Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Gearbest Page Spécial sur les nouveaux clients, Grande Réduction @GearBest! promotion
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Mardi 16/05/2017 à 00:00
la contamination des denrées alimentaires par les huiles minérales
L'Anses émet des recommandations pour réduire la contamination des denrées alimentaires par les huiles minérales.

Les huiles minérales (MOH) sont des mélanges complexes issus du pétrole brut constitués d'hydrocarbures saturés d'huile (L'huile est un terme générique désignant des matières grasses qui sont à l'état liquide à température ambiante et qui ne se...) minérale (MOSH) et d'hydrocarbures aromatiques d'huile minérale (MOAH). De par leur présence dans les encres ou les adhésifs des emballages alimentaires en papier (Le papier (du latin papyrus) est une matière fabriquée à partir de fibres cellulosiques végétales et animales. Il se présente sous forme de feuilles minces et est considéré comme un...) et carton, ces huiles minérales peuvent migrer vers les aliments. L'Anses a été saisie pour la réalisation d'une expertise relative aux risques dus à la migration des huiles minérales dans les denrées alimentaires à partir des emballages. Les conclusions de cette expertise amènent l'Agence à recommander de mieux caractériser la composition des mélanges de MOH. Par ailleurs, compte tenu du caractère génotoxique et mutagène mis en évidence pour certains MOAH, l'Anses estime nécessaire de réduire la contamination des denrées alimentaires par ces composés en priorité et propose des mesures adaptées.

La problématique des huiles minérales au contact des denrées alimentaires est apparue suite aux travaux du laboratoire cantonal de Zürich (Suisse) qui a mis en évidence la présence de certaines catégories d'huiles minérales dans les denrées alimentaires sèches conditionnées dans des emballages en papier et carton.

En outre, dans un avis (Anderlik-Varga-Iskola-Sport (Anderlik-Varga-Ecole-Sport) fut utilisé pour désigner un projet hongrois de monoplace de sport derrière lequel se cachait en fait un monoplace de chasse destiné au Legüyi Hivatal, le service...) de 2012, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a considéré l'exposition aux MOSH comme préoccupante et l'exposition aux MOAH comme particulièrement préoccupante. L'EFSA soulignait la nécessité d'établir de nouvelles valeurs toxicologiques de référence pour ces catégories spécifiques d'hydrocarbures d'huile minérale.

Dans ce contexte (Le contexte d'un évènement inclut les circonstances et conditions qui l'entourent; le contexte d'un mot, d'une phrase ou d'un texte inclut...), la direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes a saisi l'Anses afin qu'elle propose une définition (Une définition est un discours qui dit ce qu'est une chose ou ce que signifie un nom. D'où la division entre les définitions réelles et les définitions nominales.) des MOH (MOSH et MOAH) issus de la migration à partir des matériaux (Un matériau est une matière d'origine naturelle ou artificielle que l'homme façonne pour en faire des objets.) au contact des denrées alimentaires. Il lui était également demandé de se prononcer sur les risques liés à la présence de MOH dans les denrées alimentaires et, en cas d'impossibilité d'établir des repères toxicologiques, de faire le point (Graphie) sur les voies de travail prioritaires et les lacunes existantes, du point de vue (La vue est le sens qui permet d'observer et d'analyser l'environnement par la réception et l'interprétation des rayonnements lumineux.) de la caractérisation de la composition chimique des MOH et de leur toxicité (La toxicité (du grec τοξικότητα toxikótêta) est la mesure de la capacité d’une substance à provoquer des effets...).

Les recommandations de l'Agence

L'Agence recommande, dans un premier temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.), de valider une méthode analytique spécifique et robuste permettant de déterminer la composition des mélanges d'huiles minérales. L'Anses estime qu'une meilleure connaissance de la composition des mélanges est un prérequis avant de pouvoir proposer des recommandations d'ordre toxicologique, et recommande notamment la réalisation d'études de toxicité supplémentaires menées sur des mélanges représentatifs de MOSH auxquels le consommateur est exposé.

Il conviendra ensuite de disposer de données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) supplémentaires sur la contamination des denrées alimentaires par les MOH provenant des emballages en papiers et cartons recyclés.

Compte tenu du caractère génotoxique et mutagène mis en évidence pour certains MOAH, l'Anses estime qu'il est nécessaire de réduire la contamination des denrées alimentaires par ces composés en priorité.

Dans l'attente, l'Anses recommande de limiter l'exposition du consommateur aux MOH, et plus particulièrement aux MOAH, en agissant en premier lieu sur les principales sources d'huiles minérales dans les emballages en papiers et cartons. L'Agence recommande en particulier d'utiliser des encres d'impression, colles (Colles (pluriel collis) est un mot d'origine latine désignant une petite colline ou une légère surélévation de la surface.), additifs et auxiliaires technologiques exempts de MOAH dans le procédé de fabrication des emballages en papiers et cartons.

De plus, au regard de la forte contamination des emballages en papiers et cartons constitués de fibres (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.) recyclées, il est recommandé de limiter la teneur en MOAH dans les fibres recyclées et à cette fin:

- D'examiner la faisabilité d'utiliser des encres d'impression, colles, additifs et auxiliaires technologiques exempts de MOAH dans le domaine de l'impression (magazines, journaux et autres papiers graphiques). En effet, les journaux et autres supports imprimés entrant dans la filière (Une filière est une suite de formalités, d'emplois à remplir avant d'arriver à un certain résultat: la filière administrative.) recyclage (Le recyclage est un procédé de traitement des déchets industriels et des déchets ménagers qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d'un produit,...) sont identifiés comme les principales sources d'huiles minérales dans les emballages alimentaires en papiers et cartons recyclés.

- De conduire des études permettant d'identifier, au cours du procédé de recyclage, les étapes (tri, fabrication de la pâte à papier, etc.) conduisant à l'introduction de MOH dans les emballages en papiers et cartons recyclés. Ceci permettra d'identifier les leviers technologiques permettant de réduire la contamination des fibres recyclées (tri plus efficace, réduction des contaminations croisées, amélioration du procédé de désencrage etc.).

Enfin, l'Anses recommande l'utilisation de barrières permettant de limiter la migration des MOH de l'emballage vers les aliments. En effet, l'application de divers revêtements agissant comme des barrières (PET, acrylate, polyamide etc.) directement sur les emballages en papiers et cartons est une solution mise en avant dans la littérature pour limiter la migration de contaminants. L'efficacité d'autres barrières, notamment à base d'amidon (L'amidon (du latin amylum, non moulu) est un glucide complexe (polyoside) composé de chaînes de molécules de D-Glucose. Il s'agit d'une molécule de réserve énergétique pour les végétaux...), est également en cours d'étude.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: ANSES