Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Lundi 13/02/2017 à 12:00
Un espoir pour le traitement du VIH ?
Comprendre les processus du système immunitaire offre un espoir pour le traitement du VIH

En comprenant mieux la façon dont le virus VIH contourne les défenses immunitaires du corps, des scientifiques financés par l'UE espèrent être sur la voie d'un traitement.

D'après des chercheurs financés par l'UE, découvrir comment le virus (Un virus est une entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les virus existent sous une forme...) du sida contourne les défenses immunitaires pourrait un jour (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son...) conduire à un traitement. Grâce à une bourse avancée du Conseil européen de la recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la recherche scientifique...), une équipe menée par l'University College London (UCL) a identifié la façon dont le virus infecte les macrophages (un type de globule blanc) malgré la présence d'une protéine (Une protéine est une macromolécule biologique composée par une ou plusieurs chaîne(s) d'acides aminés liés entre eux par des liaisons peptidiques....) protectrice.

Espoir de remède ?

En approfondissant davantage cette découverte, les chercheurs ont pu développer un traitement conçu pour maintenir les défenses des macrophages. Il s'agit à ce jour d'une des découvertes clés du projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) HIVVINATE de cinq ans, qui a été lancé en 2014.

L'équipe du projet a découvert que les macrophages produisent une protéine antivirale qui empêche habituellement la réplication du VIH. Cette action peut cependant être interrompue pendant les processus cellulaires normaux, offrant au VIH, le virus qui provoque le sida, une opportunité de se développer. Toutefois, en traitant la cellule avec des inhibiteurs parfois utilisés dans les traitements du cancer (Le cancer est une maladie caractérisée par une prolifération cellulaire anormalement importante au sein d'un tissu normal de l'organisme, de telle manière que...), les chercheurs ont pu fermer cette fenêtre (En architecture et construction, une fenêtre est une baie, une ouverture dans un mur ou un pan incliné de toiture, avec ou sans vitres.) d'opportunité.

Cela pourrait être significatif, disent les chercheurs, car une fois infecté le macrophage continue de produire le virus du VIH. Supprimer ce point (Graphie) d'infection particulier pourrait donc être un important pas vers la protection du système immunitaire (Le système immunitaire d'un organisme est un ensemble coordonné d'éléments de reconnaissance et de défense qui discrimine le « soi » du « non-soi ». Ce qui est...) entier, et la découverte d'un traitement.

Le VIH reste une des maladies transmissibles les plus graves en Europe (L’Europe est une région terrestre qui peut être considérée comme un continent à part entière, mais aussi comme...). Malgré d'importants progrès dans le développement de traitements efficaces pour retarder le déclenchement du sida, le virus conduit encore à des milliers de décès chaque année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.) et à une espérance de vie (L'espérance de vie est une donnée statistique. Elle est censée permettre de connaître la durée de vie moyenne qu'on peut espérer atteindre à un moment donné. Cette statistique est calculée et publiée par de...) plus courte. Environ 6 300 personnes sont infectées chaque jour par le VIH.

Il est difficile de lutter contre le VIH, car le virus est capable de se cacher efficacement dans des cellules dormantes, où le système immunitaire est incapable de l'atteindre et de le détruire. La lutte contre le VIH implique également des coûts élevés de traitements permanents qui exercent une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) sur les systèmes de santé (La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou...) publics.

Prochaines étapes

L'équipe HIVVINATE travaille actuellement à la définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) des capteurs (Un capteur est un dispositif qui transforme l'état d'une grandeur physique observée en une grandeur utilisable, exemple : une tension électrique, une hauteur de mercure,...) et à l'examen des détails des voies antivirales activées dans les macrophages, utilisant pour cela des techniques de pointe par ARN interférents. Elle a également caractérisé de petites molécules qui pourraient inhiber le VIH en le révélant aux capteurs immunitaires innés. Comprendre le mécanisme par lequel le VIH s'attaque au corps est devenu une priorité pour les scientifiques; dans un autre projet récent financé par l'UE, les anticorps liés au virus ont été analysés pour révéler les vulnérabilités du VIH.

En collaboration avec des cristallographes et des chimistes thérapeutiques, le projet cherchera ensuite à améliorer la puissance (Le mot puissance est employé dans plusieurs domaines avec une signification particulière :) et la spécificité des médicaments inhibiteurs, pour les utiliser dans des études approfondies sur la réponse immunitaire innée anti-VIH. Le projet souhaite également examiner l'effet du déclenchement des réponses innées à l'aide de virus traités par médicaments en mesurant la prolifération des cellules T.

Ainsi, l'équipe espère dévoiler les détails moléculaires de l'interaction (Une interaction est un échange d'information, d'affects ou d'énergie entre deux agents au sein d'un système. C'est une action réciproque qui suppose l'entrée en contact de sujets.) du VIH avec l'immunité innée et découvrir comment le virus se réplique dans les cellules immunes primaires sans détection. D'après les chercheurs, cela contribuera grandement à notre compréhension de la relation complexe entre le VIH et l'immunité innée.

Pour plus d'informations, veuillez consulter: page web (Une page Web est une ressource du World Wide Web conçue pour être consultée par des visiteurs à l'aide d'un navigateur Web. Une page Web a une adresse Web....) du projet CORDIS

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-Europa