Recherchez sur tout Techno-Science.net
       
Techno-Science.net : Suivez l'actualité des sciences et des technologies, découvrez, commentez
Catégories
Techniques
Sciences
Encore plus...
Techno-Science.net
Photo Mystérieuse

Que représente
cette image ?
Posté par Isabelle le Samedi 17/06/2017 à 00:00
Effets de la perte de biodiversité sur les sociétés
Les interactions entre sociétés et biodiversité: une question d'échelle.

Il existe de fortes interactions entre les sociétés humaines et la biodiversité, mais l'effet des sociétés sur la biodiversité et l'effet en retour de la biodiversité (La biodiversité est la diversité naturelle des organismes vivants. Elle s'apprécie en considérant la diversité des écosystèmes, des espèces, des populations et celle...) sur les sociétés ont été étudiés séparément et à des échelles d'espace et de temps (Le temps est un concept développé par l'être humain pour appréhender le changement dans le monde.) très différentes. Une collaboration internationale à laquelle participe un chercheur (Un chercheur (fem. chercheuse) désigne une personne dont le métier consiste à faire de la recherche. Il est difficile de bien cerner le métier de chercheur tant les domaines...) de la Station d'Ecologie Théorique et Expérimentale ( En art, il s'agit d'approches de création basées sur une remise en question des dogmes dominants tant sur le plan formel, esthétique, que sur le plan culturel et politique. En science, il s'agit d'approches de recherche basées sur...) (CNRS/Université Paul Sabatier) montre que la perte de biodiversité diminue la capacité des écosystèmes à fournir des services aux sociétés, en particulier aux grandes échelles d'espace de temps. Cette étude, qui a récemment été publiée dans Nature, met en lumière (La lumière est l'ensemble des ondes électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire comprises dans des longueurs d'onde de 380nm (violet) à 780nm (rouge). La lumière est intimement liée...) l'importance de la prise en compte, dans les politiques publiques, des effets de la perte de biodiversité sur les sociétés.


Les principales interactions entre sociétés et biodiversité (a)
et les échelles d'espace et de temps où ces interactions ont été étudiées jusqu'ici (b).
©Forest Isbell

L'érosion de la biodiversité résulte de l'extension des activités humaines et risque fort, en retour, de diminuer considérablement les services fournis par les écosystèmes aux sociétés. Limiter la perte de biodiversité est donc indispensable pour assurer la durabilité des sociétés. Mais il reste difficile, à l'heure (L’heure est une unité de mesure du temps. Le mot désigne aussi la grandeur elle-même, l'instant (l'« heure qu'il est »), y compris en sciences (« heure solaire »...) actuelle, de prédire l'étendue des effets de la perte de biodiversité sur les sociétés, à cause du décalage entre les échelles d'espace et de temps auxquelles ont été étudiés, d'une part, les effets des sociétés sur la biodiversité et, d'autre part, les effets en retour de la biodiversité sur les sociétés. En effet, la perte de biodiversité est bien établie à l'échelle planétaire (Un planétaire désigne un ensemble mécanique mobile, figurant le système solaire (le Soleil et ses planètes) en tout ou partie. Généralement les...) sur des siècles, tandis que les effets de la biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes et les services qu'ils rendent aux sociétés ont surtout été démontrés dans de petites parcelles expérimentales sur quelques années (Fig. 1).

Les recherches récentes commencent à combler le fossé entre ces connaissances restées largement séparées à cause des échelles différentes auxquelles elles ont été obtenues. D'une part, les données (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement, etc.) s'accumulent sur les changements de biodiversité à des échelles régionale et locale et les facteurs qui les causent. La dette d'extinction (D'une manière générale, le mot extinction désigne une action consistant à éteindre quelque chose. Plus particulièrement on retrouve ce terme dans plusieurs domaines :), qui mesure le nombre (La notion de nombre en linguistique est traitée à l’article « Nombre grammatical ».) d'espèces condamnées à l'extinction mais dont l'extinction ne se réalisera que dans l'avenir, fait l'objet (De manière générale, le mot objet (du latin objectum, 1361) désigne une entité définie dans un espace à trois dimensions, qui a une fonction précise, et qui peut être désigné par une étiquette verbale. Il est défini par...) d'estimations de plus en plus précises. Il en va de même des dettes qui en découlent liées au fonctionnement des écosystèmes et aux services qu'ils rendent aux sociétés.

D'autre part, de nouveaux développements théoriques et méthodologiques nous permettent aujourd'hui de prédire les effets des changements de biodiversité sur le fonctionnement des écosystèmes et sur les services qu'ils rendent aux sociétés à de plus grandes échelles d'espace et de temps. Ces travaux montrent que la perte de biodiversité porte atteinte au fonctionnement et à la stabilité des écosystèmes, et donc à leur capacité à fournir des services aux sociétés, tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) particulièrement aux grandes échelles d'espace et de temps, et où se jouent les décisions de politique publique et de gestion. Ces effets délétères de la perte de biodiversité entraînent des coûts pour les sociétés qui se chiffrent en milliards, voire en milliers de milliards, d'euros à l'échelle globale, pour les quelques services qui ont été évalués.

Le grand défi des politiques publiques et privées est à présent de prendre en compte ces effets de l'érosion de la biodiversité sur les sociétés à un niveau global, sur l'ensemble (En théorie des ensembles, un ensemble désigne intuitivement une collection d’objets (les éléments de l'ensemble), « une...) des échelles d'espace et de temps. La biodiversité doit être considérée, non seulement comme une variable (En mathématiques et en logique, une variable est représentée par un symbole. Elle est utilisée pour marquer un rôle dans une formule, un prédicat ou un algorithme. En statistiques, une variable peut...) de sortie, mais aussi comme une variable d'entrée dans les scénarios de politique environnementale, y compris dans les scénarios de changement climatique. Seule l'intégration d'une recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques....) de pointe et de politiques de gestion appropriées nous permettra de maintenir les bénéfices multiples et considérables que tirent les sociétés de la biodiversité pour les générations à venir.

Référence publication:
Linking the influence and dependence of people on biodiversity across scales.
Isbell F., Gonzalez A., Loreau M., Cowles J., Díaz S., Hector A., Mace G. M., Wardle D. A., O'Connor M. I., Duffy J. E., Turnbull L. A., Thompson P. L., Larigauderie A.
Nature, 546: 65-72.
Doi: 10.1038/nature22899.

Contact chercheur:
Michel Loreau - Station d'Ecologie Théorique et Expérimentale (CNRS / Université (Une université est un établissement d'enseignement supérieur dont l'objectif est la production du savoir (recherche), sa conservation et sa transmission (études...) Paul Sabatier)

Commentez et débattez de cette actualité sur notre forum Techno-Science.net. Vous pouvez également partager cette actualité sur Facebook, Twitter et les autres réseaux sociaux.
Icone partage sur Facebook Icone partage sur Twitter Partager sur Messenger Icone partage sur Delicious Icone partage sur Myspace Flux RSS
Source: CNRS-INEE