Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mardi 29/11/2016 à 00:00
Découverte d'une multitude de galaxies naines dans l'Univers jeune
Pour la première fois, une équipe de recherche, à laquelle participent des chercheurs du Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (Université Claude Bernard, Centre national de recherche scientifique, Ecole Normale Supérieure) a contribué à la découverte inédite de galaxies naines distantes qui pourraient apporter des indices essentiels sur la formation d'étoiles dans l'Univers (L'Univers est l'ensemble de tout ce qui existe et les lois qui le régissent.) il y a plusieurs milliards d'années.

Les scientifiques pensent que les galaxies naines, beaucoup moins massives que notre propre galaxie (Galaxies est une revue française trimestrielle consacrée à la science-fiction. Avec ce titre elle a connu deux existences, prenant par ailleurs la suite de deux autres Galaxie, cette fois au singulier.) la Voie Lactée (La Voie lactée (appelée aussi « notre galaxie », ou parfois simplement « la Galaxie », avec une majuscule) est le nom de la galaxie dans laquelle se situent le Système solaire (dont la...), ont joué un rôle important en transformant l'Univers primitif, sombre et opaque, en un Univers lumineux et transparent, c'est à dire pendant la période dite de réionisation de l'Univers. Cependant observer ces galaxies naines n'est pas aisé, elles sont très peu lumineuses et hors de portée des plus grands télescopes. C'est donc tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) un pan de l'Univers distant qui manque à notre panorama.

Heureusement, il est possible d'utiliser des structures de l'Univers extrêmement massives telles que les amas de galaxies (Un amas de galaxies est l'association de plus d'une centaine de galaxies liées entre elles par la gravitation. En deçà de 100, on parle plutôt de...), comme des télescopes naturels pour faciliter la détection de ces galaxies naines. Une galaxie (Une galaxie est, en cosmologie, un assemblage d'étoiles, de gaz, de poussières et de matière noire et contenant parfois un trou noir supermassif en son centre.) située derrière cette structure verra sa lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement...) magnifiée et déviée comme passant à travers une lentille et détectée sous forme d'arcs de lumière multiples.


Amas de galaxies Abell 1689 créant un fort effet de lentille gravitationnelleCrédits: NASA, ESA, B. Siana, and A. Alavi

Après un premier travail en 2014 qui a montré la faisabilité d'un tel projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...), l'équipe a utilisé dans cette étude récente, sortie le 17 novembre dernier dans la revue The Astrophysical Journal, trois des amas observés avec la caméra (Le terme caméra est issu du latin : chambre, pour chambre photographique. Il désigne un appareil de prise de vues animées, pour le cinéma, la télévision ou la vidéo.) WFC3 du Telescope Spatial Hubble (Le télescope spatial Hubble (en anglais, Hubble Space Telescope ou HST) est un télescope en orbite à environ 600 kilomètres d'altitude, il effectue un tour complet de la Terre...) (HST). Ces images profondes ont révélé un nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) de galaxies naines qui sont 10 à 100 fois plus faibles en luminosité (La luminosité désigne la caractéristique de ce qui émet ou réfléchit la lumière.) que celles observées habituellement, et en nombre bien supérieur aux galaxies les plus brillantes lorsque l'Univers était âgé de 2 à 6 milliards d'années.

Cette étude a montré que le nombre de galaxies naines a fortement évolué durant cette période, et qu'elles représentent la population de galaxies la plus nombreuse de l'Univers jeune. Malgré leur faible luminosité, elles contribuent à la moitié de tout le rayonnement (Le rayonnement, synonyme de radiation en physique, désigne le processus d'émission ou de transmission d'énergie impliquant une particule porteuse.) ultraviolet (Le rayonnement ultraviolet (UV) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde intermédiaire entre celle de la lumière visible et celle des rayons X.) produit par les galaxies à cette époque, ce qui leur donne un rôle de premier plan dans le phénomène de réionisation de l'Univers. Le futur télescope spatial (Un télescope spatial est un télescope placé au delà de l'atmosphère. Le télescope spatial présente l'avantage par rapport à son homologue terrestre de ne pas être...) sensible en infrarouge (Le rayonnement infrarouge (IR) est un rayonnement électromagnétique d'une longueur d'onde supérieure à celle de la lumière visible mais plus courte que celle des micro-ondes.), le James Webb Space Telescope (Le James Webb Space Telescope (JWST), anciennement appelé le Next Generation Space Telescope (NGST), est un projet de télescope de la NASA avec le concours de...) (JWST) nous apportera d'avantage de réponses sur cette grande question, et il est prévu d'être lancé en octobre 2018.

Contact scientifique:
Johan Richard, Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux États-Unis, au...) Claude Bernard (Claude Bernard, né le 12 juillet 1813 à Saint-Julien (Rhône) et mort le 10 février 1878 à Paris, est un médecin et physiologiste français.), Centre de Recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par...) Astrophysique (L’astrophysique (du grec astro = astre et physiqui = physique) est une branche interdisciplinaire de l'astronomie qui concerne principalement la physique et l'étude des propriétés des objets de l'univers...) de Lyon


Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSU