Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Redbran le Mardi 31/01/2017 à 12:00
Un nouveau point de vue pour les géomètres

Illustration: projet MAPKITE
Pour apporter aux géomètres un outil de levé plus efficace, des chercheurs financés par l'UE ont intégré le GNSS européen à des drones.

La géoinformation est une infrastructure fondamentale de toute société moderne, et de nombreux autres services et infrastructures en dépendent. Mais elle est aussi onéreuse à créer et mettre à jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par rapport à minuit heure locale) et sa durée...). Les administrations européennes, nationales et locales doivent donc trouver l'équilibre entre une demande croissante de géoinformation en haute résolution et récente et des budgets en baisse.

Le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) MAPKITE, financé par l'UE, répond aux besoins de ce marché en combinant des systèmes de cartographie (La cartographie désigne la réalisation et l'étude des cartes géographiques. Le principe majeur de la cartographie est la représentation de données...) mobiles terrestres (TMMS) aux capacités de cartographie des drones. Le projet vise à construire un tandem associant un véhicule (Un véhicule est un engin mobile, qui permet de déplacer des personnes ou des charges d'un point à un autre.) terrestre et un drone (Un drone ("faux bourdon" en anglais) ; ou UAV (Unmanned Aerial Vehicle) est un aéronef sans pilote humain à bord. Il emporte une charge utile destinée, le plus souvent, à...) équipés d'instruments de télédétection (La télédétection désigne, dans son acception la plus large, la mesure ou l'acquisition d'informations sur un objet ou un phénomène, par l'intermédiaire d'un instrument de mesure n'ayant pas de...) et coopérant pour collecter des données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) géographiques. Ce système, qui intègre aux drones des fonctionnalités de GNSS, propose un nouveau concept de post-traitement des géodonnées afin d'apporter aux géomètres une solution de bout en bout pour cartographier les corridors en 3D et en haute résolution.

"Les systèmes de cartographie mobiles terrestres sont devenus un outil (Un outil est un objet finalisé utilisé par un être vivant dans le but d'augmenter son efficacité naturelle dans l'action. Cette augmentation se traduit par la simplification des actions entreprises, par une plus grande rentabilisation de ces...) de relevé standard, mais leur utilisation est restreinte car leur vision à partir du sol est limitée et insuffisante", déclare Pere Molina, coordinateur du projet. "D'un point (Graphie) de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) technologique, la cartographie de petites zones par des petits drones est devenue une réalité, et de nombreuses grandes sociétés de technologie (Le mot technologie possède deux acceptions de fait :) géomatique intègrent déjà ce type de solutions à leur offre commerciale."

Une solution en tandem

MAPKITE propose une solution en tandem intégrant à la fois des composants aériens et terrestres. Le composant aérien est constitué d'un drone équipé d'instruments de télédétection et d'un système de guidage et de contrôle (Le mot contrôle peut avoir plusieurs sens. Il peut être employé comme synonyme d'examen, de vérification et de maîtrise.) de la navigation (La navigation est la science et l'ensemble des techniques qui permettent de :). Le composant terrestre est constitué d'un véhicule terrestre piloté par un humain, équipé d'instruments de télédétection et d'un TMMS.

Ce système en tandem fonctionne avec le véhicule terrestre, qui calcule une trajectoire (La trajectoire est la ligne décrite par n'importe quel point d'un objet en mouvement, et notamment par son centre de gravité.) au moyen de son système de navigation en temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) réel. En procédant ainsi, des points de cheminement sont générés et transmis au drone sous forme de données d'itinéraire, en convertissant la navigation terrestre (paramètres de temps, position, vélocité (VéloCité est un service de prêt gratuit mis en place par la ville d'Angers qui fournit aux personnes qui habitent ou travaillent à Angers des bicyclette aux couleurs de...) et attitude) en commandes temporelles et spatiales pour le drone. Ce processus produit un lien virtuel par lequel le drone suit toujours le véhicule.

Le drone suit le véhicule terrestre à une altitude (L'altitude est l'élévation verticale d'un lieu ou d'un objet par rapport à un niveau de base. C'est une des composantes géographique et biogéographique qui explique la...) de vol constante et les deux systèmes peuvent simultanément collecter des géodonnées. Celles-ci sont ensuite post-traitées via un procédé d'orientation-étalonnage, ce qui permet de générer des images haute résolution, orientées, calibrées et intégrées des corridors et de leur environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le terme environnement tend...).

Un GNSS amélioré

MAPKITE, qui combine des systèmes de relevé terrestres et aériens, apporte aux utilisateurs une solution intégrée et puissante. Pour cela, le projet exploite pleinement des technologies GNSS comme EGNOS et Galileo (Galileo est le nom du futur système de positionnement par satellites européen, en test depuis 2004, qui commencera à être utilisable en 2010 et le sera pleinement en 2012.). EGNOS, le Service européen de navigation par recouvrement (Un recouvrement d'un ensemble X est un ensemble P de sous-ensembles non vides de X tel que l'union de ces sous-ensembles soit égal à X. Autrement dit P est un...) géostationnaire, est le SBAS (satellite-based augmentation system) régional européen. De son côté, Galileo est le programme GNSS de l'Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme l’extrémité occidentale du continent eurasiatique, voire comme une...), qui fournit de meilleures informations de positionnement (On peut définir le positionnement comme un choix stratégique qui cherche à donner à une offre (produit, marque ou enseigne) une position crédible, différente et attractive au sein d’un marché et...) et de synchronisation.

"Nous proposons de toutes nouvelles manières d'acquérir et de traiter des géodonnées afin d'en tirer des informations géographiques qui n'auraient aucun sens (SENS (Strategies for Engineered Negligible Senescence) est un projet scientifique qui a pour but l'extension radicale de l'espérance de vie humaine. Par une évolution...) sans GNSS", explique M. Molina. "Nous soulignons également le rôle critique de la synchronisation GNSS, due à la nécessité de synchroniser la trajectoire du véhicule terrestre avec les instruments de télédétection du drone."

Un système qui change la donne

Grâce à sa simplicité de fonctionnement et aux économies qu'il engendre, le MAPKITE a tous les atouts pour changer la donne. Par exemple, les géomètres peuvent réduire les coûts en n'ayant plus besoin (Les besoins se situent au niveau de l'interaction entre l'individu et l'environnement. Il est souvent fait un classement des besoins humains en trois grandes catégories : les...) d'utiliser indépendamment des systèmes terrestres et aériens. "Surtout, MAPKITE peut réduire les budgets d'arpentage grâce à ses points de contrôle cinématiques au sol, qui sont obtenus directement à partir de la solution de navigation TMMS, ce qui rend superflus les coûteux points de contrôle au sol traditionnels", déclare M. Molina. "En bref, plus la mission de cartographie de corridor est longue, plus les économies réalisées grâce à MAPKITE sont importantes, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en ayant des résultats d'une précision similaire."



Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORIDS-Europa