Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Posté par Adrien le Mardi 14/02/2017 à 00:00
Le sucre, allié du premier accouchement

Photo: © Vividpixels | Dreamstime.com
C'est connu : la durée de l'accouchement est généralement plus longue chez les mères dont c'est le premier enfant que chez les femmes ayant déjà donné naissance. Peu de solutions existent pour accélérer le processus. Mais une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Par extension métonymique, la...) réalisée par une gynécologue de l'UdeS change la donne. La clef (Au sens propre, la clef ou clé (les deux orthographes sont correctes) est un dispositif amovible permettant d'actionner un mécanisme.) ? Le glucose (Le glucose est un aldohexose, principal représentant des oses (sucres). Par convention, il est symbolisé par Glc. Il est directement assimilable par l'organisme.).

Le sucre (Ce que l'on nomme habituellement le sucre est, dès 1406, une "substance de saveur douce extraite de la canne à sucre" (Chrétien de Troyes, Le Chevalier au lion). Il...), on le sait, améliore la performance musculaire. Qu'arriverait-il si on ajoutait du sucre (dextrose 5 %) au soluté salin habituellement administré à la mère lors de l'accouchement (L'accouchement (également appelé travail, naissance ou parturition) est l'aboutissement de la grossesse, la sortie d'un enfant de l'utérus de sa mère....) ? C'est ce qu'a voulu savoir la Dre Josianne Paré dans le cadre de ses études en obstétrique-gynécologie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé.

Plus rapide d'au moins une heure

Plutôt que de donner un soluté salin aux femmes qui donnent naissance pour la première fois et dont le travail est induit (L'induit est un organe généralement électromagnétique utilisé en électrotechnique chargé de recevoir l'induction de l'inducteur et de la transformer en...) (accouchement provoqué), comme c'est l'habitude, un des deux groupes de femmes ayant participé à l'étude s'est fait administrer un soluté auquel on a ajouté du sucre. Résultat: chez ce dernier groupe, les accouchements ont été plus rapides en moyenne (La moyenne est une mesure statistique caractérisant les éléments d'un ensemble de quantités : elle exprime la grandeur qu'auraient chacun des membres de l'ensemble s'ils étaient tous identiques sans changer la dimension...) de 76 minutes ( Forme première d'un document : Droit : une minute est l'original d'un acte. Cartographie géologique ; la minute de terrain est la carte originale, au crayon, levée sur le terrain. ...) (423 minutes pour le groupe ayant reçu le soluté sucré versus 499 minutes pour les femmes ayant reçu le soluté salin).

Qui plus est, les chercheurs ont remarqué qu'il n'y avait pas de différence ni dans le mode d'accouchement, ni dans les mesures mises en place pour le bien-être du bébé après la naissance.

Une solution accessible

C'est donc dire qu'il existe désormais un moyen facile, peu coûteux et sécuritaire pour réduire la durée de l'accouchement chez la femme qui donne naissance pour la première fois et par induction.

Les résultats de la recherche effectuée sous la direction de la Dre Josianne Paré ont été présentés tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) récemment à la réunion annuelle de la Society for Maternal-Fetal Medicine à Las vegas. Ils ont été diffusés en ligne à la fin janvier dans le American Journal of Obstetrics and Gynecology et seront publié sous peu dans la version imprimée du journal scientifique (Un scientifique est une personne qui se consacre à l'étude d'une science ou des sciences et qui se consacre à l'étude d'un domaine avec la rigueur et les méthodes scientifiques.).

Information complémentaire

La recherche du Dre Josianne Paré et ses collègues

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: Université de Sherbrooke