Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Lundi 06/02/2017 à 00:00
Un objet stellaire 10 fois plus dense que l'or

copyright: ESO
L'Univers recèle encore de nombreux mystères que les scientifiques tentent de découvrir chaque jour. Une équipe internationale d'astronomes, dirigée par Daniel Bayliss de l'Observatoire de l'Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études supérieures). Aux...) de Genève (UNIGE) et membre du PRN PlanetS, a découvert une naine brune (Une naine brune est un objet insuffisamment massif pour être considéré comme une étoile mais plus gros qu'une planète géante. Il y a accord...), un objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être...) qui n'est ni une étoile (Une étoile est un objet céleste émettant de la lumière de façon autonome, semblable à une énorme boule de plasma comme le Soleil, qui est l'étoile la plus proche de la Terre.) ni une planète (Une planète est un corps céleste orbitant autour du Soleil ou d'une autre étoile de l'Univers et possédant une masse suffisante...), d'une densité (La densité ou densité relative d'un corps est le rapport de sa masse volumique à la masse volumique d'un corps pris comme référence. Le corps de référence est l'eau pure à 4 °C...) encore jamais vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.). Une première à lire dans le APJ Journal.

Dix fois plus dense que l'or ! La densité de la naine brune EPIC201702477b, découverte par les scientifiques, est la plus élevée jamais mesurée pour un objet autre qu'un vestige d'étoile (comme une naine blanche ou une étoile à neutrons par exemple). Mais qu'est-ce qu'une naine brune ? Il s'agit d'un objet insuffisamment massif (Le mot massif peut être employé comme :) pour que les réactions thermonucléaires de l'hydrogène (L'hydrogène est un élément chimique de symbole H et de numéro atomique 1.) s'enclenchent et pour qu'il soit donc considéré comme une étoile, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) en étant plus massif qu'une planète géante (Une étoile géante est une étoile de classe de luminosité II ou III. Dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les géantes forment deux...). Les astronomes estiment que la masse (Le terme masse est utilisé pour désigner deux grandeurs attachées à un corps : l'une quantifie l'inertie du corps (la masse inerte) et l'autre la contribution du corps à la force de gravitation (la masse grave)....) des naines brunes est 13 à 80 fois plus élevée que la masse de Jupiter.

La plupart des naines brunes "flottent" dans l'espace comme une étoile car, malgré leurs petites tailles, elles se sont formées comme les étoiles, c'est-à-dire par effondrement gravitationnel d'un nuage (Un nuage est une grande quantité de gouttelettes d’eau (ou de cristaux de glace) en suspension dans l’atmosphère. L’aspect d'un nuage dépend de la...) de gaz (Un gaz est un ensemble d'atomes ou de molécules très faiblement liés et quasi-indépendants. Dans l’état gazeux, la matière n'a pas de forme propre ni de volume...). Il est donc difficile de les observer et encore plus de déterminer leurs caractéristiques telles que leur masse et leur rayon, et par conséquent leur densité. Seuls des modèles théoriques peuvent en donner une idée approximative.

Il existe cependant quelques cas rares où la naine brune est en orbite (En mécanique céleste, une orbite est la trajectoire que dessine dans l'espace un corps autour d'un autre corps sous l'effet de la gravitation.) autour (Autour est le nom que la nomenclature aviaire en langue française (mise à jour) donne à 31 espèces d'oiseaux qui, soit appartiennent au genre Accipiter, soit constituent les 5...) d'une étoile, à l'image d'une planète. Dans ce cas précis, il est alors possible de déterminer sa masse grâce à la méthode des vitesses radiales (employée par Michel Mayor (Michel Mayor, né le 12 janvier 1942 dans le canton de Vaud, est un astrophysicien suisse. Membre de l'observatoire de Genève et professeur à l'université de Genève, il est,...) et Didier Queloz pour découvrir la première exoplanète), et son diamètre (Dans un cercle ou une sphère, le diamètre est un segment de droite passant par le centre et limité par les points du cercle ou de la sphère.), mesuré lorsqu'elle passe devant son étoile en provoquant une mini-éclipse (un transit). Ces naines brunes sont rares et on ne sait pas encore expliquer comment des objets aussi massifs peuvent se former.

En mesurant la masse d'un objet découvert par le satellite (Satellite peut faire référence à :) Kepler parce qu'il provoquait un transit, Daniel Bayliss et son équipe de la Faculté des sciences de l'UNIGE et du PRN PlanetS se sont rendus compte qu'il s'agissait d'une naine brune 80 fois plus massive (Le mot massif peut être employé comme :) que Jupiter, soit juste à la frontière (Une frontière est une ligne imaginaire séparant deux territoires, en particulier deux États souverains. Le rôle que joue une frontière peut fortement varier suivant les...) entre les naines brunes et les étoiles. Selon les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) de Kepler, cet objet est de la taille de la Terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....), ce qui en fait l'objet le plus dense connu à ce jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil...) (excepté les vestiges stellaires), soit environ 190kg par dm3, 10 fois plus que l'or !

La découverte d'EPIC201702477b est très intéressante pour les chercheurs, car elle permet de mieux contraindre les modèles de formation des naines brunes et de confirmer la masse limite à laquelle s'allume une étoile.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: UNIGE - Université de Genève