Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Redbran le Dimanche 06/03/2016 à 00:00
Des superordinateurs biologiques hautement efficaces de petite taille
Des chercheurs du projet ABACUS ont créé un superordinateur biologique durable et extrêmement énergétique.

Ce superordinateur biologique fonctionne grâce à l'adénosine triphosphate (ATP), la substance qui offre de l'énergie (Dans le sens commun l'énergie désigne tout ce qui permet d'effectuer un travail, fabriquer de la chaleur, de la lumière, de produire un mouvement.) à toutes les cellules de l'organisme. Le modèle est capable de traiter très rapidement et avec précision des informations en utilisant des réseaux parallèles, de la même manière que les superordinateurs électroniques.

Néanmoins, le superordinateur (Un superordinateur (ou supercalculateur) est un ordinateur conçu pour atteindre les plus hautes performances possibles avec les technologies connues lors de sa conception, en particulier en...) biologique développé par l'équipe du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et l’intégration d’une grande diversité de...) est plus petit et plus efficace que la génération actuelle de superordinateurs électroniques, étant donné qu'il n'est pas plus grand qu'un livre.

Le superordinateur a été créé avec une association de modélisation géométrique et une expertise d'ingénierie (L'ingénierie désigne l'ensemble des fonctions allant de la conception et des études à la responsabilité de la construction et au contrôle des équipements...) à l'échelle nanométrique. De plus, il s'agit de la première fois qu'un superordinateur biologique pouvait réellement être mis en pratique.

Petit, portable et écologique

Le circuit créé par les chercheurs est d'environ 1,5 cm2 et au lieu d'expulser des électrons par une charge électrique (La charge électrique est une propriété fondamentale de la matière qui respecte le principe de conservation.), comme dans les micropuces, de petites séries de protéines que l'équipe de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche...) a baptisé "agents biologiques", circulent dans le circuit de manière contrôlée. Ces mouvements sont alimentés par l'ATP, une substance biochimique qui permet de transférer l'énergie interne (En France, ce nom désigne un médecin, un pharmacien ou un chirurgien-dentiste, à la fois en activité et en formation à l'hôpital ou en cabinet pendant une durée variable selon le...) entre les cellules.

Les superordinateurs traditionnels utilisent une grande quantité (La quantité est un terme générique de la métrologie (compte, montant) ; un scalaire, vecteur, nombre d’objets ou d’une autre manière...) d'électricité (L’électricité est un phénomène physique dû aux différentes charges électriques de la matière, se manifestant par une énergie. L'électricité désigne...) et atteignent parfois des températures si élevées qu'ils doivent être physiquement refroidis pour fonctionner correctement. Pour ce faire, de nombreux superordinateurs nécessitent souvent de disposer leur propre centrale.

En revanche, puisqu'il fonctionne grâce à des agents biologiques, le superordinateur biologique surchauffe (La surchauffe est une opération physique qui a lieu dans un moteur à vapeur.) difficilement et est donc plus stable, durable et écologique. Alors que la technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) sera optimisée davantage dans les prochaines années et que plusieurs voies de commercialisation à grande échelle (La grande échelle, aussi appelée échelle aérienne ou auto échelle, est un véhicule utilisé par les sapeurs-pompiers, et qui emporte une échelle escamotable de...) sont considérées, cela sera un argument de vente majeur.

Calculer les réponses aux questions sociétales

Bien que le superordinateur biologique ait réussi à résoudre un problème mathématique complexe en utilisant l'informatique (L´informatique - contraction d´information et automatique - est le domaine d'activité scientifique, technique et industriel en rapport avec le traitement...) parallèle comme les superordinateurs conventionnels, l'équipe du projet reconnaît qu'il reste encore beaucoup à accomplir pour arriver au développement d'un superordinateur biologique fonctionnel à grande échelle.

Il reste à espérer qu'une transition vers les superordinateurs biologiques offrira une solution au problème croissant face à l'incapacité des superordinateurs conventionnels à résoudre rapidement des calculs importants, comme le développement de nouveaux médicaments et la vérification du fonctionnement correct des systèmes d'ingénierie. Pour cela, les ordinateurs doivent d'abord passer (Le genre Passer a été créé par le zoologiste français Mathurin Jacques Brisson (1723-1806) en 1760.) par toutes les hypothèses possibles avant d'atteindre une réponse correcte. Cela signifie que si le problème se complique même légèrement, l'ordinateur (Un ordinateur est une machine dotée d'une unité de traitement lui permettant d'exécuter des programmes enregistrés. C'est un ensemble de circuits électroniques...) ne serait pas en mesure de le résoudre suffisamment rapidement pour être efficace.

Et maintenant ? De la science-fiction à la science (La science (latin scientia, « connaissance ») est, d'après le dictionnaire Le Robert, « Ce que l'on sait pour l'avoir appris, ce que l'on tient pour vrai au sens large. L'ensemble de...)

L'équipe du projet a déjà commencé à explorer d'autres voies pour développer davantage ses travaux, et espère que les autres scientifiques seront encouragés à construire d'autres modèles en utilisant des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) biologiques innovants.

L'objectif final sera de perfectionner la conception pour des superordinateurs biologiques hautement efficaces de petite taille qui pourront pleinement remplacer les superordinateurs conventionnels.

Bien que l'équipe de recherche pense qu'il reste encore du temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) pour y arriver, une solution à moyen terme serait de produire une conception hybride (En génétique, l'hybride est le croisement de deux individus de deux variétés, sous-espèces (croisement intraspécifique), espèces (croisement...), alliant technologies traditionnelles et biologiques.

Le projet ABACUS, qui a reçu plus de 1 725 000 euros de fonds européens, est coordonné par l'université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de Lunds en Suède, mais la recherche qui a entraîné la création du prototype a été inspirée par une équipe de l'université McGill, au Canada, l'un des membres du consortium ABACUS.

Pour plus d'informations voir: site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant sur Internet.) du projet ABACUS

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-Europa