Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Bons plans et avis Gearbest: Xiaomi Mi Mix2, OnePlus 5T
Code promo Gearbest: réduction, coupon, livraison...
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Lundi 15/05/2017 à 00:00
Un forage géothermique à grande profondeur
Une étape importante a été franchie par un projet de forage géothermique profond.


Le forage du puits géothermique Iceland Deep Drilling Project à Reykjanes. Illustration: DEEPEGS

Le projet DEEPEGS, financé par l'UE, a réussi à forer à 4 659 mètres dans un gisement géothermique, ce qui a été décrit comme une 'étape importante' pour l'industrie de la géothermie.

Les enseignements tirés du processus de forage, d'une durée de 168 jours (Le jour ou la journée est l'intervalle qui sépare le lever du coucher du Soleil ; c'est la période entre deux nuits, pendant laquelle les rayons du Soleil éclairent le ciel. Son début (par...), viennent juste d'être publiés par le projet (Un projet est un engagement irréversible de résultat incertain, non reproductible a priori à l’identique, nécessitant le concours et...) DEEPEGS (Deployment of Deep Enhanced Geothermal Systems for Sustainable Energy Business), financé par l'UE, dont le puits est maintenant équipé du tubage le plus profond d'Islande (L’Islande, (en islandais Ísland, littéralement « terre de glace »), est un État insulaire de l’océan Atlantique Nord, situé entre le Groenland et...). Ce travail a été accompli en deux étapes, la première ayant consisté à prolonger à 3 000 mètres un puits déjà profond de 2 500 mètres, et la deuxième à poursuivre ce forage pour atteindre une profondeur finale de 4 659 mètres.

L'objectif à long terme du projet est d'utiliser des puits profonds pour une production d'énergie à haut rendement, ce qui ouvrira de nouveaux horizons (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre position ou situation. Ce concept simple se décline en physique, philosophie,...) à l'utilisation de la géothermie comme source d'énergie. DEEPEGS devait trouver un fluide (Un fluide est un milieu matériel parfaitement déformable. On regroupe sous cette appellation les gaz qui sont l'exemple des fluides compressibles, et les liquides, qui sont des fluides peu compressibles. Dans certaines conditions...) supercritique au fond de son puits car ce fluide a un contenu énergétique beaucoup plus élevé que l'habituel flux (Le mot flux (du latin fluxus, écoulement) désigne en général un ensemble d'éléments (informations / données, énergie,...) géothermique à haute température, ce qui fournit une source d'énergie plus performante. Et le projet a pu annoncer que cet objectif a été atteint.

Surmonter les obstacles pour acquérir une expérience précieuse

Selon les responsables de DEEPEGS, le fait de forer un puits à cette profondeur et à cette chaleur (Dans le langage courant, les mots chaleur et température ont souvent un sens équivalent : Quelle chaleur !) se heurte à des obstacles difficiles à surmonter. Plus ils foraient profondément, plus les difficultés apparaissaient, et comme ce puits est plus profond que tous ceux qui l'ont précédé, DEEPEGS a acquis de nouvelles connaissances sur le type de problèmes qui surviennent.

L'extraction des carottes de forage s'est avérée particulièrement difficile. Il a fallu 13 tentatives pour extraire 27,3 mètres et la dernière carotte (La carotte (Daucus carota) est une plante bisannuelle de la famille des apiacées (anciennement ombellifères), largement cultivée pour sa racine pivotante charnue,...) qu'il a fallu remonter se trouvait au fond d'un puits d'environ 4 500 mètres. Les procédés conventionnels n'étaient pas utilisables et le projet a dû développer de nouvelles méthodes pour surmonter ces défis. Tous les obstacles ont été surmontés à part le dernier, la perte de circulation (La circulation routière (anglicisme: trafic routier) est le déplacement de véhicules automobiles sur une route.).

Le projet a établi que la perte complète de circulation en-dessous de 3 060 mètres ne pouvait pas être traitée par des matériaux de circulation perdue, ou en étanchéifiant la zone de perte avec du ciment (Le ciment (du latin caementum, signifiant moellon, pierre de construction) est une matière pulvérulente, formant avec l’eau ou avec une solution saline une...). De ce fait, les carottes de sondage ( Un sondage peut désigner une technique d'exploration locale d'un milieu particulier. Un sondage peut également être une méthode statistique...) ont été les seuls échantillons de roche (La roche, du latin populaire rocca, désigne tout matériau constitutif de l'écorce terrestre. Tout matériau entrant dans la composition du sous-sol est formé par un assemblage de minéraux,...) recueillis en profondeur. Cependant, comme DEEPEGS a permis de creuser en profondeur et d'extraire des carottes, de mesurer les températures, de chercher la perméabilité et de trouver des fluides en état supercritique, les principaux objectifs ont été atteints.

Dans quelle mesure la source est-elle rentable?

Les membres de DEEPEGS pensent que les possibilités d'utilisation potentielle ne seront pas connues avant la fin 2018 lorsque toutes les recherches, dont une importante simulation du puits et des essais d'écoulement, auront été menées. Selon les responsables du projet, les premières indications sont cependant positives. Au fond du puits, la température a déjà été mesurée à 427 °C, avec une pression (La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s'applique.) du fluide de 340 bars, des carottes de forage ont été remontées, et les roches semblent perméables en profondeur. Si des puits profonds et supercritiques peuvent produire plus d'énergie que les puits géothermiques conventionnels, il en faudra moins et on pourra générer une même quantité d'énergie avec un impact réduit sur l'environnement (L'environnement est tout ce qui nous entoure. C'est l'ensemble des éléments naturels et artificiels au sein duquel se déroule la vie humaine. Avec les enjeux écologiques actuels, le...).

Pour plus d'informations voir:
- site web (Un site Web est un ensemble de pages Web hyperliées entre elles et mises en ligne à une adresse Web. On dit aussi site Internet par métonymie, le World Wide Web reposant...) du projet

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CORDIS-Europa
 
Dimanche 19 Novembre 2017 à 00:00:05 - Vie et Terre - 0 commentaire
» Des cerveaux à bout de souffle ?
Vendredi 17 Novembre 2017 à 12:00:10 - Physique - 0 commentaire
» Matériaux: identification mécanique 4D ultra-rapide
Vendredi 17 Novembre 2017 à 00:00:11 - Vie et Terre - 1 commentaire
» Hydrater le manteau ne l'affaiblit pas toujours