caryophyllaceae. Il comprend près de 90 espèces réparties à travers le monde.).

La nouvelle version d'ATLASGAL vient compléter les observations effectuées au moyen du satellite Planck (Planck est un satellite artificiel de l'Agence spatiale européenne qui doit être lancé en septembre 2008.) de l'ESA [5]. La combinaison (Une combinaison peut être :) des données de Planck et d'APEX a permis aux astronomes de détecter le rayonnement en provenance d'une zone du ciel plus étendue et d'en déduire la fraction de gaz dense à l'intérieur même de la Galaxie. Les données d'ATLASGAL ont également été utilisées pour recenser les nuages froids et massifs au sein (Le sein (du latin sinus, « courbure, sinuosité, pli ») ou la poitrine dans son ensemble, constitue la région ventrale supérieure du torse d'un animal, et en particulier...) desquels se forment les nouvelles générations d'étoiles.

“ATLASGAL offre un remarquable aperçu des régions de formation de la prochaine génération d'étoiles massives ainsi que d'amas. En combinant ces données aux observations de Planck, nous pouvons à présent établir un lien vers les structures à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de grande hauteur. Le...) de vastes nuages moléculaires” précise Timea Csengeri de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for...) Max Planck dédié à la Radioastronomie (La radioastronomie est une branche de l'astronomie qui s'occupe de l'observation du ciel dans le domaine des ondes radio. C'est une science relativement jeune qui a fait ses débuts dans les...) (MPIfr), Bonn, Allemagne, qui a dirigé les travaux associant les données de Planck à celles d'APEX.


Cette comparaison montre les régions centrales de la Voie Lactée observés à différentes longueurs d'onde. Illustration: ESO

Le télescope APEX a récemment fêté ses dix années de recherches fructueuses sur l'Univers froid. Il joue (La joue est la partie du visage qui recouvre la cavité buccale, fermée par les mâchoires. On appelle aussi joue le muscle qui sert principalement à ouvrir et fermer la bouche et à mastiquer.) un rôle important, non seulement en sa qualité d'explorateur, mais également en tant qu'instrument complémentaire d'ALMA, le Vaste Réseau (Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux pour échanger des informations. Par analogie avec un filet (un réseau est un « petit rets », c'est-à-dire un petit filet), on appelle...) (Sub-)Millimétrique de l'Atacama, implanté lui aussi sur le Plateau Chajnantor. APEX est constitué d'une antenne (En radioélectricité, une antenne est un dispositif permettant de rayonner (émetteur) ou de capter (récepteur) les ondes électromagnétiques.) prototype conçue dans le cadre du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de contribution,...) ALMA ; il a découvert de nombreuses cibles qu'ALMA peut étudier en détail.

Leonardo Testi de l'ESO, membre de l'équipe ATLASGAL et chef de projet (Un chef de projet, en informatique est la personne chargée de contrôler le bon déroulement du développement d'un logiciel informatique. Par extension, le terme chef de projet...) scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les...) européen d'ALMA, conclut ainsi: “ATLASGAL nous a permis de porter un nouveau regard sur le milieu interstellaire (En astronomie, le milieu interstellaire est le gaz raréfié qui, dans une galaxie, existe entre les étoiles et leur environnement proche. Ce gaz est habituellement extrêmement ténu, avec...) dense de notre galaxie, la Voie Lactée. La publication de la nouvelle version du sondage complet offre la possibilité d'effectuer de nouvelles découvertes à partir de ce merveilleux ensemble de données. De nombreuses équipes de scientifiques utilisent déjà les données d'ATLASGAL pour planifier des suivis détaillés au moyen d'ALMA”.


Notes
[1] La carte a été constituée à partir des observations d'APEX effectuées à la longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en...) d'onde de 870 µm (0,87 millimetres).

[2] La partie septentrionale de la Voie Lactée avait déjà été cartographiée par le Télescope James Clerk Maxwell (JCMT) ainsi que par d'autres télescopes. Le ciel austral revêt toutefois une importance toute particulière puisqu'il abrite le centre galactique et parce qu'il est accessible aux suivis d'observations détaillées effectués par ALMA.

[3] Le premier jeu de données couvrait une surface (Une surface désigne généralement la couche superficielle d'un objet. Le terme a plusieurs acceptions, parfois objet géométrique, parfois frontière physique, et est souvent abusivement confondu avec sa...) du ciel voisine de 95 degrés carrés, correspondant à une bande large de deux degrés et longue de 40 degrés courant le long du plan galactique. Les cartes définitives couvrent une superficie (L'aire ou la superficie est une mesure d'une surface. Par métonymie, on désigne souvent cette mesure par le terme « surface » lui-même (par exemple, on parle de la « surface d'un appartement »...) de 420 degrés carrés – elles sont donc plus de quatre fois plus étendues.

[4] Les produits de données sont accessibles via les archives de l'ESO.

[5]Les données de Planck couvrent l'intégralité du ciel mais sont dotées d'une faible résolution. Les données d'ATLASGAL ne couvrent que le plan galactique mais sont caractérisées par une résolution élevée. Le fait de combiner l'un et l'autre jeu de données permet de disposer d'une excellente dynamique (Le mot dynamique est souvent employé désigner ou qualifier ce qui est relatif au mouvement. Il peut être employé comme :) spatiale.


Pour plus d'informations voir:
- Institut Max Planck dédié à la Radioastronomie (MPIfr)
- Observatoire Spatial Onsala (OSO)
- ATLASGAL au MPIfr
- Article de Csengeri et al. de 2016 sur la combinaison avec les données de Planck
- Articles mentionnant ATLASGAL dans la Bibliographie des Télescopes de l'ESO

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ESO