Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Jeudi 21/04/2016 à 00:00
Tabagisme et schizophrénie: comprendre et briser la spirale de la dépendance

Une étude confirme la prédisposition au tabagisme des personnes atteintes de schizophrénie et explique leurs difficultés à cesser de fumer. Photo: Thinkstock.
La dépendance au tabac chez les personnes atteintes de schizophrénie pourrait s'expliquer par une augmentation significative de l'activation (Activation peut faire référence à :) de la partie ventrale du cortex (En biologie, le cortex (mot latin signifiant écorce) désigne la couche superficielle ou périphérique d'un tissu organique.) préfrontal (CPFv), une région du cerveau (Le cerveau est le principal organe du système nerveux central des animaux. Le cerveau traite les informations en provenance des sens, contrôle de...) associée au système de récompense. Ces nouvelles données, fruit (En botanique, le fruit est l'organe végétal protégeant la graine. Caractéristique des Angiospermes, il succède à la fleur par transformation du pistil. La paroi de l'ovaire forme le péricarpe du fruit et...) d'une étude réalisée par des chercheurs de l'Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) universitaire en santé mentale de Montréal (CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal) et de l'Université de Montréal, confirment la prédisposition au tabagisme (Le tabagisme est le fait de consommer du tabac, produit manufacturé élaboré à partir de feuilles séchées de plantes appartenant...) et expliquent les difficultés des personnes qui souffrent de schizophrénie à cesser de fumer (Fumer est une pratique consistant à brûler une substance pour en inhaler la fumée par la bouche ou le nez.).

«Le tabagisme est un véritable problème chez les personnes schizophrènes», dit Stéphane Potvin, chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines de recherche sont diversifiés et...) à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et premier auteur de l'étude. «Leur santé et leur espérance de vie (La vie est le nom donné :) sont souvent hypothéquées par cette dépendance dont les mécanismes cérébraux étaient jusqu'à présent encore méconnus», poursuit le professeur agrégé de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.

L'équipe de chercheurs a observé chez les fumeurs atteints de schizophrénie une activation neuronale plus grande, par comparaison avec des sujets sains, d'une région spécifique du cerveau (CPFv) lorsqu'on leur présente des images incitant à fumer. Sur le plan comportemental, les chercheurs ont aussi constaté que les sujets schizophrènes qui fumaient présentaient plus de symptômes dépressifs que les participants du groupe témoin.

«Ces observations laissent penser que la cigarette a un effet plus marqué chez les fumeurs atteints de schizophrénie. Ce qui corrobore l'hypothèse déjà formulée d'une vulnérabilité accrue à cette dépendance, mais atteste aussi la grande difficulté qu'ils éprouvent quand vient le moment d'essayer d'arrêter de fumer», mentionne Stéphane Potvin.

La prévalence du tabagisme chez les personnes qui souffrent de schizophrénie est élevée et le taux d'abandon du tabagisme est faible. Les fumeurs atteints de schizophrénie courent 12 fois plus de risques de mourir d'une maladie (La maladie est une altération des fonctions ou de la santé d'un organisme vivant, animal ou végétal.) cardiaque liée au tabagisme que les gens qui ne fument pas. «C'est nécessaire d'explorer des avenues qui permettront d'appuyer ces personnes dans leurs efforts pour abandonner la cigarette, conclut le chercheur. C'est pourquoi nous voulons poursuivre nos recherches, à savoir si cette activation de la partie ventrale du cortex préfrontal est causée par la maladie elle-même ou par les antipsychotiques.»

À propos de l'étude

Dans cette étude, les chercheurs ont comparé, en utilisant des techniques de neuro-imagerie, les réactions cérébrales de 18 fumeurs atteints de schizophrénie et de 24 fumeurs sans problème de santé mentale lorsqu'ils regardaient des images encourageant à fumer. De plus, les participants ont été appelés à remplir un questionnaire (Les questionnaires sont un des outils de recherche pour les sciences humaines et sociales, en particulier la psychologie, la sociologie, le marketing et la géographie.) pour évaluer leurs symptômes dépressifs (Beck II).

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Montréal
 
Dimanche 19 Novembre 2017 à 12:00:10 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Colonisation du loup en France
Dimanche 19 Novembre 2017 à 00:00:05 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Des cerveaux à bout de souffle ?
Vendredi 17 Novembre 2017 à 12:00:10 - Physique - 0 commentaire
» Matériaux: identification mécanique 4D ultra-rapide
Vendredi 17 Novembre 2017 à 00:00:11 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Hydrater le manteau ne l'affaiblit pas toujours