Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Redbran le Lundi 13/02/2017 à 12:00
Des cristaux à luminescence multicolore: une approche cœur-coquille
Le contrôle précis de la morphologie d’un matériau, un cristal par exemple, peut parfois faire émerger des propriétés originales. Les cristaux de complexes de lanthanides récemment obtenus par une équipe du Laboratoire de chimie (CNRS/ ENS de Lyon/ UCBL) en sont un bel (Nommé en l’honneur de l'inventeur Alexandre Graham Bell, le bel est unité de mesure logarithmique du rapport entre deux puissances, connue pour exprimer la puissance du son. Grandeur sans dimension...) exemple. La structure singulière de ces derniers, de type cœur-coquille, a permis l’accès à une luminescence (La luminescence est une émission de lumière dite "froide", par opposition à l'incandescence qui elle est chaude.) multicolore modulable par la longueur (La longueur d’un objet est la distance entre ses deux extrémités les plus éloignées. Lorsque l’objet est filiforme ou en forme de lacet, sa longueur est celle de l’objet complètement...) d’onde (Une onde est la propagation d'une perturbation produisant sur son passage une variation réversible des propriétés physiques locales. Elle transporte de l'énergie sans transporter de matière. Une onde transporte aussi...) d’excitation. Réalisé en collaboration avec les équipes lyonnaises du Laboratoire « Chemistry, catalysis, polymers and processes » (CNRS/ ESCPE Lyon/UCBL), de l’Institut (Un institut est une organisation permanente créée dans un certain but. C'est habituellement une institution de recherche. Par exemple, le Perimeter Institute for Theoretical Physics est un tel institut.) de génomique fonctionnelle (En mathématiques, le terme fonctionnelle se réfère à certaines fonctions. Initialement, le terme désignait les fonctions qui en prennent...) de Lyon (CNRS/ENS de Lyon/UCBL) et du Laboratoire des multi-matériaux et interfaces (CNRS/UCBL), ce travail vient de paraitre dans la revue Chemistry - A European Journal.

Les complexes à base de lanthanides sont connus pour présenter des propriétés de luminescence, ce qui leur ouvre des applications dans le domaine de l’éclairage ou encore de l’imagerie (L’imagerie consiste d'abord en la fabrication et le commerce des images physiques qui représentent des êtres ou des choses. La fabrication se faisait jadis soit...) en milieu biologique. Excités par une lumière ultra-violette qu’ils absorbent, ces complexe re-émettent une lumière visible de longueur d’onde précise et dépendante du lanthanide choisi. Ces complexes sont également connus pour cristalliser de manière originale: en effet, substituer un lanthanide par un autre en cours de cristallisation ne gêne en rien la croissance du cristal (Cristal est un terme usuel pour désigner un solide aux formes régulières, bien que cet usage diffère quelque peu de la définition scientifique de ce mot. Selon l'Union...) qui se poursuit sans discontinuité pour former un cristal parfait de taille millimétrique.


Préparation en deux étapes d’un cristal imbriqué avec un complexe terbium au cœur entouré d’une coquille de complexe d’europium. Trois photographies prises de ce cristal sous lumières UV à différentes longueurs d’onde. © François Riobé
D’où l’idée qu’ont eue les chercheurs du Laboratoire de chimie (La chimie est une science de la nature divisée en plusieurs spécialités, à l'instar de la physique et de la biologie avec lesquelles elle partage des espaces d'investigations communs ou proches.) de l’ENS de jouer avec ces propriétés remarquables de cristallisation pour préparer des « multi-cristaux » luminescents, pouvant présenter non plus une mais plusieurs luminescences à différentes longueurs d’onde, en fonction de la lumière ultra-violette excitatrice. Ainsi, ils ont pu envelopper un cœur de complexes de terbium dans une coquille de complexes d’europium, deux lanthanides luminescents, pour former des cristaux. Selon la longueur d’onde d’excitation, ils ont pu observer, une luminescence rouge (La couleur rouge répond à différentes définitions, selon le système chromatique dont on fait usage.) de la coquille, verte du cœur, ou simultanée des deux domaines cristallins à une longueur d’onde d’absorption ( En optique, l'absorption se réfère au processus par lequel l'énergie d'un photon est prise par une autre entité, par exemple, un atome qui...) commune aux deux lanthanides (voir Figure). Un premier pas de nouveaux matériaux multifonctionnels dont il est possible de contrôler la multi-luminescence, paramètre clé pour leur utilisation dans des dispositifs photo-luminescents tels que des éclairages à couleur (La couleur est la perception subjective qu'a l'œil d'une ou plusieurs fréquences d'ondes lumineuses, avec une (ou des) amplitude(s) donnée(s).) variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable...) ou de nouveaux dispositifs anti-contrefaçon.

Référence publication:
Cristina M. Balogh, Laurent Veyre, Guillaume (Guillaume est un prénom masculin d'origine germanique. Le nom vient de Wille, volonté et Helm, heaume, casque, protection.) Pilet, Cyril Charles, Laurent Viriot, Chantal Andraud, Chloé Thieuleux, François Riobé & Olivier Maury
Two-color three-state luminescent lanthanide core-shell crystals
Chem. Eur. J. 12 janvier 2017
DOI: 10.1002/chem.201605728

Contact chercheur:
François Riobé, Laboratoire de chimie - Lyon

Contacts institut:
Christophe Cartier dit Moulin (Un moulin est une machine à moudre les grains de céréale en farine et, par analogie, une machine à broyer, piler, pulvériser diverses substances et à extraire certains produits (huile, pommes, poudre,...), Stéphanie Younes

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INC
 
Lundi 11 Décembre 2017 à 12:00:17 - Physique - 0 commentaire
» Les fluorophores en nombre se font de l'ombre
Lundi 11 Décembre 2017 à 00:00:02 - Autres sujets - 0 commentaire
» Archéologie: Opération Wampum
Vendredi 8 Décembre 2017 à 12:00:27 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Diabète de type 2, tout commence dans le foie