Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Adrien le Mardi 13/06/2017 à 00:00
Impact d'une fonte accélérée de la calotte groenlandaise sur les mouvements migratoires au Sahel
Une équipe pluridisciplinaire vient de montrer que la fonte accélérée de la calotte de glace groenlandaise, telle qu'elle pourrait se produire si les émissions de gaz à effet de serre devaient continuer à croître, devrait conduire à une baisse de la mousson (La mousson est le nom d'un système de vents périodiques des régions tropicales, actif particulièrement dans l'océan Indien et l'Asie du Sud. Le mot mousson provient (par le portugais) de l'arabe mawsim qui signifie...) au Sahel. Cette aridification pourrait alors avoir un impact négatif durable sur la production vivrière dans cette région, avec pour conséquence un possible exode massif (Le mot massif peut être employé comme :) des populations.

Dans le cadre de l'étude pluridisciplinaire VACCIN (Variations abruptes du climat (Le climat correspond à la distribution statistique des conditions atmosphériques dans une région donnée pendant une période de temps...): conséquences et impacts énergétiques) financée par le CEA/DSM-Energie en 2014, une équipe constituée de climatologues (LSCE, EPOC, Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) de Madrid), de statisticiens (LSCE, LOCEAN) et de spécialistes des impacts agricoles et des migrations humaines (CEARC) s'est intéressée aux conséquences de la fonte des calottes de glaces les plus vulnérables (Groenland et Antarctique (L'Antarctique (prononcé [ɑ̃.taʁk.tik] Écouter) est le continent le plus méridional de la Terre. Situé au pôle Sud, il est entouré de l'océan...) de l'Ouest) sur le climat global.


Le Groenland en train (Un train est un véhicule guidé circulant sur des rails. Un train est composé de plusieurs voitures (pour transporter des personnes) et/ou de plusieurs wagons (pour transporter des marchandises), et peut être tracté...) de perdre sa glace (La glace est de l'eau à l'état solide.). © LSCE, Alain Mazaud
À partir de leur connaissance des climats du passé (Le passé est d'abord un concept lié au temps : il est constitué de l'ensemble des configurations successives du monde et s'oppose au futur sur une échelle des temps...) et des observations (L’observation est l’action de suivi attentif des phénomènes, sans volonté de les modifier, à l’aide de moyens d’enquête et...) récentes des calottes actuelles, les chercheurs ont élaboré des scénarios de fonte se superposant au scénario le plus pessimiste du GIEC, mais malheureusement le plus réaliste aujourd'hui: le RCP 8.5. Sur la base de ce protocole expérimental, ils ont simulé les effets climatiques d'une fonte accélérée d'une partie du Groenland au cours du XXIe siècle (Un siècle est maintenant une période de cent années. Le mot vient du latin saeculum, i, qui signifiait race, génération. Il a ensuite indiqué la durée d'une génération humaine et...). Ils ont ainsi pu quantifier l'impact de cet apport d'eau (L’eau est un composé chimique ubiquitaire sur la Terre, essentiel pour tous les organismes vivants connus.) douce dans l'océan (Un océan est souvent défini, en géographie, comme une vaste étendue d'eau salée. En fait, il s'agit plutôt d'un volume, dont l'eau est en permanence renouvelée par des courants marins. Approximativement 71%...) sur la mousson ouest (L’ouest est un point cardinal, opposé à l'est. C'est la direction vers laquelle se couche le Soleil à l'équinoxe, le couchant (ou ponant).) africaine, en particulier sur la zone éminemment vulnérable du Sahel. Enfin, ils ont fait appel à une approche alliant la physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la physique désigne la...) du climat et de la cryosphère aux conséquences sur les agrosystèmes et les migrations humaines potentielles.

Il s'avère que la fonte rapide de la calotte de glace groenlandaise devrait se traduire par une baisse de la mousson africaine en zone sahélienne, laquelle devrait impacter lourdement les agrosystèmes sahéliens en faisant disparaître la culture (La Culture est une civilisation pan-galactique inventée par Iain M. Banks au travers de ses romans et nouvelles de science-fiction. Décrite...) vivrière de sorgho et de millet. En tenant compte des projections démographiques au Sahel sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une multitude qui peut être comprise comme un...) du XXIe siècle et en l'absence de mesures adéquates d'adaptation, ces conditions pourraient alors provoquer le déplacement ( En géométrie, un déplacement est une similitude qui conserve les distances et les angles orientés. En psychanalyse, le déplacement est mécanisme de défense déplaçant la valeur, et finalement le sens En architecture navale, le...) de dizaines de millions de personnes.

L'originalité de cette approche réside dans son caractère transdisciplinaire, les différents spécialistes ayant permis in fine de relier des phénomènes climatiques globaux à des impacts régionaux et à leurs conséquences sur les aspects agricoles et migratoires.

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INSU